was successfully added to your cart.

Israël/élections: Netanyahou ne formera pas de gouvernement avec la gauche (i24News)

By 9 février 2015Etz Be Tzion

« Ces élections se jouent entre le camp sioniste et l’extrême-droite » (Union sioniste)

capture FBcapture FB« Herzog, Livni et Netanyahou »

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou ne formera pas de gouvernement avec les partis de gauche, a-t-il fait savoir dimanche tout en indiquant que le parti de Naftali Bennett, Habayit Ayehudi « fera partie du large gouvernement du Likoud que je formerai ».

Alors que les électeurs sont appelés aux urnes le 17 mars, Netanyahou les a appelé à se mobiliser en masse en faveur du Likoud pour lui assurer une marge confortable afin de former une coalition de droite.

« Si le Likoud n’est pas assez fort, rien ne garantit que je formerai le gouvernement. Il pourrait y avoir un gouvernement de gauche », a-t-il dit, ajoutant qu’il fallait choisir entre « un Likoud fort ou un gouvernement de gauche ».

Le Likoud et l’Union sioniste menée par Yitzhak Herzog (Travailliste) et Tzipi Livni (Hatnuah) sont au coude-à-coude dans les derniers sondages les créditant chacun de 23 à 25 sièges sur les 120 que compte la Knesset (Parlement israélien).

Réagissant aux propos de Netanyahou, les leaders de l’Union sioniste ont salué le Premier ministre « qui admet pour la première fois qu’il n’y a aucune différence entre le Likoud et le parti de Bennett », considéré par certains comme un parti d’extrême-droite.

« La déclaration de Netanyahou est claire sur le fait que ces élections se jouent entre le camp sioniste et l’extrême-droite. Nous ferons en sorte que la droite puisse coopérer entre elle lorsqu’elle sera assise sur le banc de l’opposition », ont indiqué les dirigeants de l’Union sioniste dans un communiqué.

Propos controversés de Bennett devant les étudiants

Des dizaines d’étudiants arabes ont quitté une conférence donnée par Naftali Bennett à l’Université de Tel Aviv dimanche après que celui-ci a implicitement blâmé les Arabes pour l’insécurité des Israéliens du Negev, selon le Jerusalem Post.

AFPAFP« Naftali Bennett, ministre israélien de l’Economie »

Le chef du « Foyer juif » a ensuite indiqué que la principale problématique des élections demeure la sécurité et non les problèmes socio-économiques comme de nombreux partis le revendiquent.

Après que plusieurs étudiants ont quitté l’amphithéâtre, Bennett a déclaré qu’il ne « fuira pas ». »La fuite est une réponse typique de la gauche », a-t-il poursuivi.

Bennett était le dernier candidat à s’adresser aux étudiants de l’Université de Tel Aviv, après ses adversaires Yair Lapid (Yesh Atid, centre), Yuli Edelstein (Likoud), Moshe Kahlon (Kulanu, centre droit), Yitzhak Herzog (Union sioniste), Arye Deri (Shas, religieux), Zehava Gal-On (Meretz, gauche).

Interrogés sur leurs intentions de vote, 36% des étudiants ont indiqué voter en faveur de l’Union sioniste contre 12,4% pour Naftali Bennett. 11,34% soutiennent Kulanu tandis que 9,28% sont favorables au Likoud et Yesh Atid.

Leave a Reply

Translate »