was successfully added to your cart.

Daesh détruit au bulldozer les vestiges d’une cité assyrienne en Irak / Source: CRIF

By 7 mars 2015 Etz Be Tzion

Fondée au 13ème siècle avant Jésus Christ, la ville de Nimroud contient des joyaux architecturaux inestimables de l’époque assyrienne.

 

Publié dans le Figaro le 6 mars 2015
Le massacre de la mémoire assyrienne se poursuit en Irak. Après la destruction de pièces inestimables au musée de Mossoul, les jihadistes du groupe Etat Islamiique (EI) se sont attaqués à la ville de Nimroud. L’EI a «pris d’assaut la cité historique de Nimroud et a commencé à la détruire avec des bulldozers», a dit le ministère du Tourisme et des Antiquités sur sa page officielle Facebook. Joyaux archéologique du nord de l’Irak, cette citée a été fondée au 13ème siècle avant JC. Elle est située sur les rives du Tigre à quelque 30 kilomètres de Mossoul, la grande ville du nord de l’Irak, contrôlée par l’Etat Islamiique depuis juin.
Un responsable des Antiquités a confirmé ces informations. «Jusqu’à présent, nous ne pouvons pas mesurer l’ampleur des dégâts», a dit ce responsable sous couvert d’anonymat. Après leur saccage à Mossoul, les jihadistes auraient lancé aux gardiens du musée, que Nimroud était leur prochaine cible. «C’est l’une des plus importantes capitales assyriennes, on y trouve des bas-reliefs et des taureaux ailés. Cela serait un véritable désastre», avait alors indiqué Abdelamir Hamdani, un archéologue irakien de l’Université Stony Brook de New York… Lire l’intégralité.

CRIF

Leave a Reply

Translate »