was successfully added to your cart.

Echange d’invectives entre Israël et le Qatar à la conférence de Münich (i24News)

By 9 février 2015Etz Be Tzion

Israël est comparable à l’Etat islamique dans sa demande d’être reconnu comme un « Etat juif » (ministre qatari)

AFPAFP« Israeli Minister Yuval Steinitz is pictured on December 6, 2012 »

Lors d’une réunion de travail de la Conférence de sécurité qui a eu lieu dimanche à Münich, le ministre des Affaires étrangères du Qatar, Khalid Mohamed A. Al-Attiyah et le ministre israélien du renseignement et de la sécurité intérieure, Yuval Steinitz, ont échangé des invectives au sujet de la situation au Moyen-Orient, rapporte le Jerusalem Post.

Le ministre qatari a affirmé que le « problème majeur » de l’instabilité du Moyen-Orient est « le retard pris par le processus de paix israélo-palestinien qui est, selon lui, la cause principale de toutes les turbulences au Moyen-Orient « .

Il considère aussi que l’incapacité des dirigeants arabes à trouver une solution à ce conflit, exigée par les masses, est à l’origine des printemps arabes.

Le ministre qatari a poursuivi ses critiques en comparant Israël à l’Etat islamique à cause de sa demande d’être reconnu comme un « Etat juif ».

Le ministre israélien a alors répliqué en pointant du doigt le soutien que le Qatar apporte à « une organisation djihadiste comme le Hamas ou l’État islamique, au lieu de mettre tous ses efforts pour éliminer ces organisations, qu’elles soient en Irak, à Gaza, en Afrique ou ailleurs. « 

« Même s’ils s’attaquent à l’Etat juif, les terroristes djihadistes sont comme ceux qui attaquent les chrétiens ou les musulmans modérés », a-t-il ajouté.

Le ministre qatari a rétorqué que son pays ne soutient pas le Hamas, ce qui est démenti par les faits.

​Il a également répondu que le Hamas ne peut être considéré comme une organisation terroriste puisqu’il mène « une action sociale, politique » qui a pour but la « Résistance. Si vous cessiez l’occupation, le Hamas n’aurait pas à vous combattre. C’est un mouvement de libération ».

Par ailleurs, le ministre des Affaires étrangères Ryad al-Maliki, qui participe à un gouvernement d’unité avec le Hamas a déclaré que l’Autorité Palestinienne a offert sa « contribution et sa participation » pour combattre État islamique.

« Nous voulons faire partie de cet effort collectif, et nous sommes prêts à nous engager, » a-t-il déclaré au Jerusalem Post.

 

Leave a Reply

Translate »