was successfully added to your cart.

La prophétie de Jean Schwab exhumée et confirmée par une prophétie de Haim Goel. « Le feu nucléaire sur l’Europe »

Chers amis,

Voici exhumée une prophétie ancienne des années 80 du Suisse Jean Schwab accompagnée d’une ancienne prophétie des années 90 de Haïm Goël qui annoncent toutes deux le feu nucléaire sur l’Europe. Les bruits de bottes orchestrés par Poutine en rendent la (re)publication plus que nécessaire. Europe tiens-toi prête devant le Seigneur ! Le temps frivole est passé. Celui des illusions « spirituelles », de la tiédeur et du compromis aussi. Nul doute que viendront dans la foulée de ce message terrible, j’en conviens sans réserve, des demandes de désinscription concernant nos mails. Jean Schwab mourut seul et marginalisé. Ainsi en est-il, hélas, des vrais prophètes. Je subirai probablement le même sort au contraire de biens des « prophètes caramels et confettis, girafes à extravagances aussi exxxxxxtraordinaires que creuses, tièdes, ensorcelantes, nombriliques ou  bonasses en diable mais toujours…. « au nom du D.ieu d’aaaaamour ! » mais jamais du D.ieu de vérité. Dans les années 90 un de ces pro-fêtes bien plus que prophète me déclara qu’il serait imprudent, déplacé de relâcher le message que vous allez lire plus bas. Je ne l’ai pas écouté. Il prit ses distances avec moi car j’étais selon lui…TROP DUR, comprenez sans amour. Comme s’il ne fallait pas un amour exceptionnel pour relâcher de tels avertissements quand D.ieu vous presse et que vous savez que l’on va vous haïr. Il faut dire que les pressions politiques et le chantage d’un « leader » (le vilain, vilain mot pas biblique du tout) l’aidèrent beaucoup. Sa « carrière » avant tout, le brave homme…auquel j’ai pardonné cependant.Il le faut, Christ Yeshoua nous y exhorte! Qu’importe le rejet, j’aurai accompli ce que j’estime être un devoir: avertir afin de provoquer, si possible, retours nombreux à l’Eternel dont on s’est détourné de tant de façons ces dernières années. 

Que D.ieu soit loué dans son amour, sa patience  et sa justice. 

Haïm Goël

Voilà, c’est donc transcrit. CE MESSAGE COMPLET EST EN VOIE D’EDITION SUR PAPIER ET SERA BIENTÔT DISPONIBLE GRATUITEMENT SUR SIMPLE DEMANDE AUPRES DE etzbetzion@yahoo.fr ou à partir de la Boutique  de ce site.

 

Voici le contenu PROPHETIQUE et une exhortation trouvés dans le dépliant de Jean Schwab, aujourd’hui décédé. Lisez-le et lisez aussi le message prophétique reçu il y a déjà des années par votre serviteur car ce message et celui de Jean Schwab se confirment mutuellement. Bonne, sainte et attentive lecture.

Haïm Goël

 

 

QUI ETAIT JEAN SCHWAB ? (d’après le témoignage d’un chrétien)

« … Beaucoup d’entre vous ne  connaissent pas bien qu’il ait été suisse.

Dieu l’a envoyé dans les montagnes pendant la seconde guerre mondiale pour prier et jeûner pour qu’Hitler ne puisse pas conquérir la Suisse.

Il a obéi et l’a fait. Plus tard, le Seigneur l’a envoyé dans une vision en enfer où il a rencontré Hitler. Lorsque Hitler l’a vu, il s’est écrié : « C’est cet homme! Chaque fois que je voulais prendre la Suisse, cet homme m’en a empêché. […] »

 

Mais Jean était méconnu par la plupart des chrétiens suisses parce qu’on l’avait rejeté en tant que légaliste, négatif, etc. Le prophète n’a aucune valeur dans son propre pays. (Note personnelle: « rien de neuf , hélas ! »).

