Suède : L’Eglise publie un guide pour enfants qui inclut les définitions LGBT de Joseph, Marie et Jésus

By 30 juin 2019 Doctrine

Suède : L’Eglise publie un guide pour enfants qui inclut les définitions LGBT de Joseph, Marie et Jésus

Un diocèse de l’Église de Suède a récemment publié un nouveau guide pour « Enfants chrétiens queer » qui inclut les nouvelles définitions LGBT de Joseph, Marie et Jésus lui-même, rapporte le site d’informations local Nya DagBladet.

Selon le média, le guide «contient des définitions et des concepts, un peu sur la Bible et les LGBT, ainsi que des histoires prétendument liées à des personnages bibliques LGBT.

Les définitions décrites dans le guide incluent des termes tels que « cisgenre », « sexe fluide », « non binaire», « queer », « norme des deux sexes » et « foires arc-en-ciel ». Le document insiste également sur le fait que la Bible n’est pas contre l’homosexualité.

Jésus lui-même est représenté par le guide comme une personne qui «a enfreint la norme» et était «étrange» relatif à la façon dont il a vécu, le guide affirmant en outre qu’il « n’était pas un défenseur de la famille traditionnelle ».

La mère de Jésus, Marie, a osé « enfreindre les normes sexuelles traditionnelles dans une société patriarcale », tandis que son père Joseph s’est avéré être une personne qui « enfreint les normes en matière d’expression de genre et a probablement porté un costume destiné à la fille d’un roi », déclare le guide.

Les homosexuels et autres déviants ont décidé que le meilleur moyen de convaincre Dieu de les aimer et de les approuver était de réécrire la Bible à leur propre image. Tout d’abord, ils ont publié leur « version Queen James » de la Bible dans laquelle ils ont réécrit ou censuré tous les jugements négatifs à propos des homosexuels. Ils imposent de maintenant la théorie du genre et du queer à des personnages bibliques, les transformant ainsi en une société anti-patriarcale radicale et non conformiste.

Dans l’esprit d’un déviant, Marie n’est pas reconnue pour avoir enfanté du Christ comme un miracle de Dieu, mais était plutôt un « fluide sexuel » et un « hermaphrodite non conforme » ayant subi un clonage génétique autosomal afin de devenir enceinte. Et dans l’esprit d’un homosexuel, quiconque ne se marie pas, comme le Christ, doit être « queer » et se rebeller contre le rôle « traditionnel » de la famille. Ainsi, ce que la Bible dit réellement n’est pas important, mais plutôt ce que vous pouvez lui faire dire pour justifier votre refus d’obéir aux lois morales les plus fondamentales.

Traduction Carole Compostella pour alter INFO

Leave a Reply

Translate »