Alerte Kidnaping / source: Tsahal

By 5 décembre 2013 décembre 9th, 2013 Etz Be Tzion

Alerte Kidnapping : une menace terroriste quotidienne
Publié le : décembre 5, 2013
4
Depuis début 2013, des terroristes ont mené des dizaines de tentatives de kidnapping et leur motivation de tuer des soldats est infaillible. Le but de leurs efforts est clair : suivre des soldats de Tsahal, les capturer vivants ou morts et les utiliser pour les échanger contre des prisonniers palestiniens.

Le 18 octobre 2011, les Israéliens célébraient partout la libération du sergent Gilad Shalit après 5 ans de captivité. Ce jour-là, c’est en échange de 1000 prisonniers palestiniens que les terroristes du Hamas ont libéré ce soldat de Tsahal.

Simulation-of-kidnapping-Copy

En dépit de la joie générale qui s’est alors propagée en Israël, la menace des kidnapping n’a fait qu’amplifier. Jusqu’à aujourd’hui, des terroristes voient la capture de Gilad Shalit comme une réussite, intensifiant ainsi leur détermination à kidnapper d’autres Israéliens pour les échanger.

“Diverses évaluations ont démontré un certain nombre de tentatives de kidnapping de soldats depuis le début de l’année”, explique le major G., un officier gradé de la Branche des Opérations qui analyse et empêche les kidnapping. Depuis le début de l’année 2013, le Shin Beth (Agence de Sécurité israélienne) a déjoué 37 tentatives de kidnapping.

Plus tôt cette année, Tsahal a diffusé un message sur la situation sécuritaire en Israël, décrivant le kidnapping de soldat comme “un effort tactique aux implications stratégiques utilisées par les kidnappeurs comme monnaie d’échange avec Israël pour accéder à leurs demandes”. En 2012, Israël a été exposé à des dizaines de tentatives d’enlèvements simplement en Judée-Samarie et le nombre n’a fait qu’augmenter cette année.

Une menace importante depuis Gaza
Les terroristes à Gaza représentent aussi une menace significative. Le Hamas, par exemple, a déployé de grands efforts dans les tentatives d’enlèvements à travers son large réseau de terrorisme. En mettant fortement l’accent sur ​​la préparation des kidnapping, l’organisation terroriste partage ses connaissances, ses fonds et ses renseignements avec ses homologues en Judée-Samarie.

À n’importe quel moment, des soldats qui attendent le bus peuvent être victimes d’une attaque terroriste

Les renseignements recueillis par la Police israélienne décrivent les kidnapping comme une menace majeure, au même niveau que d’autres attaques comme celle des roquettes.

“Les organisations terroristes dans la bande de Gaza, dans la péninsule du Sinaï et dans la région de Judée-Samarie ont la ferme intention de kidnapper des agents de sécurité et des civils israéliens”, explique un rapport de la Branche des Opérations.

Une liste longues de kidnapping et de tentatives d’enlèvements
En septembre dernier, un terroriste palestinien a attiré le sergent Tomer Hazan jusqu’au village de Qalqilya et a assassiné ce jeune soldat de Tsahal. Durant l’enquête qui a suivi, le terroriste a admis avoir planifié son acte afin d’échanger le corps du sergent Hazan contre son frère, un terroriste emprisonné en Israël.

“Récemment, nous avons observé une augmentation du nombre de tentatives d’enlèvements, le kidnapping et le meurtre du sergent Tomer Hazan en est la triste démonstration”, explique un officier gradé de Tsahal du Commandement de la Région Centre.

En outre, un enlèvement a été déjoué par le Shin Beth lors du Nouvel An passé. Les forces israéliennes ont arrêté une cellule du Jihad islamique près de la ville de Kfar Saba, en découvrant des cagoules, du ruban adhésif, un cutter et une arme à feu possédés des terroristes. L’intention de leur cellule était claire : l’équipe a été financée et formée par des terroristes de Jénine (en Judée-Samarie) et se préparait à commettre un attentat.

En février 2013, des forces de Tsahal ont découvert des infrastructures militaires du Hamas en Judée-Samarie abritant des membres qui avaient été formés par les forces du Hamas de la bande de Gaza à kidnapper des soldats israéliens. Durant l’interrogation, il a été découvert que la cellule du Hamas était aux dernières étapes de la préparation : les terroristes planifiaient de heurter un soldat avec une voiture ou de le capturer en le menaçant avec un couteau, pour ensuite le faire entrer dans leur voiture.

Tsahal continue de mettre en garde ses soldats contre les kidnapping et insiste sur la vigilance requise.

Leave a Reply

Translate »