Je crois que j’ai connu Jean Schwab en 1990. Je l’appréciais beaucoup et j’ai assisté à ses cultes pendant longtemps dans le Volkshaus à Zürich. Il était un intercesseur d’Yverdon. Lorsqu’il prêchait, il parlait de l’amour de Dieu mais ses écrits étaient tout à fait clairs. Il appelait à la repentance mais personne ne voulait se repentir, et ainsi cet homme mourut comme un inconnu bien qu’il ait tant fait pour ce pays! »

Voici LE TEXTE DU FAMEUX DEPLIANT DE JEAN SCHWAB

que nous allons rééditer et imprimer au plus vite pour, nous l’espérons, une large diffusion car son appel, son avertissement restent valables, oh combien ! et c’est aussi l’occasion de rendre témoignage et hommage à un homme méprisé de son temps et cependant pur et vrai prophète.

LA SUISSE D’AUJOURD’HUI –  LA SUISSE DE DEMAIN

Constitution fédérale de la Confédération suisse (du 29 mai 1874)

Au Nom du Dieu tout-puissant !

La Confédération suisse, voulant affermir l’alliance des confédérés, maintenir et accroître l’unité, la force et l’honneur de la Nation suisse, a adopté la Constitution fédérale suivante.

C’est pourquoi, nous voulons perpétuer dans la fidélité la DECLARATION DE FOI de nos ancêtres du Pacte du 1er août 1291, afin que la bénédiction du Seigneur-Dieu demeure ! Amen !

Il est une chose dont on ne peut se soustraire : ce sont les effets d’une cause, et de là est tiré le proverbe « Il n’y a pas d’effet sans cause ». Si, par exemple, un individu est victime de l’alcoolisme, tôt ou tard il en aura les suites, les effets d’une vie déréglée. Et de même en est-il pour une nation, où son gouvernement commet une erreur. Selon la gravité, il faudra aussi également et inévitablement s’attendre aux conséquences plus ou moins graves. Et tout cela, pour l’individu comme pour un pays, dépend d’un critère, que nous l’admettions ou pas, soit qu’en le respectant il y aura des suites bénéfiques, ou au contraire, si nous le négligeons, il y aura des suites fâcheuses ou même catastrophiques.

Ainsi, parce que le fondement de notre pays repose sur un acte de foi, au nom du Seigneur, et que dans chaque génération Dieu trouva des hommes fidèles à ce critère, le respect et l’obéissance à la Bible, la sainte parole de Dieu. Là est ce précieux critère dont jamais nous ne devons nous éloigner, sinon c’est aussi aux conséquences inévitables qu’il faut s’attendre.

La crise mondiale est aussi le fruit d’une mauvaise gestion des biens que nous accorde notre précieuse terre nourricière (Haïm : note personnelle : Ecologie et salut en Yeshoua: sagesse de D.ieu, Ecologie sans D.ieu:  fruits infernaux).

Nous savons que d’un côté l’on meurt de faim, et que de l’autre côté il y a un gaspillage que l’on ne sait qualifier. Les ressources ainsi dilapidées avec l’apport technologique de l’Occident pourraient complètement transformer cette lamentable situation, avec un peu d’amour chrétien véritable. Il est paru dans la presse aussi, il y a peu de temps, que le programme « Apollo » du Centre spatial américain a coûté la somme vertigineuse et honteuse qui permettrait à nos 6 milliards d’habitants de notre globe de vivre richement durant une année. Nous savons aussi tous qu’il y a environ 18 millions de personnes atteintes de la lèpre, dont le chiffre ne diminue pas ou très peu ; et que dire lorsque l’on sait qu’un tel malade peut guérir de ce mal avec la modique somme de 25 francs suisses. Et de tels cas qui nous font honte, l’on pourrait énumérer à l’infini. Mais la conscience, surtout des grands de ce monde, reste sourde devant cette misère scandaleuse et accablante.

