was successfully added to your cart.

Depuis le site APV (Alliance Pierres Vivantes) :un point de vue qui rejoint tout à fait notre cri depuis des années face au faux spirituel et sa théâtralisation aussi spectaculaire que décevante et creuse, alors que dans le même temps s’évanouissent en maints milieux les véritables dons spirituels, les vrais signes, puissants miracles, etc….C’est le signe fort d’une séduction vampirisante qui accompagne une lente apostasie avec en prime cette mouvance de la fausse unité qui cache son vrai but: le rejet du message de la croix et donc celui du salut!

LEOPOLD GUYOT

Abondamment présent dans tous les livres de la Bible, le surnaturel semble l’être de moins enmoins dans la vie des églises et de ceux qui confessent croire en Dieu et en Jésus-Christ.

Les chrétiens pratiquent souvent une piété vide de force spirituelle réelle et cela semble les satisfaire !

Dans de nombreuses assemblées le discours est correct, biblique, évangélique, mais

il n’est pas ou très peu accompagné d’une démonstration de la puissance de Dieu, selon que l’écrivait l’apôtre Paul aux disciples de l’église de Corinthe :

 

Moi-même j’étais auprès de vous dans un état de faiblesse, de crainte, et de grand tremblement; et ma parole et ma prédication ne reposaient pas sur les discours persuasifs de la sagesse, mais sur une démonstration d’Esprit et de puissance, afin que votre foi fût fondée, non sur la sagesse des hommes, mais sur la puissance de Dieu. 1 Corinthiens 2 : 3

Je n’ai pas l’impression que beaucoup de nos prédicateurs d’aujourd’hui ressentent ce sentiment de faiblesse et de crainte dont celui que nous considérons comme un des meilleurs serviteurs de Christ témoigne pour lui-même. Ils ont une formation théologique, une approche très intellectuelle de la Bible. Leurs discours ne reposent pas sur une démonstration d’Esprit et de puissance de Dieu, mais sur

la sagesse humaine.

Il y a une absence évidente de surnaturel. Il fait cruellement défaut dans la vie quotidienne des enfants de Dieu, alors que les pratiques occultes diaboliques et démoniaques n’ont jamais été autant recherchées. Satan sait combien l’être humain est attiré par tout ce qui est mystérieux.

Jésus a dit que dans le temps où la foi diminuerait jusqu’à disparaître, des faux prophètes feraient des miracles afin de séduire les élus si c’était possible.

 

Mais, quand le Fils de l’homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre? Luc 18:8

Car il s’élèvera de faux Christs et de faux prophètes; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s’il était possible, même les élus. Matthieu 24:24

Il semble paradoxal que là où l’on devrait trouver la foi pour le surnaturel, elle est remplacée par une religiosité sans force, tandis que Satan met en oeuvre toute sa

puissance pour entraîner le monde loin de Dieu et de Christ.

Et alors paraîtra l’impie, que le Seigneur Jésus détruira par le souffle de sa bouche, et qu’il anéantira par l’éclat de son avènement.

L’apparition de cet impie se fera, par la puissance de Satan, avec toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers, et avec toutes les séductions de l’iniquité pour ceux qui périssent parce qu’ils n’ont pas reçu l’amour de la vérité pour être sauvés. 2 Thessaloniciens 2 : 8

Des séducteurs, se faisant passer pour des prophètes, apôtres, et serviteurs de Dieu, conduisent les gens dans des comportements extravagants et mystiques, accompagnés parfois de faux miracles, pour mieux tromper. Ces hommes-là sont de faux apôtres, des ouvriers trompeurs, déguisés en apôtres de Christ.

 

Et cela n’est pas étonnant, puisque Satan lui-même se déguise en ange de lumière. Il n’est donc pas étrange que ses ministres aussi se déguisent en ministres de justice. 2 Corinthiens 11 : 13

Alors ce surnaturel diabolique engendre la peur et crée le soupçon du faux chez les chrétiens qui s’abstiennent par prudence de rechercher et de pratiquer les véritables manifestations de la puissance de Dieu : les miracles, les visions, les songes, la présence et l’activité des anges, le ministère de prophètes révélant la pensée de Dieu, celui d’évangélistes dont la prédication est accompagnée de miracles et de guérisons, la manifestation du Saint-Esprit par ses dons, les interventions manifestes de Dieu et de Christ.

