Skip to main content

« 50 holocaustes »: la police allemande enquête sur Mahmoud Abbas pour incitation à la haine

By 19 août 2022Antisémitisme

i24NEWS – AFP

2 min

Le président de l'AP Mahmoud Abbas tient une conférence de presse conjointe avec le chancelier allemand à Berlin le 16 août 2022.
JENS SCHLUETER / AFPLe président de l’AP Mahmoud Abbas tient une conférence de presse conjointe avec le chancelier allemand à Berlin le 16 août 2022.

La minimisation de la Shoah constitue un délit pénal en Allemagne

La police de Berlin a ouvert une enquête préliminaire à l’encontre du président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, à la suite de ses propos cette semaine selon lesquels Israël aurait commis « 50 holocaustes » contre des Palestiniens.

Ces propos, tenus lors d’une conférence de presse à Berlin aux côtés du chancelier allemand Olaf Scholz, ont suscité l’indignation en Allemagne et en Israël.

La police a reçu une plainte contre M. Abbas pour « relativisation de la Shoah ». Le commissariat spécialisé de la police judiciaire du Land a dans la foulée entamé une enquête, dont il prévoit d’informer « prochainement » le parquet, qui décidera ou non de donner suite, a précisé une porte-parole de la police, confirmant des informations de médias.

L’enquête pourrait toutefois tourner court si M. Abbas est protégé par l’immunité diplomatique.

Le ministère des Affaires étrangères allemand estime que cela est probable puisqu’il se trouvait en Allemagne dans le cadre d’une visite officielle, mais le spécialiste en droit pénal Michael Kubiciel, cité dans le quotidien Bild, est plus dubitatif.

M. Abbas ne peut profiter de l’immunité seulement en tant que représentant d’un autre Etat, « la question de savoir si la Palestine peut être considérée ou non comme un Etat revêt donc une très grande importance », selon l’expert.

L’Allemagne ne reconnaît pas les Territoires palestiniens comme un État souverain, une position que M. Scholz a réaffirmée mardi.

Le chancelier allemand Olaf Scholz a assuré jeudi à son homologue israélien « condamner sévèrement » toute tentative de relativiser la Shoah.

Join the discussion One Comment

  • Arnaud dit :

    C’est un minimum….
    Mais bon on sait déjà que Abbas ne risque rien.
    J’ai appris que les médias allemands ont critiqué Olaf Scholtz car il était à côté de Abbas quand il a tenu ces propos et n’a rien dit sur le coup. Au moins certains journalistes sont encore indignés d’entendre de pareil horreurs et demandent une réaction digne et spontanée des politiciens devant des propos si abjects et non une réaction timide et tardive comme ce fût le cas pour Olaf.
    Dommmage que les médias francais n’aient quasiment pas réagi.

Leave a Reply

Translate »