Et voyons un peu sur notre plan national. Nous connaissons aussi une crise qui est indépendante de la crise mondiale. Que de problèmes un peu partout, et où l’on ne trouve pas de solution, pour la seule raison que ce sont les causes graves de fautes qui ont été commises. La cause première et essentielle en est l’abandon de la Bible, la parole de Dieu, la foi en elle, qu’elle ne peut plus rien communiquer aux hommes, elle ne peut plus donner les directives nécessaires à chacun, à tous les niveaux, du plus simple citoyen aux représentants communaux, cantonaux et jusqu’au palais fédéral. De là, de tant de fautes, nous devons subir les conséquences. Notre endettement et le chômage proviennent en grande partie, pour notre pays, de la grande erreur de la sur-industrialisation après la guerre de 1939-1945. Parce qu’il y avait de très fortes demandes de partout en produits fabriqués, à cause des dégâts dus à la guerre par ces destructions massives, il y eut le grave et irrésistible appât du gain. L’on a investi partout des sommes immenses, sans compter ni réfléchir. Et l’on s’est mis à construire et à importer des masses de main-d’œuvre étrangère. Ce qui provoqua le grave malaise de la surpopulation étrangère, qui fut une honteuse exploitation à leur égard. Puisqu’ensuite, froidement, l’on se mit à congédier ce monde pour lequel on avait bâti des fabriques, des milliers d’appartements, des écoles, etc., un capital mort qui ne nous rapporte plus rien, sinon des dettes. Et il a fallu augmenter les impôts pour colmater cette brèche…

Mais le mal est là, persistant et accablant. Tout cela à notre honte ! Autre méfait de cet apport étranger, car il est permis de le dire ici, ce ne sont pas toujours les bons éléments qui s’expatrient. Les conséquences, nous pouvons les remarquer tous les jours, dans les colonnes de nos journaux. Partout ces viols, vols crapuleux à mains armées, sont effectués aux 80 % par des éléments étrangers.

Et des Suisses sans scrupule, sans intervention qu’à de rares exceptions des forces de la loi, orientent par des films pervers et violents, et entraînent notre jeunesse vers la dépravation. Tout cela par l’absence d’une conscience que l’on cherche à réduire au silence ; il n’y a ainsi plus de freins lorsqu’il n’y a plus de crainte de Dieu ; c’est l’abandon de la foi et la chute libre vers l’autodestruction comme le dit l’Ecriture sainte : « Un peuple sans Dieu se meurt ! » Quand les églises et les lieux de culte se vident, les prisons se remplissent, avec toutes les suites douloureuses pour la société.

Si nous lisons l’histoire du peuple d’Israël dans la Bible, ou qu’on lise les manuels d’Histoire des Nations, l’on doit faire partout cette même constatation : l’abandon des bonnes mœurs produit toujours la ruine des peuples. Quand les bases morales chancellent, c’est la décadence et parfois la disparition d’un pays sur le plan de sa liberté et de son indépendance.

En prenant connaissance des statistiques fédérales, nous apprenons que depuis quelques années, la population suisse est en constante diminution. (La population étrangère n’a rien à voir dans ces chiffres.) Si, à la place d’importer cette armée de saisonniers, souvent si malheureux dans le cadre de notre statut si inhumain à leur égard, l’on avait davantage encouragé la famille, au lieu de tant de planifications familiales contraires à la logique de l’enseignement biblique, nous ne connaîtrions pas ce triste malaise actuel. Par contre, il est normal que nous accueillions des réfugiés, à condition toutefois que ce ne soient pas des indésirables ou des bandits de la drogue, comme souvent – il a fallu le constater – il y eut usurpation au droit d’asile.

Et je dois encore parler d’une grande cause de malédiction pour notre pays, depuis ce 9 juin 1985. (Loi sur l’avortement et éducation sexuelle de nos enfants par des tiers !) Par l’ignorance volontaire et le manque de respect du commandement de Dieu, l’on a manipulé le peuple pour l’engager à voter une loi d’abomination qui permet de tuer chaque fois que cela plaît. Tous ceux qui ont été les instigateurs de cette loi horrible devront, un jour qui est proche, répondre devant le grand Trône blanc et toute l’armée des cieux devant la Bible ouverte, devant laquelle tous nous seront jugés, et cela, non selon ce que nous avons pensé juste, mais selon la Justice exprimée par le Dieu de la Bible et la Parole invariable. Voilà pourquoi il est important de se soumettre à Son autorité. Et Dieu se moque de cette majorité exprimée en ce 9 juin 1985. Mais heureusement que Dieu dit : « L’Eternel a les yeux ouverts sur ceux qui lui sont fidèles ». Psaume 101: 6 (Je vous invite aussi à lire ce texte publié, intitulé : Révélations du Seigneur sur les votations du 9 juin 1985.) Il y a quelques mois, le président Reagan disait dans un discours à la Nation qu’il n’aura de cesse qu’il ait aboli la loi américaine sur l’avortement… Cet homme sage sait bien où mène la dénatalisation, comme celle que nous devons envisager comme cause de notre déchéance spirituelle dans notre société nationale. Déjà des chiffres éloquents sont là pour attester notre grave erreur, faute du manque de connaissance et par manque d’inspiration.

