Président ou pas, Joe Biden va aller de déception en déception

By 8 décembre 2020Le mot du jour
PUBLIÉ PAR MAGALI MARC LE 8 DÉCEMBRE 2020

Même en supposant que les législatures des États-charnière rejettent toutes les poursuites pour fraude électorale de l’équipe juridique de M. Trump; que les juges de la Cour suprême, saisis en appel, se dégonflent; que le Congrès décide que c’est Joe Biden qui est élu président, ce dernier ne sera pas au bout de ses peines. Outre la majorité des Américains qui croient qu’il y a eu une fraude électorale importante et que les médias complices la dissimulent, il y a tous les gauchistes, les BLM, les Antifa, bref tous ceux qui entendent bien être récompensés pour avoir puissamment contribué à la fausse victoire de Joe Biden. Bonjour les dépenses pour faire plaisir et pacifier tout ce beau monde.

Pour les lecteurs de de Dreuz, j’ai traduit l’article de Terry Paulson, paru sur le site de Townhall, le 7 décembre.

*******************

Les déceptions à venir de Joe Biden

Joe Biden et ses partisans seront certainement déçus si les enquêtes sur la fraude inversent les résultats de cette élection.

Mais de nombreuses déceptions sont à prévoir s’il prend ses fonctions dans le Bureau Ovale.

Dreuz a besoin de vous : Le journalisme indépendant ne reçoit aucune aide d’Etat. Dreuz.info ne peut pas exister sans votre soutien financier. Pour contribuer en utilisant votre carte de crédit (sans vous inscrire à Paypal), cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution. Nous vous remercions.

Il devra faire face à la réalité de ses promesses de campagne et aux grandes attentes des nombreuses factions qui ont œuvré pour l’élire.

Malheureusement pour lui, son recours à la politique identitaire a un coût.

Chacune de ces «identités» vociférantes va devoir recevoir quelque chose du gouvernement fédéral pour répondre à ses exigences.

L’humoriste Will Rogers, qui faisait rire en disant des vérités, avait fait remarquer : « Nos relations en matière de politique étrangère sont un livre ouvert – en fait un chéquier ouvert ».

Joe Biden au pouvoir, va devoir ouvrir ce chéquier afin de tenir ses promesses autant sur le plan de la politique interne qu’avec sa diplomatie. Ça va lui coûter bonbon. On peut entendre le son de la caisse enregistreuse : « Ka-ching, Ka-ching, Ka-ching. »

