was successfully added to your cart.

A l’occasion du centenaire de sa naissance, hommage à un recordman : Billy Graham (7/11/1918 – 21/2/2018)

By 6 novembre 2018 Le mot du jour
PUBLIÉ PAR DREUZ INFO LE 5 NOVEMBRE 2018

En écrivant cet article, je n’imaginais pas découvrir une personnalité aussi attachante, un géant du christianisme, qui a cumulé plusieurs records du monde qui tiennent toujours et encore pour un bon moment !

Jugez plutôt : Billy Graham est, à ce jour, l’évangéliste qui a parlé en live, c’est-à-dire devant des foules physiquement présentes à plus de 210 millions de personnes! Record absolu qu’aucune personnalité politique, religieuse ou du show bizz n’a encore dépassé à ce jour. Il a prêché dans 185 pays sur les 195 que compte la planète. Qui dit mieux ? Il a été Consulté par tous les Présidents américains, les hommes les plus puissants du monde, depuis Harry Truman, jusqu’à Obama et le Président Donald Trump lui a rendu un vibrant et émouvant hommage lors de ses funérailles en février dernier (voir ci-dessous).

Aumônier officieux et parfois aussi officiel de la Maison Blanche, Georges Bush père le qualifiait de « pasteur de l’Amérique » Il officia aussi au discours d’investiture de Richard Nixon,et il fut à l’origine de la décision d’arrêter de boire de Georges Bush junior, à 40 ans.

Georges Bush père le consulta lors de la guerre du Golfe en 1991 et il célébra le culte d’hommage national suite au attentats du 11 septembre.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Bill Clinton a déclaré à son propos : « Lorsqu’il prie avec vous dans le Bureau ovale ou sur les marches de la Maison Blanche, vous sentez qu’il prie vraiment pour vous, pas pour le Président »

Parmi ses autres faits d’armes, Billy Graham a réussi l’exploit de prêcher à deux reprises en Corée du Nord, le pays le plus farouchement opposé au christianisme. C’était en 1992 et 1994.

Il a aussi été le premier évangéliste à prêcher derrière le rideau de fer. Une première fois en Hongrie en 1977 et une deuxième fois en URSS en 1982. Pour réaliser ces performances à haut risque, il ne faut être dépourvu ni de courage ni de qualités diplomatiques exceptionnelles. Il a tout simplement suivi les traces des Apôtres de l’Évangile qui ont, eux aussi, rendu témoignage de leur foi aux autorités et aux rois de leur époque souvent avec persécutions et prison à la clé.

Personnalité charismatique, Billy Graham se voulait être interconfessionnel et soignait ses relations avec les Églises d’autres sensibilités que la sienne (il était pasteur baptiste). Il fut l’ami de Martin Luther King. Son message dépassait les clivages traditionnels des Églises chrétiennes et il entretenait de bons rapports en particulier avec l’Église catholique et le Pape Jean-Paul II qu’il rencontra à plusieurs reprises. Ceci lui valu la réprobation de milieux évangéliques fondamentalistes rigoristes.

Il a été nommé à 61 reprises (record absolu) parmi les dix hommes les plus admirés des américains selon un sondage Gallup.

Enfin, et surtout, son message, fondé exclusivement sur la Bible, a transformé la vie de millions de personnes de part le monde. Je me rappelle de son passage à Bruxelles en 1975 lors de l’Eurofest. J’avais alors 18 ans et son staff nous avait demandé d’organiser son accueil chez nous. Sa prédication rassemblait des foules impressionnantes aux palais du Heysel, rassemblements de foules que je n’ai plus jamais eu l’occasion de revoir par la suite. Et, lorsque vous demandez aujourd’hui à des chrétiens évangéliques (mais pas seulement) quel a été le début de leur cheminement spirituel beaucoup évoquent sans hésiter la prédication de Billy Graham.

Ce parcours exceptionnel aide à comprendre les paroles de son Maître, Jésus-Christ :

« En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi fera aussi les œuvres que je fais, et il en fera de plus grandes, parce que je m’en vais au Père » Jean 14 : 12

Le cœur du message de Billy Graham s’articulait toujours autour de la personne de Jésus. Et le pilier de son témoignage était la conversion à Jésus-Christ. Excellent orateur, il parvenait toujours à « descendre » au niveau de son public tout en s’efforçant de « l’élever » vers l’essentiel. Il poussait systématiquement ses auditoires à prendre position pour Jésus en appelant ceux qui étaient touchés à s’avancer publiquement pour témoigner de leur décision de changer de vie et de suivre le Messie.

Mais quelle était la force de ce guide spirituel ? Son attitude et son regard dégageaient une authentique sincérité. Il croyait profondément ce qu’il disait et il le disait avec conviction, autorité et respect. Il n’avait rien d’autre à transmettre que des vérités qui touchent le cœur et transpercent l’âme. Il enrichissait et agrémentait ses paroles sérieuses et parfois graves de pointes d’humour rafraîchissant qui savait détendre l’atmosphère et créer un véritable engouement, une communion chez ses auditeurs.

Billy Graham a aussi utilisé avec professionalisme tous les nouveaux moyens modernes de communication, radio, télé, transmissions satellites, cassettes (à l’époque), livres et, bien sûr internet.

Sa stratégie de communication et le contenu de ses messages étaient simples mais percutants, adaptée à tous les publics et fondée sur celle pratiquée par Jésus-Christ, la Parabole.

En quoi consiste une parabole ? Voici un exemple imaginaire :

Question : Que se passe-t-il si vous mettez votre main dans le feu ? Réponse : vous allez vous brûler. Question : allez-vous mettre votre main dans le feu ? Réponse : Évidemment non.

Mais alors, pourquoi mettez-vous quand-même votre main dans le feu ? Je vais vous expliquer…

Et pour passer de la théorie à la pratique, voici un exemple de discours de Billy Graham :

Et vous pourrez dorénavant inviter vos amis à répondre à cette devinette :

  • Quel est l’homme dans l’histoire de l’humanité qui a parlé physiquement au plus grand nombre d’être humains ?
  • Quel est l’homme dans l’histoire de l’humanité qui a visité le plus grand nombre de pays de la planète ?
  • Quel est l’homme qui a été le conseiller spirituel du plus grand nombre de Présidents américains ?
  • Quelle fut la personnalité citée 61 fois (record absolu) au Gallup comme faisant partie des dix personnalités préférée des américains ?
  • Enfin, quel est l’homme qui a amené le plus grand nombre d’êtres humains à la conversion à Christ ?

Pour conclure l’hommage rendu à ce grand monsieur, une des consciences de l’humanité, voici le discours simple et émouvant prononcé par le Président Donald Trump lors du dernier voyage de cet homme exemplaire vers la patrie céleste :

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gianni INGLESE (gigobleu), professeur de religion protestante pour Dreuz.info.

Leave a Reply

Translate »