 

Et maintenant, permettez-moi d’arriver dans le vif du sujet.

Il y a bien 50 ans que je prie chaque jour pour les destinées du pays. Et je ne citerai qu’un seul exemple. Je suis suisse jusque dans les plus petites fibres de mon âme. En 1939, lorsque la guerre éclata, je me suis immédiatement demandé et posé cette question comme chacun, combien angoissante : Que va devenir la Suisse ? Et j’ai trouvé la réponse dans la Bible : la prière de la foi peut sauver le pays ! Et, approuvé par le Seigneur, Il m’invita à partir pour 30 jours dans les montagnes du Valais pour jeûner et prier jusqu’à la réception de la conviction divine en mon cœur. Et un matin, à 4 heures, quand le soleil se levait derrière les Dents du Midi, la conviction de la victoire du Seigneur m’inondait d’une telle joie et d’une telle assurance qu’aucun communiqué de l’ATS pas plus que les quotidiennes vociférations de Goebbels ou d’Hitler ne me faisaient reculer de ma conviction que la Suisse serait préservée de la guerre, même si nous nous trouvions encerclés par les troupes de l’Axe durant plusieurs années. Et comme confirmation Dieu m’avait donné en mon cœur la parole du Psaume 147:13-14, que tous les jours je me rappelais. Ainsi, grâce à Dieu et au plan Wahlen, personne n’eut faim durant cette terrible guerre. Nous avons vécu le rationnement, mais assez pour vivre et survivre. Nous avons vécu les preuves de la fidélité de Dieu et de Sa Parole. Le général Guisan me connaissait, ainsi que la plupart des officiers de l’Etat-Major auxquels j’eus le privilège d’exprimer ma foi dans le Souverain-Maître. La brochure Dieu est fidèle fut écrite pour conserver ces temps glorieux, en les lisant, en donnant toute la gloire à notre Dieu.

 

En 1985, alors que la situation internationale se détériorait passablement, le Seigneur me visita et me bouleversa par deux visions durant la prière qui m’ont d’abord beaucoup effrayé. Je vis une immense contrée désertique où le feu avait tout ravagé. Et, chose étonnante, au milieu de cet immense désert brun-jaune, il y avait une tache verte. Quelle stupéfaction lorsque je découvris sa forme, que ce point vert était la Suisse. J’en eus immédiatement la révélation. Mais il me fut interdit d’en parler. Et ce n’est qu’à la mi-janvier 1986, tandis que pour la troisième fois la même vision se retrouvait devant mes yeux, et tout à fait la même chose, que je fus autorisé à la publier avec la recommandation de la faire connaître jusque dans les très hautes sphères de notre gouvernement. Maintenant, voici l’interprétation qu’Il m’en donna : « L’Europe sera complètement ravagée par une guerre atomique. (Lire Apocalypse 7:3.) Mais à cause de toi et de tous ceux qui, avec toi, sont restés fidèles à ma Parole, la Suisse ne sera pas touchée, mais elle connaîtra la plus grande famine qu’elle a connue depuis ses 700 ans d’Histoire ».

