Skip to main content

Au secours, ils sont fous ! Un pasteur arrêté par la police pour avoir dit que le mariage est entre homme et femme

PUBLIÉ PAR JEAN-PATRICK GRUMBERG LE 31 MAI 2021

John Sherwood, un pasteur britannique, a été arrêté dans le nord-ouest de Londres, le 23 avril, et détenu toute la nuit – tout cela pour avoir parlé de ce que la Bible dit sur le mariage.

Sherwood, septuagénaire, est pasteur d’une église du nord de Londres. Il prêchait avec un collègue dans le centre d’Uxbridge, comme il le fait régulièrement. Après avoir parlé des derniers versets de Genèse 1, où il est dit que Dieu a créé l’humanité à son image, en les créant mâle et femelle, un certain nombre de policiers sont apparus sur les lieux.

Trois plaintes auraient été reçues au sujet de l’enseignement du pasteur, et la police l’a accusé de causer « alarme et détresse » au public.

Le pasteur John Sherwood a été accusé d’avoir tenu des propos « homophobes » lors de son prêche devant la gare d’Uxbridge.

Son arrestation a été gérée de manière humiliante : l’homme âgé s’est plaint d’avoir été meurtri et traité « honteusement », rapporte le Daily Mail.

Un clip vidéo montre le pasteur âgé confronté à la police et menotté de force avant d’être emmené.

« Je ne faisais aucun commentaire homophobe, je ne faisais que définir le mariage comme une relation entre un homme et une femme. Je ne faisais que dire ce que dit la Bible – je ne voulais blesser personne ou causer une offense », a déclaré John Sherwood, qui est pasteur depuis 35 ans.

« Je ne faisais que ce que dit la description de mon travail, à savoir prêcher l’Évangile en plein air et dans un bâtiment d’église », a-t-il ajouté.

Sherwood a été arrêté en vertu de la loi sur l’ordre public, pour avoir utilisé des « mots injurieux ou insultants » qui causent un « préjudice » à une autre personne, après qu’un membre du public l’ait dénoncé aux officiers de police.

Bien que le pasteur ait été libéré sans inculpation après avoir passé une nuit en prison, il fait toujours l’objet d’une enquête par le Crown Prosecution Service et pourrait être inculpé à une date ultérieure.

« Lorsque la police s’est approchée de moi, j’ai expliqué que j’exerçais ma liberté religieuse et ma conscience », a-t-il ajouté.

« On m’a fait descendre de force des marches et j’ai été blessé au poignet et au coude. Je crois vraiment que j’ai été traité de manière honteuse. Cela n’aurait jamais dû se produire. »

Une femme qui enregistrait l’incident sur son téléphone portable peut être entendue à plusieurs reprises crier aux policiers qui procèdent à l’arrestation : « Vous êtes devant les caméras… pour un homme qui prêche le christianisme ! »

Sherwood a depuis reçu le soutien du leader du Heritage Party et membre de l’Assemblée de Londres, David Kurten, qui a prononcé un bref discours devant la gare d’Uxbridge, où John Sherwood avait été arrêté fin avril, sur la liberté de prêcher en public, en soutien au pasteur de 71 ans.

Soutien du candidat à la mairie de Londres

David Kurten, membre de l’Assemblée de Londres, à gauche, et le pasteur Peter Simpson sont apparus sur la place publique devant la gare d’Uxbridge.

Kurten, qui est socialement conservateur, est candidat à la mairie de Londres.

« Le traitement réservé au pasteur John Sherwood par la police métropolitaine d’Uxbridge était tyrannique », a déclaré M. Kurten à Newsweek. Il a déclaré que Sherwood ne faisait que parler de la Bible et présenter le point de vue chrétien selon lequel le mariage est entre un homme et une femme.

« Pour cela, il a été accusé d’un crime de haine, arrêté et emprisonné du jour au lendemain. Cette abominable suppression de la liberté d’expression n’aurait jamais dû se produire à Londres. »

Sherwood a déclaré qu’il était retourné au même endroit, à l’extérieur de la gare d’Uxbridge, dans l’ouest de Londres, pour prêcher à partir des Écritures, une semaine après son arrestation.

Il a déclaré ne pas avoir été découragé d’exercer ce qui, selon lui, est non seulement son droit légal mais aussi sa conscience et son travail de pasteur – prêcher l’Évangile, que ce soit à l’intérieur d’une église ou à l’extérieur en plein air.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Join the discussion 2 Comments

  • Arnaud dit :

    Qui aurait cru cela dans le pays d’où sont sortis les puritains, Smith Wigglesworth, Hudson Taylord mais aussi plus récemment Dereck Prince ?
    Toutefois, la Bible nous dit clairement que nous serons persécutés !
    Cela dit, nous pouvons aussi penser que dans peu de temps, la Bible sera interdite ou alors réécrite pour plaire aux autorités (comme c’est le cas en Chine) !
    En effet, combien de temps des passages comme Lévitique 20.13 – Si un homme couche avec un homme comme on couche avec une femme, ils ont fait tous deux une chose abominable; ils seront punis de mort: leur sang retombera sur eux – seront-ils encore « autorisés » ?

  • Alexandre dit :

    Pauvre monde qui se perd et marche à l’envers.
    Esaïe 5:20
    « Malheur à ceux qui appellent le mal bien, et le bien mal, Qui changent les ténèbres en lumière, et la lumière en ténèbres, Qui changent l’amertume en douceur, et la douceur en amertume ! »
    Tout est dit dans La Parole.
    Amen

Leave a Reply

Translate »