was successfully added to your cart.

Je voudrais souligner l’effet de l’enseignement sur la rébellion que vous avez relâché il y a de cela quelques semaines….J’ai enfin compris que ce jour-là dans mon enfance, je décidais en fait d’être mon propre dieu et il va sans dire que les forteresses d’une telle décision ont modelé mon caractère…

By 9 avril 2017Le mot du jour
Chers tous,
avec son autorisation, nous reproduisons l’envoi de la soeur EVE ADEBADA. Il est intéressant et tellement réjouissant de voir que l’Esprit du Seigneur travaille, modèle encore ainsi des coeurs en ces temps d’apostasie et de grand déferlement d’orgueil- rébellion.
Etroit est le chemin qui mène au salut, large et spacieux celui qui mène à la perdition.
Bonne lecture à tous et que D.ieu en conduise beaucoup là où Il fait grâce!
Shalom vé Pessa’h saméa’h
Haim Goel

………………………………..

EVE ADEBADA
Envoyé le : Di, 9 Avr 2017
Sujet : MERCI

Bonsoir Bien-aimé frère Haim,

Je veux juste vous dire un grand MERCI à vous, votre chère épouse et à tous les bien-aimés qui sont avec vous dans l’œuvre.

Je ne saurais exprimer ni le poids ni la valeur dans ma vie de tout ce que je reçois de vos divers enseignements.
 

Je voudrais souligner l’effet de l’enseignement sur la rébellion que vous avez relâché il y a de cela quelques semaines.

Je n’écris que maintenant à ce propos, car il m’a fallu du temps pour digérer cet enseignement qui a eu sur moi l’effet d’une bombe. J’ai été bouleversée pendant des jours, me repentant devant le Seigneur en découvrant avec horreur à quel point j’étais rebelle… Une rébellion ancrée en moi depuis mon enfance.
J’ai 47 ans cette année et je marche avec le Seigneur depuis 1991…

Je bénis le Seigneur qui a été si patient avec moi pour me permettre de comprendre enfin que ce que je considérais comme un comportement légitime était la pire forme de rébellion à Ses yeux (je ne voudrais pas être longue); mais â l’âge de 12 ans environ, j’ai vécu un évènement qui m’avait amené à penser que mes parents n’étaient pas responsables de moi, que j’étais seule au monde et à cause de cela, que j’étais seule responsable de ma vie. Je devais donc décider de ce qui était bien ou mal pour moi. J’avais aussi décidé de ne plus jamais pleurer. « Parce que personne ne viendra te consoler et même c’était un signe de faiblesse… » Des principes que j’ai observés jusqu’à l’âge de 21 ans quand le Seigneur se révéla à moi.

Seulement, c’est en écoutant votre enseignement que j’ai enfin compris que ce jour-là dans mon enfance, je décidais en fait d’être mon propre dieu et il va sans dire que les forteresses d’une telle décision ont modelé mon caractère…

Même si le Seigneur m’a conduite dans diverses étapes de brisement; tant que je ne comprenais pas la gravité de cette décision. Des forteresses de la rébellion demeuraient cachées dans ma vie…

Je m’excuse si mon mail est quelque peu long, c’est juste pour que mon témoignage ne soit pas trop général.

QUE TOUTE LA GRACE ET LA PAIX DE NOTRE SEIGNEUR YESHOUA ABONDENT SUR VOUS ET VOS FAMILLES

JOYEUX ET BÉNI PESSA’H à vous qui êtes à YEROUSHALAIM

Eve Adebada

Join the discussion One Comment

  • Haïm Goël dit :

    Un grand merci pour ce beau témoignage, clair, limpide et qui a force exemplaire. Prions pour que ce message de D.IEU sur les effets terribles de la rébellion continue d’agir. Il peut nous concerner tous à condition d’être un tant soit peu VRAI. Surtout en ces temps où le Menteur et le mensonge croissent de concert en combinaisons toujours plus grossières et violentes, oh combien!, vers leur fin…

Leave a Reply