Parce qu’il n’y aura plus aucune source d’importation, le pays devra vivre de ses seules ressources alimentaires. Et à cause de notre mauvaise politique agricole, cette famine sera la conséquence des précieuses terres nourricières que l’on a massacrées, sans réfléchir et sans la moindre conscience. Comme il est écrit dans la Bible : « Votre péché vous trouvera, si vous agissez ainsi… » Nombres 32:23, il faudra subir les conséquences de cette très grave faute, et courageusement subir les fruits de ces inconséquences provenant de tous les niveaux administratifs qui se sont conduits comme de sots aveugles, agissant complètement à l’encontre du plan Wahlen qui, entre 1939 et 1945, sauva le pays de la disette, par la sagesse qui fut inspirée. Il en est de même pour les larges autoroutes qui n’étaient pas absolument nécessaires. Il aurait suffi de les élargir dans leurs anciens tracés et de redresser ce qui était trop sinueux ou vulnérable. Et comment qualifier ces deux projets fous envisageant la construction du grand aéroport de Lyss-Aarberg qui aurait réduit à néant les plus grandes cultures maraîchères du pays. Et de même, le grand projet de l’aéroport d’Etagnières-Lausanne qui aurait détruit les plus grands greniers de céréales du pays. Toutes ces constructions ruineuses pour satisfaire l’orgueil et l’égoïsme d’un groupe de voraces imprudents et sans intelligente prévision.

Mais maintenant, il y a encore trois choses importantes que je dois dire et qui me furent montrées, car je dois vous dire toute la Vérité. À cette protection du pays, il y a pourtant des conditions qui y sont liées. Et je dois les souligner.

Premièrement : que la Suisse n’incorpore jamais dans son armée des unités d’armes nucléaires. Mais qu’elle s’en tienne à se protéger contre les effets d’une guerre nucléaire proche de notre territoire. Car il faudra compter sur de graves retombées radioactives et sur les conséquences nuisibles des pluies acides.

Deuxièmement : que la Suisse n’abandonne jamais les bonnes relations avec l’État d’Israël. Car il est écrit : « Je maudirai qui te maudira, mais Je bénirai qui te bénira, toi et ton pays », Genèse 12:3. Et cela, même si la pression des pays arabes se faisait sentir par des menaces. Et il faut le savoir, contrairement à ce que beaucoup de gens pensent en Occident, et particulièrement en Suisse à cause du manque de connaissance de la Bible, malgré que tout le monde arabe et les pays communistes soient contre Israël, il y aura le grand Miracle d’Israël, l’intervention glorieuse du Dieu éternel qui viendra au secours d’Israël et détruira toutes ces armées venues pour détruire, car le grand Dieu éternel détruira tous ceux qui se seront ligués contre Israël et Son Oint, et contre les élus de Dieu qui sont conduits par le Saint-Esprit et la Parole révélée. Car Jésus a dit que ceux qui croient en LUI ne mourront jamais. Luc 20:36. Et sa Parole ne passera jamais. Ezéchiel 37:39, Esaïe 55:11, Jérémie 1:12.

Et troisièmement : là, je dois me taire pour donner la parole au Saint-Esprit du Seigneur des seigneurs : « Ainsi parle Celui qui est et dont le nom est JE SUIS ! Si de tout ton cœur tu reviens à Moi, Mon peuple, en reconnaissant ton péché, et que tu t’en n’humilies, tu ne verras pas la destruction de tes vies et de tes campagnes. Car Je suis riche en bonté, en compassion et en miséricorde envers ceux qui se repentent de leurs péchés et qui les abandonnent pour Me suivre. Oui, Je l’ai déclaré, c’est à cause de Mes élus, de ceux qui sont restés fidèles dans Mes voies que je ne permettrai pas au Destructeur de passer par le pays. Mais ce n’est pas à cause de cette population, de ce peuple qui Me méprise par son abandon de Mes voies et de Mes lois, car sans la présence de Mes fidèles, J’aurais abandonné ce peuple comme lui m’a abandonné et rejeté, en vivant à sa guise comme les païens. En effet, tu t’adonnes à l’astrologie et à la magie comme les sans-Dieu. Tu consultes les devins abominables, les horoscopes, et tu crois aux méprisables signes des faux dieux, tels que les amulettes et les porte-bonheur. Tu te laisses endoctriner par les sciences occultes et mensongères que Satan vous apporte des pays de l’Orient. Et tu refuses de Me consulter, Moi, le seul vrai Dieu vivant qui se révèle par sa Parole et par le Saint-Esprit, comme par ceux qui marchent dans Mes voies et qui sont au bénéfice de l’Esprit de Vérité et de révélation, moyens par lesquels Je donne la vraie connaissance à tous ceux qui veulent marcher avec Moi dans la lumière de Celui que Je vous ai envoyé pour être votre Lumière : JESUS !

