Skip to main content

Les derniers instants d’insouciance / KEREN ISRAËL

By 27 août 2022Lève-toi !

Les derniers instants d’insouciance

L’été touche à sa fin et la rentrée approche. Comme les deux dernières années, nos dirigeants ont relâché la bride le temps des vacances. Et encore…

Certes, le passe sanitaire et toutes les mesures Covid ont été retirés, donnant un semblant de retour à la vie normale. Pourtant, tout a été fait pour formater la pensée des populations face aux prochaines crises.

 
 

Entre les récits des combats en Ukraine, les tensions avec la Chine et Taïwan, les feux de forêts et l’étrange canicule, sur l’origine de laquelle on passe souvent très vite (il faudrait ici développer le sujet de la géo ingénierie, ce qui nous emmènerait trop loin, mais je conseille vivement à chacun de se questionner sur ces sujets)…

 

En nous parlant de la guerre en Ukraine, nos dirigeants nous préparent petit à petit à un élargissement du conflit, qui semble de plus en plus inévitable.

Le président Macron annonçait, il y a quelques jours, avoir une pensée émue (sniff) pour la population française qui va devoir porter le fardeau de l’engagement français dans le conflit entre l’Ukraine et la Russie (pour l’instant, uniquement de manière financière, mais au rythme où l’on va, c’est bientôt l’OTAN tout entier qui va partir au front). En effet, certains généraux français appellent à un engagement militaire français aux côtés des ukrainiens…

 

Il est intéressant de constater que Klaus Schw*b, dans son ouvrage « La grande réinitialisation », parlait déjà d’un conflit entre l’occident et la Russie, dans lequel Macron sortirait comme le réunificateur d’une Europe soudée autour de ce combat contre la Russie… En 2020… La guerre était alors bien lointaine… N’oublions pas qu’il s’agit d’un programme savamment orchestré et dont nous ne sommes que les marionnettes, sans aucun intérêt. D’où l’utilité de s’informer sur ce projet de grande réinitialisation (great reset).

 

 
 

Les médias aussi nous ont bien préparés mentalement à la rudesse des futures saisons fraîches, qui seront sûrement ponctuées de crises énergétiques et alimentaires. C’est particulièrement sur ce point que je voulais revenir dans cet article. J’avais déjà évoqué l’intérêt d’être attentif à l’évolution extrêmement rapide de notre monde et d’anticiper les scénarios diaboliques que nos élites concoctent.

 
 

Dieu merci, tout au long de l’été, nous avons pu rencontrer de nombreux chrétiens éveillés sur notre situation et cela est une grâce, que le Seigneur ouvre les yeux de ses enfants fidèles. Mais étonnamment, une part non négligeable de ces personnes nous disait ne pas se préparer matériellement aux crises futures. « À la grâce de Dieu ! »

 

Certes, notre Dieu nous gardera et nous protégera de tout mal, mais il nous donne aussi l’intelligence et la sagesse pour être prêts à vivre ces moments douloureux. Je prendrai ici l’exemple de Noé qui, divinement averti, s’est constitué un abri terrestre et de la nourriture, pour lui, sa famille et les animaux, selon la volonté de Dieu.

 

Pourtant, humainement, Noé aurait pu attendre que Dieu lui apporte sur un plateau cet abri. Il n’en a rien été car Noé a dû bâtir à la sueur de son front, et pendant des dizaines et des dizaines d’années cette arche. Tout le monde se moquait de lui. Pourtant, il fut prévoyant et sauva sa vie et celle de sa famille par cette obéissance.

 

Depuis la création, Dieu nous laisse une grande liberté (que Jean Marc Thobois ou encore Pierre David Thobois décrivent très bien dans leurs travaux). Dieu attend un premier pas de l’homme et si l’homme prend des décisions qui pourraient lui nuire, Dieu intervient pour le ramener sur le chemin de la justice. Mais si et seulement si l’homme est juste devant Dieu.

Dans notre époque, nous devons être des Noé modernes. Nous devons avoir conscience de notre faiblesse, notamment pour tout comprendre de ce combat spirituel en phase terminale. Aussi, nous devons faire confiance à Dieu lorsqu’il nous permet de comprendre certaines choses, et particulièrement ce plan de grande réinitialisation.

 
 

C’est pour cette raison que je considère qu’il nous faut nous préparer spirituellement ET matériellement aux crises qui s’annoncent, car Dieu donne Sa sagesse à ses fidèles pour qu’ils soient prêts. Tout comme les vierges sages étaient prêtes. Beaucoup d’interprétations parlent de l’huile qui symbolise le Saint Esprit…mais le message essentiel que nous livre Jésus est que les vierges ont fait le nécessaire pour se préparer et que, malgré leur assoupissement, elles étaient prêtes.

 

Je culpabilise un peu de ne pas avoir écrit ces lignes plus tôt car nous entrons dans ces derniers instants de liberté, avant le déferlement des mesures liberticides, durant l’automne et/ou l’hiver. Au cours de ces derniers mois, j’ai essayé de vous présenter brièvement ces (fortement) possibles crises liées à des décisions de nos élites et les évolutions géopolitiques qui en découlent.

