Skip to main content

Un appel à l’intercession : « un terrible signe des temps est devant nous… »

By 1 février 2018Le mot du jour
Un appel à l’intercession : « un signe des temps est devant nous… »
Ceci est à mon avis à diffuser largement autour de vous, en priant et avec discernement…
Jérusalem, 28 janvier 2018
Bien chers tous,
depuis que ce cri a retenti dans mon esprit :  » une persécution démente… », je n’ai plus la paix. La chose s’est encore renforcée ce Shabbat où je vous ai partagé un message sur discerner les signes des temps. Il n’y a pas de hasard.
Je n’ai plus la paix, je dirai plutôt que cela ne me quitte plus et qu’il nous faut à présent prier avec cris, larmes et jeûnes si nécessaire et qu’il nous faut aussi avertir tous nos amis juifs en France particulièrement, puisque nous sommes francophones… mais cela doit concerner aussi les juifs belges, luxembourgeois, suisses, canadiens et sans doute au-delà, à l’international.
Bien avant le temps de la deuxième guerre mondiale et de la terrible Shoah, il y avait de longue date dans le monde juif européen un idéal et un mouvement sioniste. Il était d’ailleurs florissant en Allemagne. De longtemps (années 1800) des « prophètes » juifs avaient parcouru les communautés de Russie et d’ailleurs pour les appeler au retour à Sion. Souvent en vain. La déclaration Balfour en 1917 ouvrait la porte pour la création d’un Foyer National Juif, foyer national qui deviendrait le 17 mai 1948 Israël. Le retour à Sion était déjà amorcé de longtemps par des isolés, des courageux, quelques rabbins et leurs disciples au fil du temps (Saffed, Jérusalem, etc…).
Le 17 mai 1948 fut une avancée prophétique redoutable pour l’adversaire de notre peuple et de D.ieu et pour nombres de peuples et d’institutions religieuses foncièrement antisémites sous diverses casquettes. Tel-Aviv existait depuis 1909, sortie des sables, et la terre de nos pères était à nouveau habitée et doucement commençait à refleurir.
Une avancée prophétique redoutable pour l’adversaire de notre peuple et de D.ieu, disais-je.
Le monde spirituel est celui d’une lutte bien plus vaste et titanesque que nous choisissons de l’accepter très souvent car nous préférons, à courte vue, une paix illusoire et charnelle du « visible » à ce qui se déroule au ciel comme sur la terre et qui est l’accomplissement des Ecritures dans l’invisible et puis le visible.
On peut considérer, à mon sens, que la Shoah fut une vengeance de Satan du fait de la progressive, évidente et miraculeuse résurrection d’Israël qui eut d’ailleurs comme un des éléments clés la déclaration Balfour (sans négliger bien sûr Herzl, etc) sortie tout droit en fait du monde chrétien sioniste anglais de l’époque. Un univers chrétien sioniste affirmant ses positions sur base de lecture de nos prophètes dans le Tana’h.
Ne voyons-nous pas que l’histoire se répète et que c’est à présent le monde évangélique sioniste américain qui est « à la manoeuvre » sur base des mêmes déclarations bibliques ?
Dès lors, est-il impossible, épouvantable certes, de penser que sous peu l’adversaire va à nouveau se venger ?  D’où ce cri que j’ai entendu : « une persécution démente… » Si vengeance il y a, elle sera à l’aune de l’avancée des choses via Trump en faveur d’Israël, et cette avancée est (sera) peu-être encore bien plus spectaculaire que celle de Balfour en 1917. Je crains que le terrible temps des chasseurs selon Jérémie 16 : 16 ne soit là ! (« Voici, j’envoie une multitude de pêcheurs, dit l’Éternel, et ils les pêcheront ; et après cela j’enverrai une multitude de chasseurs et ils les chasseront de toutes les montagnes et de toutes les collines, et des fentes des rochers. »)
 
Je redoute que la France et l’Europe ne soient à nouveau le théâtre via la haine d’un islam extrémiste  et l’antisémitisme européen laissé sous la cendre depuis 1945 d’un terrible déchaînement de haine et d’attaques physiques extrêmes dirigées vers les Juifs d’Europe qui devraient tous rentrer maintenant ou être déjà rentrés là où D.ieu les attend, en Eretz Israël. Sinon, ils risquent de devoir fuir dans la déroute, laissant tout, cherchant pour beaucoup protection, car comment sortir quasi instantanément 600.000 juifs de France, 40.000 de Belgique, etc. ?
Je lance donc un appel urgent à la prière et au fait d’exhorter nos relations juives à partir maintenant. Je dis aussi à tous ceux qui depuis plus de 20 ans ont été avertis de ces choses à venir et ont choisi d’aider dans ces temps terribles à venir de se tenir prêts. 
Je n’ai cherché qu’à faire part d’un sentiment profond, je ne prophétise rien et serai le plus heureux des hommes si rien de cela n’arrive en 2018. Ce serait pourtant alors remis à un peu plus tard.
Soyez attentifs et bénis.
Bien en Yeshoua,
Haïm Goël

Join the discussion One Comment

Leave a Reply

Translate »