C’est pourquoi, du plus petit au plus haut-placé parmi vous, recherchez-Moi dans la prière en vous humiliant sincèrement à cause de votre vie faussée par votre coupable ignorance. Abandonnez votre apparence de piété, cette hypocrisie, et déchirez vos cœurs endurcis en renonçant à votre conduite méchante et obscure que Je ne puis plus supporter devant Moi, le Dieu saint, trois fois saint.

Laissez-vous instruire par ceux qui sont dans Ma pensée et qui vivent dans Ma présence, et le pays que vous habitez ne sera pas détruit.

Ainsi l’a déclaré Celui qui veut le salut de la nation et non sa perte, car vous êtes sur le chemin de la perdition ; mais si vous obéissez se lèvera le soleil de votre salut. En tenant compte de tout ce que Je vous ai ainsi communiqué, vous serez délivrés de la malédiction que vous avez attirée sur tout le peuple par votre coupable dégénérescence. Celui qui méprisera cette prophétie, moi le Seigneur, je le mépriserai aussi au grand Jour de l’Eternité ! » Amen !

Et que le Seigneur nous soit à tous en aide !

Janvier 1986. Au nom du Seigneur, par Jean Schwab, missionnaire, Yverdon.

 

« SI MON PEUPLE, sur lequel Mon Nom est invoqué, s’humilie, prie et cherche Ma face, et s’il se détourne de ses mauvaises voies, Je l’exaucerai du haut des cieux, Je lui pardonnerai ses péchés et J’accorderai à son pays la guérison. » 2 Chroniques 7 :14 »

 

 

 VOICI A PRESENT LA PROPHETIE RECUE PAR HAÏM GOËL A THORINGEN (Suisse alémanique) LORS D’UNE RENCONTRE DE MINISTERES EN                                                                                                                                 1991.

 

C’est lorsque l’on invita une série de pasteurs allemands présents dans la salle à monter sur une estrade afin que l’on priât pour eux. J’étais présent en fond de salle et particulièrement interpellé en ces années-là par le retour commandé par D.ieu à mes racines juives. Alors que certains ministères (dont le frère Dany Moser) priaient pour les pasteurs allemands, je fus saisi par l’Esprit Saint comme jamais encore auparavant. Je ressentis l’ordre très impératif de D.ieu d’exprimer ce qu’IL voulait que je transmette. Jamais encore je n’avais ressenti une telle pression et une défense comme absolue de désobéir, de manquer de courage. S’écrivit alors devant mes yeux, en mon esprit, les « yeux de mon esprit », comme frappé avec une claire et puissante autorité d’une machine à écrire les mots suivants que je demandai à déclarer aux pasteurs allemands présents. On m’y autorisa :

« Allemagne, Allemagne, plus encore que tes actes (l’antisémitisme, la Shoah), ce sont tes paroles qui sont restées devant Ma face (les paroles de Hitler et ses comparses). Ce n’étaient pas les paroles d’un homme, mais celles d’un prince des ténèbres.

 Parce que tu ne t’es pas repentie pour ces paroles, Je détruirai ta nation au travers du feu.

 Mais vous, les pasteurs, quand ces choses arriveront, levez la tête et les yeux vers Moi et, si vous agissez ainsi, Je vous transformerai en torches de feu de Mon Esprit et le reste de ce peuple qui tournera ses regards vers vous (et donc vers Jésus) sera sauvé. »

 

Les pasteurs allemands reçurent avec larmes et approbation humble, venue de l’Esprit, cette terrible prophétie qu’il me coûta tant d’exprimer car si je suis belge d’origine et que les guerres mondiales tuèrent cruellement des membres civils de ma famille, je suis né en 1948 en Allemagne occupée et ai connu ce pays jusqu’à l’âge de douze ans. L’innocence et l’ignorance de l’enfance m’a permis d’aimer profondément certains Allemands ainsi que l’Allemagne profonde et certaines sœurs protestantes qui prièrent, je le sais, pour mon salut

