Skip to main content

USA : Voici le témoignage d’un commandant de bord sur les effets secondaires de la vaccination.

By 26 janvier 2022Lève-toi !

Voici le témoignage d’un commandant de bord sur les effets secondaires de la vaccination.

Publié le 25.1.2022 par LLB


Après avoir été vacciné, un commandant de bord d’une compagnie aérienne américaine raconte les problèmes cardiaques qu’il a rencontrés dès le lendemain.

 »Je ne voulais pas me faire vacciner mais sous la pression de la compagnie pour laquelle je travaille j’ai décidé de le faire. »

 »J’ai eu des palpitations dans la nuit qui a suivi, je suis allé aux urgences et il s’est avéré que je faisais une fibrillation auriculaire, cause majeure d’AVC ! »

Aujourd’hui, les pilotes vaccinés sont inaptes à voler et le danger qui en résulte pour les passagers est immense…

 »Je vois des pilotes qui ont peur de perdre leur travail et il cachent les douleurs qu’ils ont dans la poitrine, ou dans la tête ! Il faut arrêter tout ça. »


Nathalie Marquay annonce que Jean-Pierre Pernaut a été victime de 4 mini AVC depuis l’administration de sa 3e dose de vaccin.

« Mon père, 8 jours après l’injection a eu un zona, et depuis janvier Jean-Pierre a fait 4 minis AVC depuis qu’il a eu ce vaccin.  »

« Le jour où je me suis fait vacciner, le lendemain j’ai eu la Covid.
Ma fille a fait le vaccin le lendemain, elle a eu la Covid. »

Qactus | 26 janvier 2022 à 0 h 14 min | Catégories : COVID-19USA | URL : https://wp.me/pbYbqw-vHN
Résilier l’abonnement pour ne plus recevoir d’articles de L’Informateur..
Modifiez vos préférences d’envoi sous Gestion des abonnements.

Le lien ne fonctionne pas ? Copiez et collez cette URL dans votre navigateur :
https://qactus.fr/2022/01/26/usa-voici-le-temoignage-dun-commandant-de-bord-sur-les-effets-secondaires-de-la-vaccination/

Join the discussion 2 Comments

  • Chantal Ch dit :

    C’est pas rassurant pour tous ceux qui prennent ou vont prendre l’avion !!!
    On sait qu’il y a des effets secondaires mais on continue de vacciner à tour de bras, quelle folie !

    • Haïm Goël dit :

      Oui, on cherche peut-être à nous « envoyer en l’air » pour mieux nous faire planer, jusqu’au crash final, au propre comme au figuré. Oui, je sais, c’est un brin cynique, mais dans la morosité actuelle c’est presque acceptable comme humour. Et cela dégage les narines, les poumons et l’humeur comme un stick de VIX le faisait jadis. HUMMMMM ! Quant à parler de respirer à l’air libre, allons-y, puisque c’est de cela qu’il s’agit, non ?…

Leave a Reply

Translate »