 

Nous serons touchés au cours de l’hiver ou des années à venir par ces crises énergétiques et alimentaires car l’élite cherche à nous mettre sous tutelle définitivement, avant la date fatidique de 2030, qui inaugurera au plus tard l’entrée dans le Nouvel ordre mondial (cf Schw*b et ses sbires).

 

Pour s’en prémunir, au moins temporairement – car Dieu prendra le relais par la suite -, nous pouvons préparer quelques réserves, de nourriture, bien sûr, mais aussi et surtout d’eau potable (bien plus nécessaire). Pour l’énergie, j’ose espérer que vous ne vous chauffez pas au gaz ou à l’électricité, auquel cas, une solution de dépannage pourrait être intéressante.

 
 
 
 

Nous ne subsiterons pas par ces quelques moyens mais ils pourront toujours nous permettre d’encaisser le coup des premiers chocs et nous laisser le temps de prendre du recul sur la situation à venir, ce qui nous a fortement manqué au début du Covid.

 

Je le dis et le redis, le but de la grande réinitialisation est de faire plier tous les genoux devant le Nouvel ordre mondial. Pour cela, il faut briser les libertés les plus primaires de la population (manger, se chauffer…) afin de la rendre dépendante, soumise et désireuse d’être « sauvée » par des gouvernements qui auront La solution, mais à quel prix (une puce par exemple…) !

 

Ceci était peut être le dernier appel avant le début des réelles crises. N’oublions pas que pour Schw »*b ou G*tes, le Covid n’était qu’un « hors d’oeuvre » sans comparaison possible avec les prochaines crises.

 

Le discours de Jésus sur la fin des temps (Matthieu 24) nous montre aussi que le message est spirituel ET humain. En effet, Jésus adresse ce message en vue des temps de la fin mais aussi de temps proches de sa mort, puisque en l’occurrence, il prévient ses disciples d’éviter les crises à venir au cours des années terribles 67-73. Durant cette période, la rébellion juive contre l’empire romain a entraîné une répression très dure et cruelle envers les Juifs, et Jérusalem sera en grande partie dévastée à cette occasion, le Temple finissant par être incendié après avoir été souillé.

 

Mt 24 : 15 « C’est pourquoi, lorsque vous verrez l’abomination de la désolation, dont a parlé le prophète Daniel, établie en lieu saint, -que celui qui lit fasse attention! –« 

Mt 24:16 « alors, que ceux qui seront en Judée fuient dans les montagnes« 

Mt 24:20 « Priez pour que votre fuite n’arrive pas en hiver, ni un jour de sabbat. »

 

Les juifs messianiques de ces temps-là ont vécu ce moment de persécution intense et seuls ceux qui ont été attentifs au message de Jésus, donné une trentaine d’années auparavant, ont été sauvés. Selon des historiens spécialistes de la question, un grand nombre de juifs messianiques ont alors été tués car ils sont restés dans Jérusalem pour la fête de Pessah, juste avant que les Romains ne lancent l’assaut final.

 

Soyons donc attentifs à la voix de Dieu et essayons de discerner sa volonté pour nous. Qu’Il nous aide à prendre les bonnes décisions jusque dans le plus petit des détails, afin que nous puissions finir la course victorieux, malgré les épreuves qui sont encore à venir.

 

Car : Mt 24:22  » si ces jours n’étaient abrégés, personne ne serait sauvé; mais, à cause des élus, ces jours seront abrégés. »

 

Bientôt, nous aurons chacun à faire des choix entre notre liberté et notre confort, voire notre vie. La question de prendre le vaccin ou non paraîtra dérisoire face à ces choix. Mais si nous sommes fidèles dans les petites choses, Dieu nous affermira pour que nous soyons fidèles dans les grandes. Notre époque est historique. VOUS faites partie des élus choisis par Dieu pour traverser cette période sombre. Soyez-en dignes, soyons-en dignes !

 

Que Dieu fasse luire sa face sur chacun de vous!

 

Petit ajout du 26 août : M*cron vient tout juste de confirmer ce que dont je vous avertis dans ces lignes, lors d’une prise de parole devant le Conseil des ministres, le 24 août : « Ce que nous sommes en train de vivre est de l’ordre d’une grande bascule ou d’un grand bouleversement. Nous vivons la fin de ce qui pouvait apparaître comme une abondance… » Non, tout cela n’est absolument pas de l’ordre du complot !! Prenons vraiment ces paroles au sérieux ! Ils ont tout prévu !! Rien ne les fera reculer…

 
 

Join the discussion 3 Comments

  • Marlène dit :

    Seigneur donne-nous la force de rester fermes, fidèles et dignes d’honorer Ton nom dans l’amour jusqu’au bout. Que nos oreilles s’affinent à Ta voie, à Tes instructions . Nous avons besoins d’être tous remplis de Ton Esprit pour affronter ce qui vient selon Ton coeur! Amen!
    Merci Haïm pour ce partage, je transmets

  • Arnaud dit :

    Cet article de Keren Israël confirme ce que tu nous dis depuis des années !
    Merci Haïm pour ce partage. Les messages que tu donnes et les articles que tu mets sur le site sont précieux pour nous préparer.

  • stigmamax dit :

    Tous les enseignants que j’écoute sur Internet sont de cet avis. Le temps de faire les vrais choix arrive.

Leave a Reply

Translate »