Il me faut à présent compléter avec une vision que me donna le Seigneur lors d’un temps de prière particulier et intense il y a tant d’années alors que j’exerçais le ministère dans l’église que nous avions plantée à la frontière belgo-allemande dans les Ardennes belges. En effet lors de ce temps de prière j’eus soudain alors que je priais pour la région la vision très intense et vive de la frontière belgo-allemande complètement en flammes et TRAVERSEE PAR DES CHARS RUSSES AU COMBAT. Je sus alors que dans un temps à venir la Russie viendrait jusque-là et sans doute au-delà au cours d’une guerre terrestre. Jusqu’à ce jour, plus de 25 ans après, cette vision reste vive en mon esprit. Elle ne s’atténue pas et se confirme toujours plus même, malgré les ans.

 

IL EST EVIDENT POUR MOI QUE LA DEVASTATION A VENIR DE L’EUROPE EST A METTRE EN RAPPORT AVEC POUTINE ET L’IMMENSE POTENTIEL NUCLEAIRE DE L’EX- URSS. A METTRE EN RAPPORT ENCORE PLUS AVEC L’AMBITION DEMONIAQUE DE DOMINATION ET DE CONTROLE QUI S’AGITE DANS LES COULISSES DU POUVOIR POUTINIEN. Qui doute aujourd’hui que, si Staline l’avait pu, c’est toute l’Europe qu’il aurait annexée durant la deuxième guerre mondiale ? Il y a une puissance infernale dans les cieux russes qui finira par provoquer la colère de D.ieu et c’est alors que s’accompliront Ezéchiel 38 et 39. Les Montagnes d’Israël seront le lieu de son jugement final.

Concernant l’Europe, seul D.ieu suscitant un homme d’intercession peut encore arrêter cela. Il serait vain de s’y aventurer sans un appel de D.ieu car c’est l’Eternel qui fais germer ses desseins dans le cœur de l’homme.

Permettez-moi à présent de vous citer un début d’article signé de Bernard-Henri Lévy et paru dans le journal LE POINT ces jours derniers. Sur la couverture du journal, un titre : UKRAINE, LA NOUVELLE GUERRE FROIDE. Selon moi, Poutine ira bien au-delà de L’UKRAINE à reconquérir pour l’orgueil satanique de la Grande Russie, qu’elle soit communiste ou à nostalgie tsariste car derrière Poutine il y a des puissances des ténèbres qui n’ont rien à faire des espérances molles des pacifistes sans Christ. Et la soif de domination et d’expansion de ces puissances est comme inextinguible. Les sources : à mon avis l’ancienne expansion et furia viking qui fonda la Russie croisée spirituellement à des esprits venus d’Asie.

Extrait de l’article de B-H Lévy :

 

« Hitler attendant la fin des Jeux olympiques d’hiver qu’il venait d’organiser, à grands frais, dans la station de Garmish-Partenkirchen, pour, quelques semaines plus tard, remilitariser la Rhénanie… Le même Hitler arguant, en 1938, du fait que les Sudètes parlaient l’allemand pour envahir la Tchécoslovaquie… Cela ne vous rappelle rien ? Sur le Maïdan de Kiev où je suis invité, pour la deuxième fois, à prendre la parole, pas besoin de faire un dessin. C’est l’exact paradigme de ce qu’ont à subir les Ukrainiens, aujourd’hui, avec l’occupation surprise de la Crimée. Et c’est le même argument du « nationalisme linguistique » dont nous savons, depuis Hérodote l’opposant au nationalisme citoyen, que les Grecs étaient en train d’inventer, qu’il a toujours pour corrélat la guerre, le nettoyage ethnique, l’exclusion. Je sais qu’il ne faut pas comparer l’incomparable. Et l’hitlérisme est, une fois pour toutes et par principe, ce qu’il ne faut jamais évoquer qu’avec crainte, stupeur et tremblements. Mais il n’est pas interdit, pour autant, de noter les lapsus, les hoquets ou les bégaiements de l’Histoire ».

 

Ultime commentaire.