Pourtant la Bible est remplie de ces récits merveilleux montrant des hommes et des femmes comme vous et moi, de la même nature, témoins et bénéficiaires du miraculeux divin.

De nombreux passages bibliques font référence au ministère des anges de Dieu.

 

Ne sont-ils pas tous des esprits au service de Dieu, envoyés pour exercer un ministère en faveur de ceux qui doivent hériter du salut? Hébreux 1:14

Les Ecritures referment les récits des interventions glorieuses de Dieu lui-même, des apparitions du Seigneur Jésus, des actions visibles et audibles du Saint-Esprit. Des miracles puissants, de grandes délivrances, des guérisons et bien d’autres événements surnaturels sont choses courantes de la part de Dieu en faveur de ceux qui croient en Lui. C’est ce que je lis chaque jour dans la Bible ! C’est aussi ce que j’ai souvent vécu.

 

Retrouver le surnaturel divin – Est-ce possible pour notre époque ?

– Je le crois ! – Dieu ne change pas. Jésus-Christ est toujours le même. Le Saint-Esprit demeure aussi le même.

 

Que faut-il faire ?

Premièrement reconstruire une vraie foi. Celle qui se débarrasse des scories des traditions religieuses, du formaliste, de l’intellectualisme et des raisonnements incrédules, qui la paralysent. La foi qui s’appuie sur la Parole de Dieu !

 

Pour cela il faut retourner à la source.

Car mon peuple a commis un double péché: Ils m’ont abandonné, moi qui suis une source d’eau vive, Pour se creuser des citernes, des citernes crevassées, Qui ne retiennent pas l’eau. Jérémie 2:13

Je pense souvent aux paroles adressées à Israël par le prophète Jérémie :

Mon peuple m’a oublié, il offre de l’encens à des idoles; Il a été conduit à chanceler dans ses voies, à quitter les anciens sentiers, Pour suivre des sentiers, des chemins non frayés. Jérémie 18:15

Nous retrouvons ce même reproche de l’oubli ou de l’abandon, dans les lettres de l’Apocalypse: Mais ce que j’ai contre toi, c’est que tu as abandonné ton premier amour. Apocalypse 2:4

En fait, ces églises avaient délaissé la rigueur de la fidélité à la Parole de Dieu, aux instructions de Christ, pour se livrer à leurs propres choix et même au péché.

. un compromis avec les souillures du monde. 2 : 14

. une femme qui enseigne et séduit des serviteurs de Christ. 2 : 20

. l’apparence de la piété et de la vie. 3 : 1

. la tiédeur, le formaliste et l’autosatisfaction. 3 :15/17

Le remède est toujours le même : repentance et retour, comme le disait déjà le prophète au peuple d’Israël :

Ainsi parle l’Eternel: Placez-vous sur les chemins, regardez, Et demandez quels sont les anciens sentiers, Quelle est la bonne voie; marchez-y, Et vous trouverez le repos de vos âmes! Jérémie 6:16

Le Seigneur a envoyé au responsable de l’Eglise d’Ephèse, un message qui est toujours actuel :

Souviens-toi donc d’où tu es tombé, repens-toi, et pratique tes premières oeuvres; sinon, je viendrai à toi, et j’ôterai ton chandelier de sa place, à moins que tu ne te repentes. Apocalypse 2:5

En lisant ces lettres dans lesquelles l’Esprit parle aux églises, nous remarquons qu’il est toujours question de repentance et de retour. C’est la réponse de Dieu, comme il l’a dit à Salomon lors de la dédicace du temple à Jérusalem :

Quand je fermerai le ciel et qu’il n’y aura point de pluie, quand j’ordonnerai aux sauterelles de consumer le pays, quand j’enverrai la peste parmi mon peuple; si mon peuple sur qui est invoqué mon nom s’humilie, prie, et cherche ma face, et s’il se détourne de ses mauvaises voies, -je l’exaucerai des cieux, je lui pardonnerai son péché, et je guérirai son pays. 2 Chroniques 7 : 12

 

Revenir à Dieu, retrouver la communion avec le Seigneur Jésus-Christ et soumettre notre volonté à celle de l’Esprit de Dieu.

