B. Obama est plus extrémiste que l’Autorité palestinienne concernant le statut de Jérusalem

By 7 octobre 2016mai 13th, 2020Israël & Moyen Orient

6 octobre 2016

La source de cette article se trouve sur ce site
L’ancien ambassadeur aux Nations unies John Bolton a déclaré sur Breitbart.com que le communiqué de presse de la Maison Blanche qui excluait Jérusalem d’Israël était une vicieuse attaque d’Obama contre le Premier ministre israélien Binyamin Netanyahu.

« C’est le reflet du point de vue idéologique de l’administration Obama, pour eux le statut de l’ensemble de Jérusalem est encore indécis, mais, en fait, cela constitue une position plus radicale que la position officielle des États-Unis, » a déclaré M. Bolton.

« Maintenant, vous savez Jérusalem est divisée depuis le cessez-le-feu en 1949. Dans le monde post-1967, après la guerre des Six Jours, Israël a contrôlé toute la ville, et la ligne de démarcation finale reste à déterminer par voie de négociation. C’est la ligne officielle, ou du moins cela l’a été jusqu’à présent.

Mais personne n’a jamais fait valoir, pour autant que je sache, que Jérusalem Ouest – où le parlement israélien se situe, ainsi que la plupart des bureaux du gouvernement, et où nous pourrions construire une ambassade américaine si nous le voulions – faisait partie des négociations. Ni l’Autorité palestinienne, ni l’OLP, ni personne n’a jamais prétendu que le territoire détenu à Jérusalem-Ouest par Israël depuis 1949 allait revenir aux Palestiniens. La question est à propos de Jérusalem-Est, pour savoir là où la ligne sera tracée.

Donc, sans ambiguïté, une partie de Jérusalem est aujourd’hui en Israël. Il ne fait aucun doute à ce sujet. Et voilà que le Président a déclaré le contraire. Donc, ceci est juste une attaque personnelle contre Bibi Netanyahu. Obama a encore quelques semaines pour continuer à insulter Netanyahu et rabaisser l’Etat d’Israël. Ceci en est une illustration. »

Leave a Reply

Translate »