Un protestant sabattiste nous écrit….

By 20 octobre 2020Le mot du jour

Bonjour, J’ajoute à mon témoignage que je suis un protestant sabattiste et comme enseignant je ne pouvais espérer trouver à l’époque, un emploi dans l’enseignement puisque les écoles étaient ouvertes le samedi.

Concernant la position de l’église catholique elle est logique et honnête en déclarant que c’est ELLE  et elle seule qui a décidé au Concile de Nicée  de changer le jour de repos du sabbat au dimanche jour du Soleil  et cela avec l’aide de l’empereur romain païen Constantin. Celui-ci faisait une bonne affaire politique : le paganisme faiblissait et allait disparaître mais était encore bien important dans l’Empire tandis que le christianisme , jusqu’alors persécuté et caché ( on ne trouve aucune église bâtiment chrétien jusqu’alors l’Etat romain allait subsidier la construction d’églises à partir du 4e siècle : Sainte Sophie et autres  ) pouvait devenir politiquement bien important : l’un disparaitrait et l’autre montait. Quoi de plus « logique politiquement » de rassembler les deux ?  En plus on n’aimait pas les juifs  (façon de parler pour ne pas dire autre chose) et que le jour du Soleil dieu païen très important et en plus était un jour de réjouissance …qui allait évidemment plaire à tous !La papauté alla plus loin : elle interdit de se réunir le sabbat de l’Eternel sous peine de mort! Le dernier livre de la Bible chrétienne l’Apocalypse annonce la venue d’une grande « prostituée » qui parle comme un dragon ! 

Le tour était joué. Le catéchisme l’indique bien : aucun doute possible le dimanche est une invention de Rome !  Le Protestantisme du 16e siècle    a été confronté à ce choix : dimanche où sabbat de l’Eternel ? ?

Et voilà que là aussi le politique a triomphé : il valait mieux de garder un jour déjà vieux de plus de 10 siècles que de bouleverser davantage d’autres doctrines papales. Des minorités religieuses chrétiennes  persécutées ont toujours survécu.

Aujourd’hui plusieurs  millions de chrétiens observent le sabbat de l’Eternel le samedi dans le monde. Hélas le protestantisme séculaire reste sur ses positions : on essaie de trouver des textes bibliques fallacieux pour montrer que le dimanche était déjà  observé par les premiers chrétiens . Ce sont de faux arguments  qui ne tiennent pas la route devant l’histoire.

Bien cordialement vôtre

Leave a Reply

Translate »