Skip to main content

Le crime  de l’Occident colonisateur

By 7 août 2022août 13th, 2022Lève-toi !
PUBLIÉ PAR DREUZ INFO LE 7 AOÛT 2022
Le crime  de l’Occident colonisateur

On nous présente les colonisations par l’Occident comme des crimes contre l’humanité : tueries, esclavage, travail forcé, maladies importées, exploitation des richesses, non respect des traditions locales…. J’ai même vu un cours d’histoire présentant le commerce d’esclaves Afrique – Amérique comme « les débuts de l’esclavage ».

Je vois encore régulièrement « les 10 millions de Congolais tués sur ordre de Léopold II », les mains coupées de ceux qui ne travaillaient pas assez… Personne ne semble se demander comment 2.000 Belges sur 2.440.000 km² auraient pu réaliser pareil exploit et être d’une bêtise suffisante pour empêcher de travailler ceux qui ne travaillaient pas assez.

Il est rarement question de ce qui n’est pas « crimes de l’Occident » – il est politiquement incorrect de parler de la Chine, de l’Indonésie, d’autres pays purement esclavagistes à l’heure actuelle – et on nous a par exemple présenté les pays de l’océan Pacifique comme des havres de paix, de bonheur, de gentillesse avant les colonisations par l’Angleterre, la France, l’Allemagne, le Portugal.

Et j’ai lu le livre de Maurice DroinGuerres indigènes en Océanie. Guerres et décolonisation.

L’auteur est économiste et historien, a vécu sa vie active dans la région, s’est renseigné vraiment, a pu apprendre que, partout, les populations locales se massacraient – souvent sans autre prétexte que le bon goût de la chair humaine – disaient haut et fort qu’il fallait avoir des enfants pour pouvoir faire la guerre…

Des explorateurs sont venus, des colonisateurs ont suivi, ils ont imposé la paix, les bonnes conditions de vie telles que l’hygiène générale et les soins médicaux – ceci certainement pour pouvoir exploiter les richesses des pays colonisés comme font tous les colonisateurs depuis que l’humanité existe – et la population a explosé : en moins d’un siècle, elle a été multipliée par quatre !

Les indépendances ont mis fin à la prospérité coloniale mais un certain degré de paix est resté… la population a continué à augmenter, la transition démographique que connaît l’Occident ne se fait pas et la misère augmente chaque année.

A qui la faute ? Au colonisateur évidemment, vraiment : il a imposé un mode de vie qui avait pu évoluer en Occident depuis des siècles, il l’a imposé en peu de temps, ce qui a créé de sérieux et insolubles problèmes dans les anciennes colonies.

Oui, l’Occident s’est montré bien vaniteux. Il subit maintenant les critiques, les exigences des anciens colonisés, se croit  obligé de « compenser les crimes de la colonisation ». Ces crimes se résument en un : la PAIX. La paix n’est pas un cadeau pour des peuples incapables de la gérer. Observons même que l’Occident n’est pas vraiment capable de vivre en paix non plus….

Le livre de Maurice Droin m’a fait comprendre la vraie raison des problèmes actuels, il montre que les indépendances ont été accordées à des peuples qui ne la demandaient pas et qui n’avaient aucune idée des implications d’une indépendance, elle a été donnée pour calmer des politiciens qui n’avaient d’autre vision du futur que leur intérêt personnel. A l’heure actuelle, les populations, elles, sont pauvres et maltraitées, regrettent le temps de la colonie ; ceux qui ne vivent pas comme le peuple, ceux qui peuvent se faire entendre, exigent des compensations à la colonisation parce qu’ils sont incapables de s’adapter à ce monde effarant créé par les décolonisations, par la mondialisation d’une paix empoisonnée.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Mia Vossen pour Dreuz.info.

Join the discussion 3 Comments

  • Mviana dit :

    Bonjour à tous,
    C’est vrai que c’c’est avec une certaine tristesse que je lis cet article de Dreuz qui rentre dans leur rengaine de « la colonisation à été une chance pour l’Afrique ».
    Dire que: « … les indépendances ont été accordées à des peuples qui ne la demandaient pas… » est juste une insulte pour la mémoire de ceux qui sont morts pour avoir réclamer l’indépendance de leurs pays, une véritable autonomie et non la parodie d’indépendances qui ont été octroyées en vrac dans les années 60 à une grande majorité de nations africaines.
    Dire en outre que les anciens colonisés souhaitent le retour du colon est une ineptie à nulle autre pareille. On ne peut pas assimiler les propos de quelques individus qui militent pour leur propre ventre à la pensée intime de millions de personnes.
    Que l’auteur de cet article vienne donc en Afrique sentir vibrer le cœur d’une Afrique qui aspire à une véritable autonome, qui se réjouit de voir le Mali « expulsé » la France hors de son territoire… Et ne venez pas nous dire que l’Afrique change de maîtres. Nous ne regardons pas les russes et encore moins les chinois comme des sauveurs. Pour nous, ils ne sont que des instruments que le Tout-Puissant, le seul sauveur, utilise pour nous libérer d’un joug occidental trop pesant…
    Que ceux qui ne peuvent faire leur mea culpa et soulagent leur conscience en pointant le crime des autres aient au moins le courage de descendre dans la boue des histoires humaines pour en extirper la véritable histoire.
    Personnellement, je ne vois a aucun intérêt à ce que l’occident reconnaisse ou dédommage quelque crime que ce soit à l’Afrique. Je crois que D.ieu est assez pour savoir comment rendre à chacun selon ses œuvres.
    Ici, en Afrique, nous prions le Seigneur pour nos propres péchés et crimes, implorant sa miséricorde et sa grâce. Qu’on nous laisse donc en paix avec ses analyses biaisées au ton méprisant et condescendant.
    Veuillez m’excuser pour la longueur de ce post.

  • Mviana dit :

    Une omission. Je voulais dire: D.ieu est assez juste… « 

    • Haïm Goël dit :

      Il existe deux écoles qui se contredisent sur ce sujet. Et ce sont aussi des africains qui les alimentent. Et je redoute qu’il coule encore beaucoup d’encre à partir de là.
      Que D.ieu bénisse l’Afrique qui suit le chemin du Seigneur…

Leave a Reply

Translate »