was successfully added to your cart.

IL Y A UN FLEUVE

By 10 février 2015Le mot du jour
David Wilkerson

“Il y a un fleuve dont les ruisseaux réjouissent la ville de Dieu, le saint lieu des demeures du Très-haut. Dieu est au milieu d’elle ; elle ne sera pas ébranlée. Dieu la secourra au lever du matin” (Psaumes 46:4-5 version Darby).

Oui, ce fleuve, c’est Jésus et Sa présence. Au moment où tu déposes tes doutes et tes frayeurs et que tu cries : “Seigneur, je crois et j’espère en Toi, d’une abondante espérance”, tu seras transplanté sur les rives de ce fleuve par la puissance du Saint-Esprit.

La raison pour laquelle il est tellement important de prendre racine profondément en Dieu, c’est parce que le pire est encore à venir!

“Si tu cours avec des piétons et qu’ils te fatiguent, comment pourras-tu lutter avec des chevaux ? Et si tu ne te sens en sécurité que dans une région paisible, que feras-tu sur les rives tumultueuses du Jourdain ?” (Jérémie 12:5).

Les temps que nous vivons sont supposés être des temps agréables.Nous vivons sous une petite averse printanière par rapport à la tempête qui s’annonce. Les temps que nous vivons sont un véritable jeux d’enfant à côté des troubles qui viennent. Tu penses peut-être que tu traverses quelque chose de plutôt affreux, mais c’est paisible en comparaison de la détresse qui va bientôt s’abattre sur la Terre !

Nous allons avoir besoin d’être très profondément enracinés ! Si tu ne puises pas ta force en Lui aujourd’hui, tu ne pourras jamais tenir quand de terribles ténèbres couvriront la Terre. Toi et moi, nous sommes testés en ce moment par de “légères difficultés” (2 Corinthiens 4:17), afin de nous conduire vers le Seigneur, pour que nous creusions profondément jusqu’au secret réservoir de vie.

“ Béni soit l’homme qui fait confiance à l’Éternel… Il ressemble à un arbre planté près de l’eau et qui étend ses racines vers le cours d’eau : il ne s’aperçoit pas de la venue de la chaleur et son feuillage reste vert. Lors d’une année de sécheresse, il ne redoute rien et il ne cesse pas de porter du fruit” (Jérémie 17:7-8).

Leave a Reply

Translate »