was successfully added to your cart.

Aujourd’hui, jour de la Nakba : ou pourquoi les Israéliens sont nuls.

By 16 mai 2014Etz Be Tzion

Palestinian women sit together at a newly opened upscale Italian cafe in the West Bank city of Ramallah

Aujourd’hui c’est la Nakba, jour destiné à célébrer « l’expulsion » des Arabes de Palestine par les Juifs en 1948.

Mon ami Reuven Tal disait ce matin: « Je trouve les Juifs vraiment nuls en expulsion. Un million d’Arabes vivent en Israël, soit 20% de la population totale. »

Reuven a raison, les Juifs sont nuls en expulsion.

Mais ils sont également nuls en génocide, les Arabes vivant en Judée Samarie et à Gaza étant quatre fois plus nombreux en 2014 qu’en 1948,

Ils sont nuls en Apartheid, un juge arabe siège à la cour suprême, et a envoyé en prison le président d’Israël, et de nombreux Arabes ont des postes clefs dans la société civile israélienne,

De plus, les Israéliens sont nuls en nettoyage ethnique, Israël étant constitué de citoyens d’au moins 70 différentes origines, et des musulmans noirs d’Afrique risquent chaque jour leur vie pour venir se réfugier en Israël,

Pour tout dire, les Israéliens sont très nuls aussi en blocus. Ils n’ont pas été capables, malgré le blocus de Gaza, d’empêcher la construction de deux centres commerciaux, huit hôtels quatre étoiles et trois hôtels cinq étoiles, un aqua-park, ni l’installation de concessionnaires BMW, Mazda, Toyota, Mercedes, Fiat, VW, etc., dans la bande de Gaza.

Et en crise humanitaire ? N’est ce pas très nul de livrer plus de cent camions remplis de vivres et d’aide humanitaire chaque semaine à Gaza, quand on veut être à la hauteur de la pire crise humanitaire du siècle dénoncée par Amnesty International ?

Mais là où je trouve les Israéliens carrément ridicules, c’est en colonisation.

Des colonisateurs qui rendent le Sinaï à l’Egypte, donnent Gaza aux Arabes de Palestine, et acceptent, lors des accords de Camp David, de faire cadeau de 96% de la Judée et Samarie sur laquelle ils ont de solides droits, et la moitié de leur capitale Jérusalem à de nouveaux arrivants, c’est franchement pas sérieux, comme colonialisme.

Et ça : cela fait 60 ans que le monde entier dénonce la colonisation de la « Cisjordanie » : 60 ans pour coloniser un lopin de terre de la moitié d’un département français avec l’une des armées les plus puissantes au monde, et ils n’ont toujours pas terminé ?

Et la honte absolue, c’est qu’ils ne sont pas même capables de se conduire correctement en bons criminels de guerre : quelle idée d’installer un hôpital à la frontière syrienne pour soigner les blessés de la guerre civile. Ne peuvent-ils pas, comme leurs voisins libanais et syriens, faire appel à leurs snipers pour les abattre dès qu’ils franchissent la frontière ?

Pfff… des bons à rien.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

Leave a Reply

Translate »