 

Le surnaturel attire

Les pasteurs déplorent souvent l’absentéisme des chrétiens. Mais que se passe-t-il dans les cultes et réunions ? Le surnaturel est absent ou si peu présent.

Lorsque j’écris que le surnaturel attire, je veux dire aussi bien ce qui vient de Dieu que ce qui vient du diable. Il suffit qu’il se produise quelque événement sortant de l’ordinaire pour que les foules se précipitent.

Il y avait dans la ville de Samarie un homme nommé Simon, qui, se donnant pour un personnage important, exerçait la magie et provoquait l’étonnement du peuple de la Samarie. Tous, depuis le plus petit jusqu’au plus grand, l’écoutaient attentivement, et disaient: Celui-ci est la puissance de Dieu, celle qui s’appelle la grande. Ils l’écoutaient attentivement, parce qu’il les avait longtemps étonnés par ses actes de magie. Actes 8 : 9

C’est évident encore de nos jours, les gens sont sensibles au surnaturel. Certes, il est préférable que ce soit la manifestation de la puissance de Dieu qui attire.

Philippe, étant descendu dans la ville de Samarie, y prêcha le Christ. Les foules tout entières étaient attentives à ce que disait Philippe, lorsqu’elles apprirent et virent les miracles qu’il faisait. Car des esprits impurs sortirent de plusieurs démoniaques, en poussant de grands cris, et beaucoup de paralytiques et de boiteux furent guéris. Et il y eut une grande joie dans cette ville. Actes 8 : 5

Certains disent que les gens qui courent après le surnaturel ne sont pas spirituels. Jésus n’a jamais découragé ceux qui le cherchaient à cause des miracles et des guérirons qu’il opérait.

La renommée de Jésus se répandit dans toute la Syrie, et on lui amenait tous ceux qui souffraient de maladies et de douleurs de divers genres, des démoniaques, des lunatiques, des paralytiques ; et il les guérissait Matthieu 4:24

Il chargea ses disciples de tenir toujours à sa disposition une petite barque, afin de ne pas être pressé par la foule. Car, comme il guérissait beaucoup de gens, tous ceux qui avaient des maladies se jetaient sur lui pour le toucher. Marc 3:9

Quand ils furent sortis de la barque, les gens, ayant aussitôt reconnu Jésus, parcoururent tous les environs, et l’on se mit à apporter les malades sur des lits, partout où l’on apprenait qu’il était. Marc 6:54

On retrouve les mêmes comportements avec les disciples du Seigneur.

Beaucoup de miracles et de prodiges se faisaient au milieu du peuple par les mains des apôtres. Ils se tenaient tous ensemble au portique de Salomon, et aucun des autres n’osait se joindre à eux ; mais le peuple les louait hautement. Le nombre de ceux qui croyaient au Seigneur, hommes et femmes, s’augmentait de plus en plus ; en sorte qu’on apportait les malades dans les rues et qu’on les plaçait sur des lits et des couchettes, afin que, lorsque Pierre passerait, son ombre au moins couvrît quelqu’un d’eux. La multitude accourait aussi des villes voisines à Jérusalem, amenant des malades et des gens tourmentés par des esprits impurs ; et tous étaient guéris. Actes 5 : 12-16

Il est clair que l’être humain a besoin d’une vraie réponse à son attente et il est normal qu’il recherche une délivrance là où se produisent des actes miraculeux. Malheureusement aujourd’hui dans certains rassemblements, la renommée est surfaite. A part l’agitation, l’extravagance et une certaine ambiance émotionnelle et mystique, il n’y pas véritablement de miracles.

