was successfully added to your cart.

Notre soeur Danielle, diaconesse dans l’oeuvre nous transmet…

Notre soeur Danielle, diaconesse, nous transmet…

Remarquons la convergence des messages prophétiques du frère voici quelques jours, de Fabienne (message envoyé ce jour) et de votre serviteur depuis des mois. et spécialement autour de Rosh ha Shana en 2016.

Intercédons en hâte pour Israël et prions que la gloire de D.ieu vienne se révéler au milieu de l’épreuve qui vient.
Shalom

Haim Goel

PS: tous nos messages et courriers sont disponibles à la reproduction vers vos amis.

Il y a des enjeux mondiaux énormes dans la prière pour la protection d’Israël.

Reçu Psaume 122.6 : « Priez pour la paix de Jérusalem ! Que ceux qui t’aiment jouissent de la paix ! »

Ne nous appesantissons pas sur nos soucis personnels, D.ieu les prendra en charge, mais avançons dans la prière pour Israël et Jérusalem. Il y a si peu de gens sur la brèche.

Reçu Esaïe 62 :

« Pour l’amour de Sion je ne me tairai point, pour l’amour de Jérusalem je ne prendrai point de repos, jusqu’à ce que son salut paraisse, comme l’aurore, et sa délivrance, comme un flambeau qui s’allume. Alors les nations verront ton salut, et tous les rois ta gloire ; et l’on t’appellera d’un nom nouveau, que la bouche de l’Éternel déterminera. Tu seras une couronne éclatante dans la main de l’Éternel, un turban royal dans la main de ton Dieu. On ne te nommera plus délaissée, on ne nommera plus ta terre désolation ; mais on t’appellera mon plaisir en elle, et l’on appellera ta terre épouse, car l’Éternel met son plaisir en toi, et ta terre aura un époux. Comme un jeune homme s’unit à une vierge, ainsi tes fils s’uniront à toi ; et comme la fiancée fait la joie de son fiancé, ainsi tu feras la joie de ton Dieu. Sur tes murs, Jérusalem, j’ai placé des gardes ; ils ne se tairont ni jour ni nuit. Vous qui la rappelez au souvenir de l’Éternel, point de repos pour vous ! Et ne lui laissez aucun relâche, jusqu’à ce qu’il rétablisse Jérusalem et la rende glorieuse sur la terre. L’Éternel l’a juré par sa droite et par son bras puissant : Je ne donnerai plus ton blé pour nourriture à tes ennemis, et les fils de l’étranger ne boiront plus ton vin, produit de tes labeurs ; mais ceux qui auront amassé le blé le mangeront et loueront l’Éternel, et ceux qui auront récolté le vin le boiront, dans les parvis de mon sanctuaire. Franchissez, franchissez les portes ! Préparez un chemin pour le peuple ! Frayez, frayez la route, ôtez les pierres ! Élevez une bannière vers les peuples ! Voici ce que l’Éternel proclame aux extrémités de la terre : Dites à la fille de Sion : Voici, ton sauveur arrive ; Voici, le salaire est avec lui, et les rétributions le précèdent. On les appellera peuple saint, rachetés de l’Éternel ; et toi, on t’appellera recherchée, ville non délaissée. »

Essayons de voir chaque situation dans nos vies et dans la vie en général avec les yeux du Seigneur. Demandons-lui quelle est Sa volonté à cet égard, ce qui se cache derrière les circonstances. Oublions-nous, « dégonflons » notre moi pour avancer comme un soldat obéissant. Tout se mettra en place le moment venu, et nos cœurs recevront la paix qui nous permettra d’avancer et d’obéir à la volonté parfaite du Seigneur. Pas d’états d’âme, mais une confiance totale en D.ieu, en Ses voies, en Sa capacité à nous faire avancer en toutes circonstances, si toutefois nos cœurs Lui sont ouverts et sincères.

Sérieux et consécration pour chacun, dans la joie et la paix que D.ieu nous donne.

Priez pour avoir de la foi afin de ne pas être ébranlé dans les jours d’épreuves et de ténèbres. Si nous regardons à nos propres forces, nous serons terrassés, alors oublions-les complètement pour ne regarder qu’au Seigneur et à Sa main toute puissante.

Faisons de l’Eternel notre source permanente. Nos cœurs sont tellement remplis de choses, de réactions, de pensées charnelles. Abandonnons-les pour vivre tous les possibles de D.ieu.