 

Notre assemblée suisse située à la frontière avec la France est constituée d’une majorité de familles françaises. En effet, depuis 5 années environ, l’Esprit de D.ieu m’a conduit à insister beaucoup pour que nos membres français quittent le territoire de la République française et viennent s’établir en Suisse. JE SAIS QUE DURANT TOUTE CETTE PERIODE OU D.IEU ME FIT TANT INSISTER, IL S’AGISSAIT EN FAIT DE DONNER ABRI A CES BIEN-AIMES AVANT DES EVENEMENTS DESASTREUX. Je sais aussi que la Suisse ne sera pas atteinte comme le reste de l’Europe et qu’elle servira d’abri à ceux auxquels D.ieu fait déjà la grâce d’écouter Sa voix prophétique. Je rends grâce à D.ieu et suis intérieurement soulagé, heureux que ma voix fût entendue par plusieurs et qu’ainsi leurs familles seront mises à l’abri du pire qui vient. Une autre famille fréquentant notre oeuvre et restée à ce jour en France ressent la nécessité de partir et prépare un départ hors de France. Prions pour la réussite de leur projet. Cela ne signifie pas que malgré ces jugements terribles qui viennent le Seigneur délaissera totalement les âmes là où Ses jugements tomberont. Nous aussi, si le Seigneur nous y dirige, oeuvrerons en Europe dans ce contexte de jugements. Nous annoncions déjà cela en 1997. Voyez notre carnet prophétique N°1.

Bien en Yeshoua le divin Sauveur et Mashia’h

 

Haïm Goël

Join the discussion 4 Comments

  • Famille Schwab
    C’est aujourd’hui que je viens d’apprendre avec beaucoup de douleur la mort du prophète Jean Schwab. Malgre le retard je partage la douleur de la disparition avec vous. Comme mémoire,je voudrais que vous puissiez m’envoyer un traité de Jean Schwab ,intitulé: »Et puis le Seigneur leur parla » ,une prophétie qu’il a eue en Kilimanjaro/Tanzanie en 1979, sur le Zaire , l’actuelle Republique Democratique du Congo.Mes condoléances les plus émues.
    Pasteur Tawimbi Byoko Wal

  • Haïm Goël dit :

    Cher frère Tawimbi,
    Votre émotion nous informe plus que tout discours sur l’affection spirituelle que devait déclencher Jean Schwab!
    Il nous est actuellement impossible de vous envoyer la prophétie que vous demandez car nous n’en disposons pas. A vrai dire nous avons découvert Jean Schwab via un cher frère étranger à notre oeuvre, il y a peu. Néanmoins si s’ouvrait une piste de contact nous permettant de lire plus de choses concernant ce frère, nous en serions réjouis.
    Mon meilleur shalom
    Haim Goel
    PS: j’ai beaucoup visité l’Afrique et notamment le Zaïre où j’ai été invité avec le pasteur Charles Schinkel il y a quelques années pour la Convention nationale des ADD. Une branche de l’oeuvre que D.ieu nous confia se trouve au Togo.

  • DORVEN dit :

    Deuxièmement : que la Suisse n’abandonne jamais les bonnes relations avec l’État d’Israël. Car il est écrit : « Je maudirai qui te maudira, mais Je bénirai qui te bénira, toi et ton pays », Genèse 12:3. Et cela, même si la pression des pays arabes se faisait sentir par des menaces. Et il faut le savoir, contrairement à ce que beaucoup de gens pensent en Occident, et particulièrement en Suisse à cause du manque de connaissance de la Bible, malgré que tout le monde arabe et les pays communistes soient contre Israël, il y aura le grand Miracle d’Israël, l’intervention glorieuse du Dieu éternel qui viendra au secours d’Israël et détruira toutes ces armées venues pour détruire, car le grand Dieu éternel détruira tous ceux qui se seront ligués contre Israël et Son Oint, et contre les élus de Dieu qui sont conduits par le Saint-Esprit et la Parole révélée. Car Jésus a dit que ceux qui croient en LUI ne mourront jamais. Luc 20:36. Et sa Parole ne passera jamais. Ezéchiel 37:39, Esaïe 55:11, Jérémie 1:12.>

    Heu … il n’y a pas d’Iehèzqél/Ézéchiel 37.39 ..
    On serait tenté de vouloir déménager en Suisse …. mais personnellement je crois qu’Adonaï protégera les siens où qu’ils soient 🙂

Leave a Reply