Bécassine: « moi ch’suis naïve, mais alors là, c’est quoi ? L’Allemagne prépare son Carnaval: des tracts disent aux migrants «ne pas violer les femmes, ne pas uriner en public»

By 1 février 2016 Uncategorized
L’Allemagne prépare son Carnaval: des tracts disent aux migrants «ne pas violer les femmes, ne pas uriner en public»
PUBLIÉ PAR NANCY VERDIER LE 31 JANVIER 2016

carnaval bonn

Les organisateurs des carnavals de Cologne et Bonn s’imaginent que la  distribution aux migrants de notices les invitant à ne pas violer les femmes, à ne pas boire d’alcool ni uriner en public, évitera une nouvelle catastrophe…

Encore une demi-mesure naïve et désespérée pour conjurer l’inévitable.

A mi-chemin entre l’information, la recommandation  et la mise en garde, le contenu non contraignant de ces feuillets n’a rien qui puisse entraver la nature et les appétences de cette population.

RIEN pour modifier la perception des migrants musulmans que les femmes mécréantes (ou ‘infidèles’ c’est-à-dire non musulmanes) sont des proies légitimes destinées à l’usage sexuel (cf. le Coran qui autorise un homme à prendre des “captives de la main droite,” 4:3, 4:24, 23:1-6, 33:50, 70:30).

RIEN qui dénonce le précepte du Coran et son implication selon lesquels la femme qui pose le pied dehors, doit par pudeur dissimuler les formes de son corps sous des vêtements  amples. Faute de quoi, si elle est violée, elle l’est à juste titre.

En d’autres termes, pour les migrants musulmans, il est légitime de violer les femmes occidentales….

Les villes de Cologne, Bonn et Dusseldorf sont sur le qui-vive après les évènements du Nouvel An où des centaines de femmes furent attaquées et agressées sexuellement par des hordes de migrants. Près de 1000 plaintes ont été déposées, allant de l’insulte au vol, en passant par le viol.

Les fêtes de Carnaval qui durent près d’une semaine,  constituent  un évènement  de taille en Allemagne, avec des défilés, des parades, des réceptions, des danses et des fêtes.

Rien qu’à Dusseldorf on attend 1 million de participants dans les rues à partir de Lundi.

Pour soutenir Dreuz financièrement, cliquez sur Paypal.Dreuz et choisissez le montant de votre don.

Une présence policière massive, à la fois en uniforme ou neutre sera déployée pour éviter que ne se reproduisent les scènes qui ont gâché les fêtes de fin d’année à Cologne et plusieurs villes d’Allemagne.

A Bonn, les organisateurs ont imprimé des notices invitant les migrants à se joindre à la fête – à condition qu’ils se conduisent bien.

notices migrants

Imprimés en plusieurs langue dont l’arabe, les prospectus préviennent que :

« Les gens se déguisent pour faire la fête, chanter et danser ensemble. Pendant le carnaval chacun est invité à se conduire correctement, à se montrer respectueux envers l’autre et à observer la loi.

Bützen – les baisers sur la joue sont interdits. Les approches sexuelles aussi ! Il faut que les hommes et les femmes soient toujours d’accord. NON signifie NON !

Danser en musique fait aussi partie du rite du carnaval. Beaucoup  de gens font la fête en consommant des boissons et de l’alcool. Prière d’en faire un usage modéré!

Uriner en public est interdit! »

Le responsable du carnaval de Bonn, Christoph Arnold s’est rendu avec des représentants de la police et la commissaire à l’intégration locale, Colette Manemann à un centre de réfugiés pour distribuer des notices en personne.

A Cologne l’un des points soulevé dans la notice  – qui est aussi imprimé en arabe  – est celui de l’alcool que les musulmans ne sont pas censés consommer.

On y lit :

« Beaucoup de gens à Cologne vont boire de la bière ou des boissons alcoolisées au moment du carnaval, mais bien sûr il n’y a aucune obligation à faire la même chose…….On peut faire la fête, s’amuser et danser, sans boire d’alcool ».

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Nancy Verdier pour Dreuz.info.

Image à la Une : Le responsable du carnaval de Bonn, Christoph Arnold s’est rendu avec des représentants de la police et la commissaire à l’intégration locale, Colette Manemann à un centre de réfugiés pour distribuer des notices en personne.

Source : MailOnline

Leave a Reply

Translate »