Le Jihad islamique annonce la guerre avec Israël cet été

Le Jihad islamique annonce la guerre avec Israël cet été

Le chef des groupes terroristes a déclaré que la dernière flambée transfrontalière, qui a coûté la vie à 4 civils israéliens, se réchauffe à l’approche d’un conflit militaire à grande échelle dans l’enclave dirigée par le Hamas

Un dirigeant du groupe terroriste du Jihad islamique palestinien estime que la récente flambée meurtrière entre Israël et les djihadistes de Gaza est un “exercice militaire” précédant la guerre de grande ampleur de l’été prochain, selon un reportage de la chaîne de télévision panarabe basée à Beyrouth Al-Mayadeen mardi, [NDLR JForum : réseau appartenant au Hezbollah, laissant ainsi entendre une entente implicite entre factions pro-iraniennes et une possible coordination des opérations anti-israéliennes].

Lors de la dernière série de combats transfrontaliers, qui ont éclaté ce week-end, des terroristes palestiniens ont tiré plus de 700 roquettes sur Israël, tuant quatre civils israéliens, les premières victimes israéliennes, tuées par des tirs de roquettes depuis la guerre de 50 jours en 2014, en Israël, pendant l’opération Bordure protectrice. Lundi, un cessez-le-feu sous l’égide de l’Égypte a été conclu entre des factions palestiniennes et des responsables israéliens.

Des militants du Jihad islamique (Photo: AFP)

Des djihadistes du Jihad islamique (Photo: AFP)

 

“Je prévois qu’une guerre éclatera cet été, à la suite des tentatives israéliennes de désarmer les factions palestiniennes à Gaza”, a déclaré le chef du groupe terroriste Ziad al-Nakhala dans un entretien accordé à Al-Mayadeen, ajoutant que le cessez-le-feu avait été atteint “quelques heures avant” que les milices de l’enclave dirigée par le Hamas ne déclenchent une nouvelle vague de roquettes sur l’agglomération de Tel-Aviv.

M. Nakhala a également déclaré que la politique récemment adoptée par Tsahal, consistant à bombarder des immeubles à plusieurs étages et les maisons des chefs de factions dans la bande de Gaza, ne resterait pas sans réponse.

Ziad al-Nakhala, dirigeant du Jihad islamique

Ziad al-Nakhala, dirigeant du Jihad islamique

 

Il a affirmé que la promesse faite par Israël de mettre en œuvre les accords conclus lors d’un précédent cessez-le-feu, en mars (notamment la levée du blocus de Gaza) avait convaincu les groupes terroristes de faire feu.

En outre, Nakhala a accusé Israël de chercher constamment à “creuser un fossé entre le Hamas et l’Autorité palestinienne”, affirmant que la relation entre le Hamas et le Fatah était stable. “La coordination entre nous et le Fatah est au plus haut niveau.”

 Des roquettes sont lancées de Gaza vers Israël (Photo: Reuters)

Des roquettes sont lancées de Gaza vers Israël (Photo: Reuters)

 

Nakhala a remercié le dirigeant du Hamas, Yahya Sinwar, pour avoir permis aux factions de “riposter” à Israël, qui avait tué deux djihadistes de Gaza lors d’une attaque aérienne vendredi, après que deux soldats israéliens ont été blessés dans un sniper palestinien déclenchant de tirs transfrontalier.

Les termes du dernier accord n’étaient pas connus dans l’immédiat, mais les récents cessez-le-feu ont tous été de courte durée.

Elior Levy | Publié: 05.08.19, 11:08

ynetnews.com

Leave a Reply

Translate »