D’autre part, je comprends aussi que les gens se lassent d’entendre les mêmes discours moralisateurs chaque semaine, de vivre la même routine d’un programme préparé et imposé à l’auditoire, en dépit de ce qui est recommandé par l’apôtre Paul :

Que faire donc, frères? Lorsque vous vous assemblez, les uns ou les autres parmi vous ont-ils un cantique, une instruction, une révélation, une langue, une interprétation, que tout se

fasse pour l’édification. 1 Corinthiens 14 : 26

Dans ces assemblées où il ne se passe rien de surnaturel, on affirme pourtant que Jésus est là, texte biblique à l’appui, mais cela ne se voit pas !

Lorsque Jésus était présent dans un endroit sa puissance s’y manifestait par des miracles :

Un jour Jésus enseignait. Des pharisiens et des docteurs de la loi étaient là assis, venus de tous les villages de la Galilée, de la Judée et de Jérusalem ; et la puissance du Seigneur se manifestait par des guérisons. Luc 5 : 17

C’était toujours vrai quelques années après l’ascension du Seigneur:

Comme Pierre visitait tous les saints, il descendit aussi vers ceux qui demeuraient à Lydde. Il y trouva un homme nommé Enée, couché sur un lit depuis huit ans, et paralytique. Pierre lui dit : Enée, Jésus–Christ te guérit ; lève–toi, et arrange ton lit. Et aussitôt il se leva. Tous les habitants de Lydde et du Saron le virent, et ils se convertirent au Seigneur.Actes 9 : 32

Quand les disciples évangélisaient, le Seigneur rendait témoignage à sa Parole par des miracles et les gens accourraient.

Ils restèrent cependant assez longtemps à Icone, parlant avec assurance, appuyés sur le Seigneur, qui rendait témoignage à la parole de sa grâce et permettait qu’il se fît par leurs mains des prodiges et des miracles. Actes 14 : 3

L’apôtre Paul ne se contentait pas d’une simple adhésion à une confession de foi, comme l’indique ce passage :

Pendant qu’Apollos était à Corinthe, Paul, après avoir parcouru les hautes provinces de l’Asie, arriva à Ephèse. Ayant rencontré quelques disciples, il leur dit: Avez-vous reçu le Saint-Esprit, quand vous avez cru? Ils lui répondirent: Nous n’avons pas même entendu dire qu’il y ait un Saint-Esprit. Il dit: De quel baptême avez-vous donc été baptisés? Et ils répondirent: Du baptême de Jean. Alors Paul dit: Jean a baptisé du baptême de repentance, disant au peuple de croire en celui qui venait après lui, c’est-à-dire, en Jésus. Sur ces paroles, ils furent baptisés au nom du Seigneur Jésus. Lorsque Paul leur eut imposé les mains, le Saint-Esprit vint sur eux, et ils parlaient en langues et prophétisaient. Actes 19 :1

 

Ensuite, il enseignait chaque jour dans l’école d’un nommé Tyrannus et son ministère était accompagné par la puissance de Dieu. Cela dura deux ans, de sorte que tous ceux qui habitaient l’Asie, Juifs et Grecs, entendirent la parole du Seigneur. Et Dieu faisait des miracles extraordinaires par les mains de Paul, au point qu’on appliquait sur les malades des

linges ou des mouchoirs qui avaient touché son corps, et les maladies les quittaient, et les esprits malins sortaient.

Ce que je veux dire, c’est que malgré la bonne volonté et la recherche de méthodes qui pourraient attirer les gens, très peu de personnes sont touchées au fond du coeur. Alors on dit que les gens sont trop matérialistes, que les chrétiens eux-mêmes sont mondains et superficiels. Cependant, je remarque que des centaines de personnes peuvent encore se rassembler lorsqu’on leur promet du surnaturel. Des gens de toutes les classes sociales se pressent vers les devins, les guérisseurs, les magnétiseurs, les sorciers, en un mot le surnaturel diabolique. Soyons honnêtes, reconnaissons qu’il manque un élément important dans les assemblées chrétiennes : une démonstration d’Esprit et de puissance de Dieu, afin que la foi soit fondée, non sur la sagesse des hommes, mais sur la puissance de Dieu.

