Alors que l’Iran tente d’intimider les États-Unis pour obtenir une levée des sanctions économiques qu’il subit, notamment en capturant des pétroliers dans le détroit d’Ormuz, un grand expert israélien prévient qu’Israël serait très vulnérable si Téhéran étendait cette tactique à une autre voie maritime stratégique.

 DAVID HOROVITZ
15 août Extrait:
Alors que l’Iran tente d’intimider les États-Unis pour obtenir une levée des sanctions économiques qu’il subit, notamment en capturant des pétroliers dans le détroit d’Ormuz, un grand expert israélien prévient qu’Israël serait très vulnérable si Téhéran étendait cette tactique à une autre voie maritime stratégique.
Le Prof. Shaul Chorev, contre-amiral à la retraite dirigeant le Centre de politiques et de recherche stratégique maritimes de l’Université de Haïfa, note qu’en août 2018, les rebelles yéménites houthis soutenus par l’Iran ont attaqué deux pétroliers saoudiens dans le détroit de Bab-el-Mandeb, l’entrée méridionale de la mer Rouge. Cet incident avait poussé le Premier ministre Benjamin Netanyahu à mettre directement en garde l’Iran contre toute tentative de blocage du détroit et à promettre qu’Israël et une « coalition internationale déterminée » l’en empêcheraient.
————————————————————

Leave a Reply

Translate »