was successfully added to your cart.

Les propagandistes de l’AFP ne s’en remettent pas

By 4 février 2015Etz Be Tzion

carte-journaliste-AFP

C’est dans une dépêche de l’AFP du 31 janvier 2015 diffusé dans tous les médias écrits français où l’on peut lire ceci  » Egypte: la justice déclare «terroriste» le bras armé du Hamas palestinien « .
Après les attentats survenus le 31 janvier dans le Sinai faisant plus de 35 morts majoritairement membres de l’armée mais aussi des civils, le tribunal égyptien décrète le Hamas organisation terroriste – et pour cause – l’attentat a été perpétré selon l’enquête égyptienne par la branche militaire des Frères Musulmans (parti politique islamiste hissé électoralement au pouvoir entre 2012 et 2013 avant d’être renversé par le peuple).

attentat egypte Hamas

Il s’avère que la branche militaire des Frères Musulmans est le Hamas (et ses ramifications).

Le tribunal a donc décrété le Hamas organisation terroriste. Cette décision ne semble pas avoir plu aux activistes de l’AFP lesquels se sont empressés de mettre entre guillemets le mot Terroriste pour désigner le Hamas.

L’AFP prend en suite parti pour les Frères Musulmans en les victimisant puis en glorifient les jihadistes palestiniens:
« Le Hamas est issu, comme M. Morsi, de la confrérie des Frères musulmans, cible d’une implacable répression et déclarée elle aussi «terroriste» par Le Caire. Les combattants palestiniens sont soupçonnés d’aider les jihadistes qui ont multiplié les attaques meurtrières contre l’armée dans la péninsule du Sinaï (nord-est). »

L’AFP reprend ensuite l’extrait de la déclaration du Hamas suite aux attentats: «une dangereuse décision politique qui ne sert que les intérêts de l’occupant».

Propagande?

Pour rassurer les lecteurs qu’il existe des jihads légitimes, l’auteur de la dépêche rappelle que le Hamas n’est considéré comme terroriste que par « l’axe américano-sioniste »:
« Le Hamas est considéré comme «organisation terroriste» par Israël et les Etats-Unis. »

L’Egypte accuse notamment le Hamas d’alimenter les jihadistes via les tunnels de contrebandes. L’AFP s’empressent alors de faire passer le Hamas pour une organisation de bienfaisance;
« L’armée égyptienne annonce régulièrement la destruction de ces tunnels, utilisés pour faire entrer notamment du carburant et des matériaux de construction dans l’enclave palestinienne soumise à un blocus israélien. « 

Ce n’est qu’en fin de dépêche que le « journaliste » de l’AFP conclu son plaidoyer sur une ultime contorsion:
« La décision de justice est intervenue au surlendemain d’attaques coordonnées spectaculaires contre l’armée dans le Sinaï qui ont fait 30 morts en majorité des soldats. Ces attaques ont été revendiquées par Ansar Beït al-Maqdess, la branche égyptienne du groupe Etat islamique (EI). Les groupes jihadistes dans le Sinaï disent agir en représailles à la répression égyptienne contre les islamistes. »

Ces jihadistes capables de rendre justice en représailles à la répression égyptien, d’une façon spectaculaire, ne faisant pour victimes que des soldats, car c’est cela la doxa islamique de la guerre légale: donner l’apparence d’un jihad légitime qui ne ciblerait que des militaires (en réalité il y a 23 soldats tués, 9 civils et plus de 62 blessés civils et militaires).

Enfin ce que l’AFP ne précise pas:
Le mouvement Ansar Beït al-Maqdess est une mouvement egypto-gazaoui lié au Hamas et qui ne s’est rallié au drapeau de l’Etat Islamique qu’en Novembre 2014 dont le but est « la libération de Jérusalem ».

Il y a parfois des dépêches AFP qui laisseraient imaginer des rédacteurs de ce genre.

 Source: liberation.fr

Or Imbar pour Tel-avivre.com

carte journaliste AFP

Leave a Reply

Translate »