Skip to main content

Guerre en Ukraine: le G7 met en garde contre une crise alimentaire mondiale et appelle la Chine à ne pas aider la Russie

By 14 mai 2022Lève-toi !

i24NEWS

2 min

La ministre allemande des Affaires étrangères Annalena Baerbock à la fin de la réunion des ministres des Affaires étrangères du G7 à Wangels, dans le nord de l'Allemagne, le 14 mai 2022
Marcus Brandt / POOL / AFPLa ministre allemande des Affaires étrangères Annalena Baerbock à la fin de la réunion des ministres des Affaires étrangères du G7 à Wangels, dans le nord de l’Allemagne, le 14 mai 2022

« Nous ne reconnaîtrons jamais les frontières que la Russie a tenté de modifier par une agression militaire »

Les grandes puissances économiques du Groupe des Sept ont averti samedi que la guerre en Ukraine alimentait une crise alimentaire mondiale qui menace les pays pauvres, et que des mesures urgentes sont nécessaires pour débloquer les stocks de céréales que la Russie retient en Ukraine.

La cheffe de la diplomatie allemande Annalena Baerbock, dont le pays assure la présidence du G7 cette année, a déclaré que la guerre était devenue une « crise mondiale ».

« La guerre d’agression de la Russie a généré l’une des crises alimentaires et énergétiques les plus graves de l’histoire contemporaine, qui menace désormais les personnes les plus vulnérables à travers le monde », ont souligné les responsables diplomatiques dans une déclaration diffusée à l’issue d’une réunion de trois jours à Wangels, au nord de l’Allemagne.

Les sept pays (Allemagne, Canada, Etats-Unis, France, Italie, Japon, et Royaume-Uni) ont par ailleurs appelé la Chine à ne pas aider la Russie, notamment en sapant les sanctions internationales ou en justifiant les actions de Moscou en Ukraine.

Pékin devrait soutenir la souveraineté et l’indépendance de l’Ukraine, et non « aider la Russie dans sa guerre d’agression », ont-ils déclaré, tandis que le groupe a promis samedi « d’élargir les sanctions » économiques visant Moscou à « des secteurs dont la Russie est particulièrement dépendante ».

Le G7 a exhorté la Chine « à renoncer de s’engager dans la manipulation de l’information, la désinformation et d’autres moyens pour légitimer la guerre d’agression de la Russie contre l’Ukraine ».

Le groupe a également réitéré sa position selon laquelle les territoires saisis par les forces russes doivent être restitués à l’Ukraine.

« Nous ne reconnaîtrons jamais les frontières que la Russie a tenté de modifier par une agression militaire », ont-ils déclaré, ajoutant: « Nous maintiendrons notre engagement à soutenir la souveraineté et l’intégrité territoriale de l’Ukraine, y compris la Crimée (…) ».

Dans le même temps, une annonce de la candidature d’Helsinki pour l’adhésion à l’Otan, est attendue dimanche.

Leave a Reply

Translate »