was successfully added to your cart.

  « Mohammed not welcome » disent la République tchèque, la Pologne, la Hongrie et la Slovaquie / Dreuz

By 26 juin 2017Monde
PUBLIÉ PAR JEAN-PATRICK GRUMBERG LE 25 JUIN 2017

La Pologne a fermé ses frontières aux migrants islamiques pour empêcher les terroristes potentiels. Jared Kushner, le gendre du président Trump, déclarait à propos de l’immigration sans contrôle sérieux : « si on me présente un paquet plein de bonbons en m’expliquant qu’il y en a un d’empoisonné, je n’en prends aucun. »

 

Malgré la menace de sanctions de l’Union européenne (UE), le gouvernement polonais a décidé de ne plus permettre aux migrants musulmans d’entrer dans son pays afin de réduire le risque de terrorisme islamique radical.

« Nous, la Pologne, apprenons les erreurs des autres … et nous n’ouvrirons pas nos portes aux migrants islamiques », a déclaré Ryszard Czarnecki, député du Parlement européen polonais, début juin après l’attaque terroriste de Manchester, en Angleterre, le 22 mai, qui a fait 23 morts, adultes et enfants, et 119 blessés.

La Pologne, la Hongrie, la Slovaquie et la République tchèque ont refusé de prendre leur part désignée de quelque 160 000 migrants, lesquels sont en train de surcharger l’Italie et la Grèce. L’UE pourrait prendre les trois États devant la Cour de justice des Communautés européennes, ce qui pourrait leur imposer de lourdes amendes financières.

« D’autres pays ont été menés à une situation où des personnes formées sur le territoire de l’Etat islamique en Syrie, en Irak – des jeunes de nationalité française, belge, néerlandaise, britannique et allemande – retournent en Europe … et d’une manière ou d’une autre [les autorités] sont incapables de les surveiller « , a déclaré Czarnecki après l’attaque à Manchester, à Radio Poland.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Selon Breitbart, Czarnecki a également déclaré :

« En ce qui concerne la réduction des chances que la Pologne soit touchée par des attaques terroristes [islamistes], la seule méthode éprouvée consiste à ne pas permettre l’entrée aux migrants musulmans.

En ce qui concerne la Grande-Bretagne, nous leur avons déjà dit à plusieurs reprises qu’ils doivent expulser et ne pas tolérer les migrants radicaux.

Si un imam musulman radical dans une mosquée appelle ses frères à combattre les infidèles, eh bien, je pense qu’il y a des raisons d’expulser un tel imam ».

BBC News a déclaré qu’en 2015, l’UE a voté de redistribuer un total de 160 000 réfugiés de pays où les immigrants sont les plus importants, en particulier la Grèce et l’Italie. Bien que la Pologne ait d’abord accepté ce quota, l’administration actuelle l’a rejeté. La Pologne n’a accepté aucun de ces immigrants alloués par l’UE.

La République tchèque et la Hongrie résistent également à l’inondation d’immigrants, a rapporté The Express, citant une lettre des dirigeants polonais défendant le refus de la Pologne :

« En 2016, la Pologne a accueilli plus d’un million de migrants et de réfugiés d’Ukraine et de l’Est, ce qui a réduit la pression des migrants sur d’autres pays de l’UE.

Nous tenons également à souligner qu’aucun État membre de l’UE n’a jusqu’à présent rempli ses engagements découlant des décisions de relogement de 2015.

Nous réitérons notre position selon laquelle la politique de migration relève de la compétence des États-nations ».

Le ministre polonais de l’Intérieur, Mariusz Błaszczak, a lui déclaré que recevoir des immigrants serait «bien pire» que les sanctions de l’UE.

« Chaque décision de déplacer des groupes de migrants encourage des milliers ou des millions de personnes aux frontières de l’Europe à venir en Europe, à embarquer sur des bateaux et risquer leur vie pour atteindre le continent européen », a déclaré Rafal Bochenek, porte-parole du gouvernement polonais.

« Heureusement, la Pologne ne commet pas ces erreurs que d’autres pays ont faites en ce qui concerne notre politique d’immigration, et nous n’avons donc pas leurs maux de tête ».

5 villes européennes où la peau noire est bienvenue

Les dirigeants européens tentent de faire passer la Pologne comme un pays raciste et xénophobe. Cependant, une jeune voyageuse noire américaine, sur son blog, classe Cracovie, en Pologne, parmi les 5 villes européennes où la couleur de peau noire est la bienvenue, avec Edimbourg, Berlin, Nice, et Budva au Monténégro.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

La réalité est que l’immigration islamique est une catastrophe qui engloutit l’Europe, et les Français, impuissants, le savent très bien et contemplent leur propre mort à petit feu.

Un sondage Yougov pour le journal économique allemand Handelsblatt, effectué dans toute l’Europe publié lundi 19 juin, montre clairement que 70 % des Français pensent que leur identité nationale est menacée.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Sources :

http://www.cnsnews.com/blog/theresa-smith/poland-shuts-border-islamic-migrants-keep-terrorists-out

https://global.handelsblatt.com/politics/looking-to-germany-to-protect-the-world-order-779939?utm_source=twitter&utm_medium=social&utm_campaign=post

https://global.handelsblatt.com/politics/looking-to-germany-to-protect-the-world-order-779939?utm_source=twitter&utm_medium=social&utm_campaign=post

Leave a Reply

Restez informés

Restez informés

Get a daily email of all new posts.

Email address