Cinq études sur le COVID qui font l’effet d’une bombe : L’université Oxford révèle que 97% des « positifs » au Covid sont non contagieux. 84% des patients traités à l’hydroxychloroquine ont évité une hospitalisation (Vidéo)


Cinq études sur le COVID qui font l’effet d’une bombe : L’université Oxford révèle que 97% des « positifs » au Covid sont non contagieux. 84% des patients traités à l’hydroxychloroquine ont évité une hospitalisation (Vidéo)

La journaliste américaine Liz Wheeler parle de 5 études sur le COVID qui font l’effet d’une bombe et que les médias mainstream ne vous rapporteront pas! La vidéo originale a été publiée le vendredi 11 décembre 2020.

1 – L’université d’Oxford révèle qu’à 40 cycles d’amplification 97% des positifs au test du Covid ne sont pas contagieux car les traces de virus démontrent que le virus est mort. EN France, on pratique des tests PCR à 45 cycles d’amplification, autant dire qu’au moins 60% des « positifs » sont de faux positifs…

2 – SeLon une étude, au delà de 9 jours le virus est mort et donc plus personne n’est contagieux.

3 – Une étude du CDC d’Atlanta rapporte que 2 % des donneurs de sang de la côte Ouest avaient des anticorps du Covid-19 en décembre 2019 ! Le virus circulait donc déjà en décembre 2019 sans aucun malade ni aucun mort…

4 – Une étude des chercheurs de l’université d’Oslo démontre que l’épidémie de Covid 19 n’a engendré aucune surmortalité contrairement au discours ambiant de peur.

5 – L’International Journal of Antimicrobial Agents constate une diminution de 84% des hospitalisations des patients traités à l’hydroxychloroquine et l’azitromicine et le zinc

Leave a Reply

Translate »