Skip to main content

La Jordanie félicite les émeutiers palestiniens du Mont du Temple

i24NEWS

3 min

Des manifestants palestiniens lancent des pierres en direction des forces de sécurité israéliennes lors d'affrontements pendant le mois sacré du Ramadan dans l'enceinte de la mosquée Al-Aqsa, dans la vieille ville de Jérusalem, le 15 avril 2022.
Jamal Awad/Flash90Des manifestants palestiniens lancent des pierres en direction des forces de sécurité israéliennes lors d’affrontements pendant le mois sacré du Ramadan dans l’enceinte de la mosquée Al-Aqsa, dans la vieille ville de Jérusalem, le 15 avril 2022.

Selon des proches du gouvernement, la conduite d’Amman ne fait qu’attiser davantage les tensions à Jérusalem

Le ministre jordanien des Affaires étrangères a vigoureusement critiqué Israël lundi en raison des affrontements qui se déroulent actuellement sur le Mont du Temple à Jérusalem entre les forces de sécurité israéliennes et les fidèles musulmans.

S’adressant à une session du Parlement jordanien, Ayman Safadi a déclaré qu’il « salue chaque Palestinien et membre du Waqf [l’organisation soutenue par la Jordanie qui supervise le lieu saint] à Jérusalem qui jette des pierres sur les sionistes pour se défendre contre l’occupation israélienne ».

Plus tôt dans la journée, le ministère jordanien des Affaires étrangères a convoqué l’ambassadeur israélien dans le royaume pour le réprimander au sujet de l’entrée de forces de sécurité israéliennes dans l’enceinte d’Al-Aqsa, dimanche, afin de permettre aux visiteurs juifs de se rendre sur le site.

Le bureau de Safadi a déclaré qu’il présenterait à l’ambassadeur adjoint Sami Abu Janeb une lettre exigeant qu’Israël cesse immédiatement toutes les « violations » à la mosquée.

Safadi a l’intention de convoquer dans les prochains jours une réunion à laquelle participeront des représentants des membres de la Ligue arabe, à savoir l’Égypte, l’Arabie saoudite, le Maroc, le Qatar, la Tunisie et l’Algérie, pour une discussion d’urgence concernant la situation à Jérusalem et l' »agression » d’Israël. »

Suite à la convocation d’Abu Janeb, le ministre des Affaires étrangères Yair Lapid a tenu lundi une évaluation de la situation à son bureau avec des responsables diplomatiques sur les actions possibles à prendre en réponse, qui incluraient des « mesures sévères », selon le site d’information Ynet.

Des sources citées par Ynet ont déclaré que la conduite de Safadi ne faisait qu’attiser davantage les tensions à Jérusalem, affirmant qu’elle mettait « des vies en danger. »

« Au lieu d’attiser les tensions, on attend du ministère jordanien des Affaires étrangères qu’il calme les choses et honore le caractère sacré de toutes les fêtes », ont déclaré les sources. « Il est dommage que les Jordaniens choisissent de regarder uniquement Israël et de ne pas condamner la conduite des émeutiers ».

Join the discussion One Comment

  • Marlène dit :

    Merci Haïm pour ce partage, nous voyons qu’il y a deux poids deux mesures et qu’Israël passe toujours pour le méchant envahisseur

Leave a Reply

Translate »