was successfully added to your cart.

Le terroriste de Bruxelles, Nemmouche-d’autres éléménts – Israël Flash

By 3 juin 2014 Lève-toi !

Le terroriste de Bruxelles, Nemmouche-d’autres éléménts

On en sait un peu plus sur ce terroriste, il revendique d’ailleurs la tuerie dans une vidéo, il regrette que celle-ci n’ait pas fonctionné… «Les enquêteurs ont exploité son appareil photo, qui a permis la découverte d’un petit film montrant les deux armes et la tenue. Medhi Nemmouche n’apparait pas sur les images mais les commente en disant que la camera GoPro n’a pas fonctionné lors de l’action de Bruxelles. C’est un délinquant condamné à sept reprises» «Il a été incarcéré à cinq reprises : en 2004, 2005 pendant un mois, en 2007 pendant 17 mois et demi, en 2007 pendant trois mois et de 2007 à 2012 pendant presque cinq ans. Il n’a pas eu de suivi judiciaire ensuite. Il s’est illustré par son prosélytisme pendant sa dernière détention. Une fois libéré, il s’est rendu en Syrie où il a fréquenté des groupes combattants. Son parcours illustre sa volonté de brouiller les pistes. Le radicalisme religieux avait été signalé pendant sa détention, mais son départ à l’étranger a entravé toute surveillance puisqu’il n’était plus en France». «On ne sait pas s’il souhaitait fuir en Algérie. Il partait avec nombre d’effets vestimentaires. C’est a priori les mêmes calibres : un revolver 38 special, une kalachnikov à crosse retractable. Plus le film. Ce sont des indices graves et concordants. On peut tout imaginer, mais ce sera le travail des enquêteurs de savoir ce qu’il faisait à Marseille, si c’était un transit ou s’il comptait commettre des actes en France.» On rappelle que deux personnes ont été interpellées dimanche en Belgique dans le cadre de l’enquête sur l’homme arrêté en France et soupçonné d’être l’auteur de la tuerie au musée juif de Bruxelles, a annoncé le procureur fédéral Frédéric Van Leeuw. «Ces personne ne sont pas arrêtées. Nous voulons voir si ces personnes sont impliquées ou pas», a expliqué le magistrat. Le Premier ministre belge Elio Di Rupo appelle dans un communiqué «à un renforcement des dispositifs de suivi, de contrôle et de sanction des mouvements radicaux violents, en Belgique mais également sur l’ensemble du territoire européen».source Lors de son interpellation, Nemmouche a indiqué qu’il comptait se rendre en Algérie. Lorsque les douaniers ont décidé de procéder à sa fouille, ils ont découvert dans la poche de son blouson un pistolet 38 spécial muni d’un barillet pouvant contenir 6 cartouches, ce qui explique qu’aucune douille n’ait été retrouvée dans le couloir du Musée Juif. Dans son sac se trouvait son arme de guerre, de type Kalachnikov qui pourrait être de type MP40. Il disposait aussi de plusieurs dizaines de cartouches, signe qu’il était prêt à poursuivre son œuvre meurtrière. Dans son sac se trouvait aussi un blouson similaire à celui porté par le tireur de Bruxelles. « Mehdi Nemmouche avait purgé au cours de ces dernières années cinq années de détention pour des vols aggravés, le braquage d’une supérette à Roubaix et des faits de vols de voitures. Les voitures qu’il volait étaient revendues à Bruxelles, une ville qu’il connaissait bien. Il a séjourné jusqu’à jeudi à Bruxelles, soit quatre jours au moins durant lesquels il a été hébergé par des connaissances que les enquêteurs s’attachent à identifier.

Leave a Reply

Translate »