Deux églises attaquées et pillées par des Palestiniens

Deux églises attaquées et pillées par des Palestiniens

 

Les dirigeants chrétiens des “Territoires” ont appelé l’Autorité palestinienne à ouvrir une enquête sur deux attaques récentes contre des églises près de Ramallah et de Bethléem, rapporte le Jerusalem Post.

“Le 16 mai, des assaillants ont pénétré de force dans l’église d’Aboud, à l’ouest de Ramallah”, a annoncé l’organisation de l’Eglise de la Terre Sainte dans un communiqué. “Les malfaiteurs ont volé une partie du contenu de l’église”, a-t-il ajouté, sans fournir plus de détails.

“Nous prions en solidarité avec cette église et pour le repentir des agresseurs”, a déclaré l’organisation dans sa déclaration. “Nous appelons également les autorités responsables à mettre la main sur les auteurs et à les traduire en justice le plus rapidement possible”.

Les photos publiées par l’organisation montraient des meubles endommagés et des vitres brisées à l’intérieur de l’église.

Le pasteur Abdallah Khoury a déclaré qu’il était en contact avec les autorités de l’AP concernant le cambriolage et le sabotage. Il a appelé l’Autorité palestinienne à prendre les mesures nécessaires pour traduire les criminels en justice. “L’attaque contre l’église et le vol de son contenu sont extrêmement préoccupants”, a-t-il déclaré. “Cette question doit être prise au sérieux”.

Le gros du village est situé dans la zone C dans les “Territoires”, sous le contrôle militaire et civil israélien.

Le porte-parole de la police israélienne, Mickey Rosenfeld, a déclaré qu’un certain nombre de véhicules dans le village avaient été endommagés et qu’une enquête était en cours sur cet incident.

Le 14 mai, des chrétiens ont signalé qu’un incident similaire s’était produit au monastère St Charbel à Bethléem.

Le Conseil des évêques de Terre sainte a condamné ce qu’il a appelé le “vol” du monastère, affilié à l’ordre libanais maronite, situé dans le centre-ville de Bethléem.

Le conseil a déclaré que les responsables avaient coupé la clôture entourant le monastère et volé une partie de son contenu, notamment du matériel coûteux et des caméras de surveillance.

“Nous condamnons l’attaque contre le monastère et appelons les autorités palestiniennes, en particulier leurs services de sécurité, à traduire leurs auteurs en justice le plus tôt possible et à prendre des mesures pour protéger le monastère de futures attaques similaires”, a déclaré le conseil.

Il a également noté que c’était la sixième fois que ce monastère faisait l’objet de sabotages et de vols qualifiés au cours des dernières années.

En 2015, un incendie a éclaté dans le monastère, causant d’importants dégâts. Les forces de sécurité de l’AP avaient déclaré que l’incendie avait été provoqué par une “panne électrique”. Cependant, certains fidèles chrétiens ont affirmé qu’il s’agissait d’un “incendie criminel” par des musulmans radicaux.

Un haut responsable de la sécurité de l’AP a déclaré qu’une enquête avait été ouverte sur les “vols” à Aboud et à Bethléem. Selon le porte-parole, les enquêtes ont montré jusqu’à présent qu’il n’y avait pas de lien entre les deux cas.

Certains chrétiens, cependant, se sont inquiétés du fait que les forces de sécurité de l’Autorité palestinienne n’en font pas assez pour protéger les lieux saints chrétiens dans les “Territoires”.

“Nous pensons que nous sommes délibérément pris pour cibles parce que nous sommes chrétiens”, a déclaré une femme chrétienne d’Aboud au Jerusalem Post. “Lorsque vous voyez deux attaques sur une église et un monastère en une semaine, vous vous demandez s’il existe une sorte de stratégie contre les chrétiens”, a-t-elle ajouté.

Faouzi Ahmed – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Leave a Reply

Translate »