Mon peuple va souffrir tellement ! Priez pour lui, vous qui êtes avertis de ces choses qui viennent.

Cf. Amos 5 :

« Écoutez cette parole, cette complainte que je prononce sur vous, maison d’Israël ! 2 Elle est tombée, elle ne se relèvera plus, la vierge d’Israël ; elle est couchée par terre, nul ne la relève. 3 Car ainsi parle le Seigneur, l’Éternel : La ville qui mettait en campagne mille hommes n’en conservera que cent, et celle qui mettait en campagne cent hommes n’en conservera que dix, pour la maison d’Israël. 4 Car ainsi parle l’Éternel à la maison d’Israël : Cherchez-moi, et vous vivrez ! 5 Ne cherchez pas Béthel, n’allez pas à Guilgal, ne passez pas à Beer Schéba. Car Guilgal sera captif, et Béthel anéanti. 6 Cherchez l’Éternel, et vous vivrez ! Craignez qu’il ne saisisse comme un feu la maison de Joseph, et que ce feu ne la dévore, sans personne à Béthel pour l’éteindre, 7 O vous qui changez le droit en absinthe, et qui foulez à terre la justice ! 8 Il a créé les Pléiades et l’Orion, Il change les ténèbres en aurore, Il obscurcit le jour pour en faire la nuit, Il appelle les eaux de la mer, et les répand à la surface de la terre : L’Éternel est son nom. 9 Il fait lever la ruine sur les puissants, et la ruine vient sur les forteresses. 10 Ils haïssent celui qui les reprend à la porte, et ils ont en horreur celui qui parle sincèrement. 11 Aussi, parce que vous avez foulé le misérable, et que vous avez pris de lui du blé en présent, vous avez bâti des maisons en pierres de taille, mais vous ne les habiterez pas ; Vous avez planté d’excellentes vignes, mais vous n’en boirez pas le vin. 12 Car, je le sais, vos crimes sont nombreux, Vos péchés se sont multipliés ; vous opprimez le juste, vous recevez des présents, et vous violez à la porte le droit des pauvres. 13 Voilà pourquoi, en des temps comme ceux-ci, le sage se tait ; car ces temps sont mauvais. 14 Recherchez le bien et non le mal, afin que vous viviez, et qu’ainsi l’Éternel, le Dieu des armées, soit avec vous, comme vous le dites. 15 Haïssez le mal et aimez le bien, faites régner à la porte la justice ; et peut-être l’Éternel, le Dieu des armées, aura pitié des restes de Joseph. 16 C’est pourquoi ainsi parle l’Éternel, le Dieu des armées, le Seigneur ; dans toutes les places on se lamentera, dans toutes les rues on dira : Hélas ! hélas ! On appellera le laboureur au deuil, et aux lamentations ceux qui disent des complaintes. 17 Dans toutes les vignes on se lamentera, lorsque je passerai au milieu de toi, dit l’Éternel. 18 Malheur à ceux qui désirent le jour de l’Éternel ! Qu’attendez-vous du jour de l’Éternel ? Il sera ténèbres et non lumière. 19 Vous serez comme un homme qui fuit devant un lion et que rencontre un ours, qui gagne sa demeure, appuie sa main sur la muraille, et que mord un serpent. 20 Le jour de l’Éternel n’est-il pas ténèbres et non lumière ? N’est-il pas obscur et sans éclat ? 21 Je hais, Je méprise vos fêtes, Je ne puis sentir vos assemblées. 22 Quand vous me présentez des holocaustes et des offrandes, Je n’y prends aucun plaisir ; et les veaux engraissés que vous sacrifiez en actions de grâces, Je ne les regarde pas. 23 Éloigne de moi le bruit de tes cantiques ; Je n’écoute pas le son de tes luths. 24Mais que la droiture soit comme un courant d’eau, et la justice comme un torrent qui jamais ne tarit. 25 M’avez-vous fait des sacrifices et des offrandes pendant les quarante années du désert, maison d’Israël ?… 26Emportez donc la tente de votre roi, le piédestal de vos idoles, l’étoile de votre Dieu que vous vous êtes fabriqué ! 27 Et je vous emmènerai captifs au-delà de Damas, dit l’Éternel, dont le nom est le Dieu des armées. »

Leave a Reply