  • 1. La foule de Black Lives Matter va arriver avec sa liste de demandes et n’acceptera pas de se faire dire non. Les BLM veulent un traitement spécial. Ils veulent des réparations – «Ka-ching, Ka-ching, Ka-ching». Mais les paiements devraient-ils être versés aux immigrés noirs qui ont appuyé le Président Trump ? Quel pourcentage de couleur de peau noire faudra-t-il avoir pour avoir droit à des prestations et comment vérifier ? Si vos ancêtres noirs sont arrivés après l’abolition de l’esclavage ou ont grandi dans des États où l’esclavage n’était pas pratiqué, devront-ils recevoir des allocations ? Si c’est non qui le leur dira? Comment convaincre le reste de l’Amérique qu’on doit compenser des gens qui n’ont jamais été esclaves et prétendre simplement qu’ils ont été victimes du «privilège blanc» ?
  • 2. Il y a la promesse de M. Biden de rendre gratuite pour tous l’éducation universitaire, et la remise de la dette des prêts étudiants – «Ka-ching, Ka-ching, Ka-ching». Qu’est-ce qui empêcherait les universités d’augmenter les frais de scolarité puisque «l’argent gratuit» arrivera bientôt? Combien de temps pouvez-vous aller à l’école et faire payer l’État ? L’État prend-il en charge les frais de scolarité de toutes les grandes écoles, même s’il est peu probable que certaines formations contribuent à une carrière autonome ? Qu’en est-il des non-citoyens – bénéficient-ils d’un enseignement universitaire gratuit ? Comment convaincre les Américains qui ont déjà payé cher leurs études universitaires et qui viennent de finir de rembourser leur dette de payer plus d’impôts pour que d’autres n’aient pas à le faire ?
  • 3. Ne vous inquiétez pas de trouver un emploi bien rémunéré après l’université. Les Démocrates prévoient donner à chacun un revenu mensuel garanti, qu’il travaille ou non. N’apprendrons-nous jamais que les «trucs gratuits temporaires» offerts par le gouvernement ne sont JAMAIS temporaires ? De tels droits ne cessent de croître – «Ka-ching, Ka-ching, Ka-ching». Je ne pense pas que Joe Biden ou tout autre Démocrate sera capable de convaincre les travailleurs américains de donner une grande partie de leur revenu durement gagné à ceux qui ne travaillent pas.
  • 4. Mais n’oublions pas le réchauffement climatique! Si John Kerry est sélectionné pour être le «tsar du climat» de l’Amérique, il n’y aura pas de limite aux dégâts causés à notre économie – «Ka-ching, Ka-ching, Ka-ching». Ils se précipiteront pour signer l’accord de Paris sur le climat, où l’Amérique, soucieuse de l’environnement, paiera cher les « excès maléfiques du capitalisme », tout en laissant à la Chine et à l’Inde plus de temps pour polluer à nos dépens.
  • 5. Les partisans socialistes, menés par AOC et Bernie Sanders, sont déjà contrariés par les nominations prévues au cabinet de Joe Biden. Ils crient à la trahison ! Cela donnera-t-il aux émeutiers et aux pilleurs toutes les excuses nécessaires pour justifier de descendre à nouveau dans la rue ? Leur destruction coûte cher: «Ka-ching, Ka-ching, Ka-ching.»
  • 6. Les fonctionnaires de l’État tentaculaire sont en délire! Les électeurs de Washington DC ont voté pour Joe Biden à 92 %. Nous savons pourquoi. L’État profond est fatigué des coupures de M. Trump. L’État profond veut s’étendre et se développer beaucoup plus profondément. Ils veulent que leurs emplois gouvernementaux bien payés soient garantis. Après tout, avec l’abrogation de toutes les réglementations de M. Trump, leur remise en place par M. Biden nécessitera de nombreux fonctionnaires pour les administrer et punir leur non-respect – «Ka-ching, Ka-ching, Ka-ching».
  • 7. Et n’oublions pas le chèque en blanc nécessaire pour prendre soin des mains tendues des pays étrangers affamés d’aide coupée par le Président Trump. Ils veulent leur aide étrangère – «Ka-ching, Ka-ching, Ka-ching». Après tout, être un «pays en voie de développement» pour toujours est profitable pour les classes dirigeantes corrompues et maintient le citoyen moyen prisonnier de l’aide et de la charité au lieu de la croissance de la libre entreprise.
  • 8. Les enquêteurs spéciaux ne sont pas bon marché et pourraient être une distraction pour l’Administration Biden. De nombreux dirigeants du GOP demandent au Président Trump de nommer un procureur spécial chargé d’enquêter sur un certain nombre de choses : la fraude électorale, la gestion par le Ministère de la Justice de la soi disant conspiration russe de M. Trump et l’implication de Joe Biden dans les paiements d’influence de Hunter Biden. Cela signifie plus d’argent pour les avocats – «Ka-ching, Ka-ching, Ka-ching».

Par ailleurs, les Républicains ayant la possibilité de conserver le contrôle du Sénat et ayant un avantage énorme dans le redécoupage des circonscriptions à la Chambre, cela signifie que les appuis du Congrès aux priorités de M. Biden pourraient être sérieusement limités. Avec un peu de chance, la présidente de la Chambre des Représentants, Nancy Pelosi, fera une demande d’allocation chômage en 2022.

Sachez que la résistance des partisans de M. Trump sera tout feu tout flamme lors des élections de mi-mandat en 2022; ils se sentiront floués, qu’ils aient réussi ou non à prouver qu’il y a eu suffisamment de fraude pour inverser le résultat des élections.

Après quatre années d’attaques et d’obstruction constantes des Démocrates contre le Président Trump, les appels à l’unité de Joe Biden tomberont dans l’oreille d’un sourd. Rappelez-vous simplement que lorsqu’un parti va trop loin, il mobilise d’autant plus le parti qui a perdu le pouvoir.

J’ai presque de la peine pour Joe Biden. Certes, il sait comment gérer les médias et les questions gênantes. Mais je me demande si la Maison Blanche a un sous-sol dans lequel M. Biden va pouvoir se cacher jusqu’à ce qu’il soit viré du Bureau Ovale ?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Source : Townhall

Leave a Reply

Translate »