was successfully added to your cart.

Le terroriste de Tel Aviv: « un héros », pour ses proches à Tulkarm (Europe Israël)

By 23 janvier 2015Etz Be Tzion

Le terroriste de Tel Aviv: « un héros », pour ses proches à Tulkarm

Le terroriste de Tel Aviv: « un héros », pour ses proches à Tulkarm.

Les USA émettent un avis d’alerte pour les Américains se déplaçant en Israël. il ferait bien d’en émettre un également pour la France et la Belgique…

Ynet

Ynet »Kiosque de Tulkarm où le terroriste Hamza Matrouk a été vu la dernière fois avant l’attentat à Tel Aviv »

Les habitants de Tulkarm (NDRL: en Judée Samarie zone occupée par les palestiniens), la ville dont est originaire Hamza Matrouk, le terroriste qui a blessé une douzaine de personnes mercredi en plein cœur de Tel Aviv, ont « apprécié » le geste du jeune Palestinien et le considèrent comme, « un homme, un vrai » et même un « héros », rapporte jeudi le site Ynet.

Nombreux sont ceux qui sont venus apporter leur soutien et leur sympathie à la famille Matrouk, que ce soit par des visites ou par téléphone.

Matrouk est le fils d’un détenu sécuritaire marié à 3 femmes. Le terroriste vivait avec sa mère divorcée à Ramallah et travaillait comme électricien. Il se rendait à Tulkarm une fois tous les deux mois.

« Il était assis avec quelques amis près de la maison mardi soir. Il mangeait, buvait et riait. Il n’a montré aucun signe montrant qu’il avait l’intention de poignarder des Juifs », a confié à Ynet un résident de Tulkarm.

« Il n’était affilié à aucune organisation politique ou religieuse. Je ne pense pas que c’était un acte de vengeance car il n’y a pas eu récemment d’incident particulier, c’est plutôt le résultat d’une situation psychologique et sociale dans laquelle sa famille est plongée », a ajouté le résident.

« Il a raconté qu’il allait chercher du travail à Tel Aviv », a déclaré une des personnes qui se trouvait avec Matrouk mardi soir. « Il est monté dans la voiture d’un chauffeur qui conduit des ouvriers depuis la Cisjordanie vers Jérusalem et de là il a probablement continué en Israël dans un véhicule israélien », a encore raconté un de ses proches.

‘Hommage’ sur Facebook

« Personnellement, je suis très fier de lui pour avoir fait quelque chose comme cela », écrit un de ses amis. « J’ai été surpris lorsque j’ai appris qu’il avait été capable de blesser à lui tout seul 12 personnes. Ce genre d’action prouve à quel point il est fort et qu’il est un homme, un vrai. Généralement on entend qu’un Palestinien a blessé une ou deux personnes, nous avons tous à apprendre de lui », écrit un de ses amis.

Ynet

Ynet »Attentat à l’arme blanche 21/01/2015 autobus Tel Aviv »

Un détenu sécuritaire, Tariq Fayyat, qui vit dans le même quartier, affirme qu’un tel acte était prévisible.

« C’est une réaction normale par rapport aux actes criminels que l’armée israélienne a commis dans les Territoires et à Jérusalem. Personne ne condamne son acte. C’était prévisible. Nous souffrons et vivons dans des conditions très difficiles. Nous prions tous pour qu’Allah donne à Hamza la force et ait pitié de sa famille ».

Après avoir été appréhendé, Matrouk a été entendu par les fonctionnaires du Shin Bet (Sécurité intérieure) et a avoué avoir commis cet attentat pour se venger de l’opération Bordure protectrice à Gaza durant l’été 2014, après les affrontements sur le Mont du Temple (Esplanade des Mosquées à Jérusalem pour les Musulmans) et après avoir visionné du contenu islamique radical sur internet.

Le tribunal de Tel Aviv a prolongé sa garde à vue de 5 jours.

Avis d’alerte des Etats-Unis aux Américains se déplaçant en Israël

Des soldats israéliens non loin de la ligne de séparation entre la partie syrienne du Golan et la partie occupée par Israël, le 18 janvier 2015

Par ailleurs, en marge de l’attaque de Tel Aviv mercredi et des tensions actuelles dans le nord d’Israël à la suite du raid présumé de l’aviation de Tsahal dans le Golan syrien au cours duquel 6 membres du Hezbollah et 6 Iraniens ont été tués, l’ambassade des Etats-Unis a émis un avis d’alerte à son personnel, lui interdisant d’utiliser les transports en commun en Israël et en Cisjordanie et de s’approcher des frontières d’Israël avec le Liban et la Syrie.

« En raison des préoccupations sécuritaires aux frontières nord d’Israël, les fonctionnaires du gouvernement américain sont actuellement tenus d’obtenir une autorisation préalable au cas où ils souhaiteraient se rendre à moins de 2,5 kilomètres de la frontière libanaise ou à l’est de la route 98 sur le plateau du Golan », peut-on lire dans un communiqué de l’ambassade américaine à Tel Aviv.

Les ressortissants américains sont également avisés de ne pas utiliser les transports en commun en Israël et en Cisjordanie.

Les Etats-Unis ont condamné mercredi l’attentat de Tel Aviv.

« Nous condamnons fermement l’attaque à l’arme blanche d’aujourd’hui dans un bus à Tel Aviv. Il n’y a et ne peut y avoir aucune justification pour de telles attaques contre des civils innocents », a déclaré la porte-parole du département d’Etat Jen Psaki qui a une fois de plus appelé toutes les parties à coopérer dans le but d’apaiser les tensions, de rejeter la violence et de chercher une voie pour la paix.

Le dernier avertissement émis par les Etats-Unis concernant le déplacement de ses ressortissants et de son personnel diplomatique date de l’été dernier lors de l’opération Bordure protectrice à Gaza.

Source

Leave a Reply

Translate »