Skip to main content

L’empire du milieu élargit sa base en souterrain. 42 pays ont une dette secrète de 385 milliards de dollars envers le régime communiste chinois

By 4 octobre 2021AVERTISSEMENT
PUBLIÉ PAR JEAN-PATRICK GRUMBERG LE 3 OCTOBRE 2021

Le projet « Belt and Road » de la Chine représente une injection massive de fonds dans les nations les plus en difficulté, ce qui crée des dépendances et suscite des inquiétudes sur la manière dont le pays finance et gère ses projets.

Pour soutenir Dreuz.info, cliquez sur ce lien : Dreuz, et indiquez le montant de votre don.

Selon un rapport d’AidData, un centre de recherche du College of William and Mary (3), 42 pays à revenu faible ou intermédiaire ont une dette envers la Chine supérieure à 10 % de leur produit intérieur brut annuel, rapporte le Wall Street Journal (1).

Ajoutez à cela :

  • Que l’économie chinoise est aux prises avec la crise financière d’Evergrande, plus importante que la chute de Lehman Brother qui a déclenché la crise de 2008,
  • Qu’elle souffre d’une importante pénurie d’énergie,
  • Que le gouvernement est en train de servir contre la dette, les grandes entreprises et les crypto-monnaies,

De nombreux investisseurs et analystes s’inquiètent du ralentissement économique de la deuxième plus grande économie du monde (2).

Le rapport AidData, qui appuie ses travaux sur une énorme base de données (4) a identifié un montant énorme de 385 milliards de dollars de prêts chinois qui ne sont pas inclus dans les emprunts officiels des nations – soit près de la moitié des prêts chinois à l’étranger pour la construction de routes, de chemins de fer et de centrales électriques.

Cette dette secrète est devenue de plus en plus courante, parce que les prêteurs financent l’activité par le biais de sociétés à finalité spécifique plutôt que par les gouvernements hôtes.

En outre, 35 % des projets d’infrastructure chinois à l’étranger ont connu des problèmes tels que des scandales de corruption, des violations du droit du travail, des risques environnementaux et des protestations publiques. Près de 400 projets d’une valeur de 8,3 milliards de dollars sont liés à l’armée communiste chinoise, selon le rapport.

  • Le rapport plonge dans 843 milliards de dollars de prêts chinois pour 13 427 projets entre 2000 et 2017.
  • En analysant les résultats, AidData a déclaré que Pékin a poursuivi trois objectifs principaux :
    • transformer l’énorme somme d’argent gagnée par les exportateurs de la nation en prêts étrangers,
    • garder les secteurs de la construction et de l’industrie nationaux occupés en poursuivant des projets de construction étrangers,
    • et s’assurer du pétrole et des céréales pour combler les déficits nationaux.

« Le monde en développement aide à résoudre les problèmes de la Chine ». a déclaré Brad Parks, directeur exécutif d’AidData.

En raison de la pandémie, les prêteurs chinois ont accepté ce mois-ci d’annuler les paiements de la dette de 19 pays africains. Environ 49 % des prêts chinois accordés au cours de la période étudiée par AidData ont été réservés à l’Afrique.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n’est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L’inscription est gratuite et ouverte à tous

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Abonnez vous à notre chaîne Telegram au cas où Dreuz serait censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

  1. https://www.wsj.com/articles/hidden-debt-plagues-chinas-belt-and-road-infrastructure-plan-studies-find-11632866461
  2. https://www.bing.com/search?q=china+economic+crisis&form=APMCS1&PC=APMC
  3. https://www.wm.edu/news/stories/2021/aiddatas-new-dataset-of-chinese-development-projects-worth-843b-reveals-major-increase-in-hidden-debt.php
  4. https://www.aiddata.org/data/aiddatas-global-chinese-development-finance-dataset-version-2-0

Join the discussion One Comment

  • Chantal LG dit :

    Espérons que les grandes nations n’ont pas de dettes, elles aussi, avec la Chine. Mais ça, on ne le saura probablement.

Leave a Reply

Translate »