was successfully added to your cart.

Formation en marchant, trois nouveaux témoignages. Bonne chance à ces jeunes !

Suisse (témoignages de Samuel, Miléna et Eliane)

FORMATION EN MARCHANT : Session du 12 au 18 février 2017 vécue au Lieu en Suisse

Témoignage de Samuel Brügger

Bonjour Haïm,

Voici mon témoignage :

Auparavant j’entendais et je parlais du concept intellectuel de la formation en marchant. Aujourd’hui je peux dire : j’ai vu et je l’ai vécue, et que celle-ci porte du fruit.

Aujourd’hui « l’église » est devenue une entreprise et l’on ne se préoccupe plus de vivre le corps. Le vécu est important car il habille la Parole et dévoile si nous en faisons une juste application.

J’ai beaucoup apprécié la transparence, le naturel dans les échanges. Je différencie la Formation en Marchant des milieux où l’on se cherche une place forte, un titre au travers de visions d’hommes au langage et aux pensées « supérieures ».

Etant inscrite dans l’ekklésia (le corps, l’église) elle assure une parfaite réalisation des écritures :

Ep 2,19 : «Ainsi donc, vous n’êtes plus des étrangers, ni des gens du dehors; mais vous êtes concitoyens
des saints, gens de la maison de Dieu.»

Le corps étant ainsi construit sur LA PAROLE et les fondements apportés par les apôtres et prophètes :

Ep 2,20 : «Vous avez été édifiés sur le fondements des apôtres et des prophètes, Jésus-Christ lui-même
étant la pierre angulaire. 21 En lui tout l’édifice, bien coordonné, s’élève pour être un temple saint dans
le Seigneur. 22 En lui vous êtes aussi édifiés pour être une habitation de Dieu en Esprit.»

Pour moi il est important que le corps puisse discerner chaque appel directement au en son sein, cela encourage la responsabilité commune et directe de tous, dans l’humilité.

Si n’importe quel rôdeur détaché de l’oeuvre de Christ s’en charge, cela laisse un goût de non-accompli car la construction n’est pas construite bibliquement. Comme je l’ai moi-même vécu dans les systèmes fait de mains d’hommes, qui malheureusement, en inversent ou tordent le sens, ce qui amoindrit considérablement les fruits.
En réalisant cette formation j’avais simplement l’impression que je découvrais des parcelles complètes de l’enseignement comme si elles avaient auparavant été voilées, pas complètement révélées.

Durant cette semaine intensive j’ai découvert qu’être une cellule saine dans le corps, vivant pour le corps est bien plus porteur, que d’être un mercenaire qui ne s’attache à rien ni personne. D.ieu par sa Parole me fait avancer petit à petit, et Yeshoua bâtit SON Eglise… Comme tout appelé cette formation m’a permis de ne pas brûler les étapes, un bon chef est avant tout un bon soldat et comment devenir un bon soldat si je ne suis pas avant tout, une excellente recrue.

Le modelage du caractère et le brisement de l’orgueil sont capitaux pour grandir.

Je dirais finalement que cette formation m’a apporté un grand nettoyage, des principes pyramidaux, dans lesquels j’avais été enfermé depuis longtemps.

Relisons la Parole de D.ieu et appliquons-là sans détours humains. En ceci l’enseignement deviendra propre sans fioritures, riche, profond, digne et à sa juste place, avec l’aide de Yeshoua et du Rouah HaKodesh.

Shalom shalom !

Shmuel

////////////////////////////////////////

Témoignage de Miléna Vanthier

Cher Haïm,

Voici mon rapport de la formation en marchant :
Durant la formation en marchant, j’ai pu connaître la structure biblique de l’Eglise au travers les 5 ministères : apôtres, prophètes, évangélistes, pasteurs et enseignants et comprendre combien il est important pour l’Eglise d’avoir les 5 ministères afin que le corps grandisse.
Ce qui m’a particulièrement interpellé durant la formation en marchant c’est un principe: être interactif.
En effet, nous ne sommes pas dans le corps de Christ pour nous-mêmes seulement, ma vie est nécessaire pour les autres et je ne suis rien sans les autres. Nous sommes interdépendants les uns des autres.
Les ministères ne sont pas pour nous-mêmes mais pour l’Eglise.
Je comprends mieux maintenant l’importance d’avoir une Eglise construite sur des bases bibliques et je prie le Seigneur qu’Il lève de nouveaux ministères.
Un grand merci à Haïm pour tous ses précieux enseignements.
Merci au Seigneur car Il nous enseigne et nous apprend Ses voies.
Miléna Vanthier,

////////////////////////////////////////

Témoignage d’Eliane Aeschliman

Voici mon témoignage :

La formation en marchant m’a beaucoup apporté. Etant à l’origine protestante, je n’avais jamais entendu parlé de ministères dans l’église. Pour moi il n’y avait que le pasteur et les anciens. C’est en arrivant dans l’oeuvre que j’ai pris connaissance que l’église était constituée de cinq ministères et que chacun avait un rôle bien précis. Qu’il y a une hiérarchie. Nous avons étudié en détail chaque ministère. Grâce à cet enseignement, j’ai mieux compris la structure de l’église et la tâche que l’apôtre, le prophète, l’évangéliste, le pasteur et le docteur y accomplissent.

Merci Seigneur d’avoir tout conduit pour que je puisse participer à cette formation en marchant. Merci Haïm pour les enseignements que tu nous a donnés.

Eliane Aeschliman

…………………………………….

Plus d’infos sur la formation, le calendrier de cette activité, etc. ?

Contactez-nous par levetoi.international@yahoo.fr

Leave a Reply

Restez informés

Restez informés

Get a daily email of all new posts.

Email address