John MacArthur avertit Biden de ne pas mettre la main sur la Bible pour blasphémer Dieu / traduction automatique

By 26 janvier 2021Le mot du jour

Le pasteur John MacArthur a eu un terrible avertissement pour le nouveau président, Joe Biden, après l’investiture. «Vous feriez mieux d’être prudent lorsque vous mettez la main sur Dieu», a averti MacArthur, parlant du fait que Biden plaçant sa main sur la Bible pour prêter serment à la présidence, il a promis d’utiliser sa position pour blasphémer le nom de Dieu.

«Vous pouvez dire tout ce que vous voulez dire», prévient MacArthur, «mais lorsque vous touchez l’arche, lorsque vous placez votre main sur le trône de Dieu, parce que Dieu est intronisé dans Sa Parole, et vous placez votre main sur la Parole de Dieu et promets-toi de faire les choses mêmes qui blasphèment son nom.

«Ne me dites pas que vous préconisez le massacre des bébés dans l’utérus. Ne me dis pas que tu veux détruire la masculinité, la féminité, le mariage. Ne me dites pas que vous voulez remplir le monde de personnes LGBTQ en leadership, vous voulez justifier l’activité transgenre. Ne me dites pas que vous voulez inviter plus de musulmans qui représentent une religion de l’enfer et ensuite mettre la main sur le trône de Dieu.

L’avertissement de MacArthurs vient à la suite d’une énorme quantité de dirigeants évangéliques qui ont poussé à faire démettre Donald Trump de ses fonctions, voire destituer , alors qu’ils favorisaient Joe Biden – un ennemi de l’Église et de Dieu – comme s’il avait une sorte de moral élevé sol.

Join the discussion 7 Comments

  • Phil dit :

    Il est rassurant, exhortant voire réjouissant de voir encore des serviteurs tel John Mac Arthur se lever courageusement et fermement pour déclarer la vérité, celle qui ne trompe pas !
    J’ai particulièrement apprécié lorsqu’il déclare en substance que Dieu n’a que faire de notre soi-disant respect, si l’obéissance n’est pas première. C’est imparable et pourtant oublié.
    Merci pour cette communication.

    • Haïm Goël dit :

      Merci immense à Mac Arthur et merci à vous pour votre réaction. Réactifs bibliques de tous les pays marchez, bible en mains et sagesse de D.ieu au front…
      C’est un peu lyrique, je sais, mais…

  • Phil dit :

    Oui, mais… serons-nous jamais trop lyrique… lorsqu’il s’agit des choses d’En Haut ?

    • Haïm Goël dit :

      Non, jamais bien sûr. Mais devenons surtout tous par la grâce du Très-Haut des hommes à l’image de Christ comme le démontre Mac Arthur comme possible et comme but.
      Je vous salue en Lui, autre façon de dire shalom. Et j’ajoute : affection fraternelle Phil.
      Que vienne toujours plus de « Mac Arthur », hommes faits en Lui afin que cela fédère en grande simplicité et évidence les FRERES et SOEURS loin de tant de pauvretés, de choses minables (notre propre justice en ses effets délétères,…) qui séparent, ruinent. A cet égard, le défi pour l’Eglise universelle, corps de Christ est sidérant d’évidence en ces temps sombres, temps sombres, oui, mais d’héroïsmes nets et tranchants pour l’honneur de Celui qui laissa tout de Son honneur pour « s’interposer » entre D.ieu Son Père et nous tous, maudits. Moïse le fit pour son peuple, mais Ieshoua l’a accompli parfaitement pour TOUS.
      Haïm

  • Phil dit :

    Je partage entièrement. Emouna. Amen.

    • Haïm Goël dit :

      En vous lisant me vient à l’esprit: « Voici qu’il est bon pour des frères de demeurer ensemble… »
      « Ah, que vienne le temps où les coeurs s’éprennent ! » ( ce n’est pas dans la Bible, où plutôt cela s’y trouve forcément partout),… mais c’est le fait et l’écrit d’un « violent » qui a cherché, Arthur Rimbaud. Qu’il ait trouvé ou non le Royaume seul lui l’a su, mais nous ? Nous qui nous disons du royaume ?

Leave a Reply

Translate »