Skip to main content

USA : La rumeur qui enfle, qui enfle – Le PDG de Pfizer arrêté par le FBI, accusé de fraude, black-out médiatique alors que le PfizerGate est à la mode aux US.

By 7 novembre 2021CORONAVIRUS

par Qactus


Serait-ce le début de la fin, nous aimerions tellement que cette rumeur qui enfle, qui enfle, devienne réalité, et nous espérons sérieusement qu’elle soit vraie ? D’après le journal Conservative Beaver

Le PDG de Pfizer, Albert Bourla, a été arrêté vendredi matin à son domicile de la banlieue aisée de Scarsdale, à New York, par le FBI et inculpé de plusieurs chefs d’accusation de fraude. Bourla est détenu en attendant une enquête sur le cautionnement. Des agents fédéraux sont en train d’exécuter un mandat de perquisition à son domicile et dans plusieurs autres propriétés qu’il possède à travers le pays. Albert Bourla fait face à des accusations de fraude pour son rôle dans la tromperie des clients sur l’efficacité du « vaccin » COVID-19, Pfizer est accusé d’avoir falsifié des données…

Publié le 5.11.2021 par conservativebeaver_skphjv 


Le PDG de Pfizer arrêté par le FBI, accusé de fraude – black-out médiatique alors que le #PfizerGate est à la mode.

Exclusivité Beaver

Le PDG de Pfizer, Albert Bourla, a été arrêté vendredi matin par le FBI à son domicile de Scarsdale, dans la banlieue cossue de New York, et accusé de plusieurs chefs d’accusation de fraude. Bourla est détenu dans l’attente d’une audience de libération sous caution. Les agents fédéraux sont en train d’exécuter un mandat de perquisition à son domicile et dans plusieurs autres propriétés qu’il possède à travers le pays.

Albert Bourla est accusé de fraude pour son rôle dans la tromperie des clients sur l’efficacité du « vaccin » COVID-19.

Pfizer est accusé d’avoir falsifié des données et d’avoir versé d’importants pots-de-vin. Selon un agent du FBI qui s’est entretenu avec le Conservative Beaver, Pfizer a menti sur l’efficacité des vaccins et a trompé les clients sur les effets secondaires graves que les vaccins peuvent produire. Pfizer est accusée d’avoir payé les gouvernements et les grands médias pour qu’ils gardent le silence.

Traduction du Tweet ci-dessous :

« NOUVEAU : notre dernière enquête a été menée par un lanceur d’alerte engagé dans l’essai pivot du vaccin contre la covid-19 de Pfizer. Son témoignage soulève de sérieuses questions sur l’intégrité des données et la surveillance réglementaire »

NEW: Our latest investigation hears from a whistleblower engaged in Pfizer’s pivotal covid-19 vaccine trial. Her evidence raises serious questions about data integrity and regulatory oversight https://t.co/Ho99hQhwRM

— The BMJ (@bmj_latest) November 2, 2021

LIRE LA SUITE DES NOUVELLES DE DERNIÈRE MINUTE :
Une adolescente française souffre d’un arrêt cardiaque à cause d’un vaccin alors que le #PfizerGate continue de faire parler de lui.

En octobre, Project Veritas a publié une série de fuites baptisée « PfizerLeaks ». Dans la vidéo, un autre lanceur d’alerte de Pfizer révèle comment la société utilise des cellules de fœtus avortés dans le « vaccin » COVID-19. Pfizer a essayé de cacher ce fait au public.

Traduction du Tweet ci-dessous :

« #Project#Veritas Libère un autre #Pfizer#Whistleblower Vidéo #PfizerLeaks :#Whistleblower Il est enregistré, révèle les e-mails internes du directeur scientifique en chef et du directeur principal de #Worldwide#Research Discuter #COVID#Vaccine … »

#Project #Veritas Releases Another #Pfizer #Whistleblower Video#PfizerLeaks : #Whistleblower Goes On Record, Reveals Internal Emails from Chief Scientific Officer & Senior Director of #Worldwide #Research Discussing #COVID #Vaccine … pic.twitter.com/K1p5shAgvq

— Level Up Inc (@MFFLLC) October 9, 2021

S’il est reconnu coupable, Albert Bourla pourrait passer le reste de sa vie en prison. Bourla est considéré comme innocent jusqu’à preuve du contraire.

Traduction du Tweet ci-dessous :

« Réponse : parce que les hashtags tendances #Pfizergate est supprimée par les biais de l’algorithme en faveur de l’entreprise. »

Traduction du Second Tweet ci-dessous :

« Pourquoi n’est-ce pas une tendance phare ? Il a plusieurs milliers de RT jusqu’à présent?#Pfizergate#pfizer@nytimes@washingtonpost@BBCWorld »

Answer: because the trending hashtags #Pfizergate is being suppressed by the algorithm biases in favour of the company. https://t.co/NljXH2aXjQ

— Master Bruce Fenton (@ExogenesisHH) November 5, 2021

La police a ordonné un black-out médiatique, qui a été immédiatement approuvé par un juge. Conservative Beaver est basé au Canada, et n’est pas soumis à la loi américaine.

MISE À JOUR : La nouvelle s’est répandue dans les médias d’Asie du Sud, qui sont en train de produire leurs propres articles sur le sujet.

Des vérificateurs de faits financés par les libéraux, comme USA Today, ont contacté le Conservative Beaver.

Voici leur réponse ci-de

Join the discussion 2 Comments

Leave a Reply

Translate »