Si ceux qui viennent sont confrontés à la manifestation de la présence du Seigneur, leur coeur sera profondément touché.

Si tous prophétisent, et qu’il survienne quelque non-croyant ou un homme du peuple, il est convaincu par tous, il est jugé par tous, les secrets de son coeur sont dévoilés, de telle sorte que, tombant sur sa face, il adorera Dieu, et publiera que Dieu est réellement au milieu de vous. 1 Corinthiens 14 : 24

Surtout ne détournez pas le sens des Ecritures en me disant : Nous marchons par la foi et non par la vue ! Ou encore : Heureux ceux qui n’ont pas vu et qui ont cru !

La foi doit être suivie de la manifestation de la gloire de Dieu, comme le dit Jésus à Marthe la soeur de Lazare :

Ne t’ai-je pas dit que, si tu crois, tu verras la gloire de Dieu?  Jean 11 : 40

 

La gloire de Dieu c’est la manifestation de sa puissance miraculeuse :

Tel fut, à Cana en Galilée, le premier des miracles que fit Jésus. Il manifesta sa gloire, et ses

disciples crurent en lui. Jean 2:11

Ce n’est pas très honnête d’accuser les chrétiens de manquer de zèle, alors que l’on se contente des mêmes discours lénifiant à longueur d’année. Il faudrait plutôt remettre en question la pauvreté spirituelle, le conformisme traditionnel et religieux.

Ecris à l’ange de l’Eglise de Laodicée : Voici ce que dit l’Amen, le témoin fidèle et véritable, le commencement de la création de Dieu: Je connais tes oeuvres. Je sais que tu n’es ni froid ni bouillant. Puisses–tu être froid ou bouillant ! Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n’es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche. Parce que tu dis : Je suis riche, je me suis enrichi, et je n’ai besoin de rien, et parce que tu ne sais pas que tu es

malheureux, misérable, pauvre, aveugle et nu, je te conseille d’acheter de moi de l’or éprouvé par le feu, afin que tu deviennes riche, et des vêtements blancs, afin que tu sois vêtu et que la honte de ta nudité ne paraisse pas, et un collyre pour oindre tes yeux, afin que tu voies. Moi, je reprends et je châtie tous ceux que j’aime. Aie donc du zèle, et repens–toi. Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi. Celui qui vaincra, je le ferai asseoir avec moi sur mon trône, comme moi j’ai vaincu et me suis assis avec mon Père sur son trône. Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Eglises ! Apocalypse 3 : 14

C’est la lettre que le Seigneur adresse au responsable de la dernière des sept églises citées dans le livre de l’Apocalypse.

A méditer dans les temps que nous vivons.

Prions pour des miracles, comme le faisaient les premiers disciples à Jérusalem :

Seigneur … étends ta main, pour qu’il se fasse des guérisons, des miracles et des prodiges, par le nom de ton saint serviteur Jésus. Quand ils eurent prié, le lieu où ils étaient assemblés trembla; ils furent tous remplis du Saint-Esprit, et ils annonçaient la parole de Dieu avec assurance. Actes 4.29

Demandons à Dieu qu’il revête ses enfants de la puissance d’en haut, prions afin qu’il envoie des anges, qu’il donne des songes et des visions, qu’il fasse des miracles, des prodiges et des guérisons, qu’il accorde abondamment les dons du Saint-Esprit, afin que le Seigneur Jésus-Christ soit glorifié parmi les siens sur la terre.

 

Léopold Guyot, pasteurweb

Website : http://www.pasteurweb.org/EntreePasteurweb.htm

Date : 10. 02. 2014

Compilation et mise en page par :

DIETRA-Info

M. J-P. Trachsel

CH-1690 Lussy / Suisse

 Reproduction autorisée avec mention de la source.

Leave a Reply

Translate »