Il faut être Avraham et Itz’hak en parfait équilibre pour devenir un Yaacov – Un message de Haïm Goël – Jérusalem – le 5 décembre 2015.

Noté 5.00 sur 5 basé sur 1 notation client
(1 avis client)

0.00 

Catégories : ,

Description

1 avis pour Il faut être Avraham et Itz’hak en parfait équilibre pour devenir un Yaacov – Un message de Haïm Goël – Jérusalem – le 5 décembre 2015.

  1. Note 5 sur 5

    Delplanque Alain

    Merci Haïm pour ce message qui nous éclaire et nous exhorte à avancer.
    Abraham est le type même de l’homme de foi, qui marche vers son D.ieu en lui obéissant complètement parce qu’il L’aime tout simplement. Cet homme est un homme comme vous et moi aujourd’hui, le mode n’est plus le même mais l’homme que D.ieu a créé à son image est le même.
    Alors réfléchissons et observons-nous, sommes-nous des hommes, des femmes de foi qui obéissent à D.ieu parce que nous l’aimons ou autre chose ? Comment fonctionnons-nous ? Comment agissons-nous ? Est-ce D.ieu au centre de nos vies, de nos agissements, de nos désirs, de nos choix ? Ou le contraire c’est à dire nous d’abord et D.ieu ensuite . Le message de Haïm nous parle d’amour et de rigueur, en premier nous devons aimer D.ieu, nous ressentons et savons qu’Il nous aime et ensuite nous devons nous mettre en marche dans cette rigueur biblique d’obéissance, de sanctification, de rentrer dans l’appel, les voies que D.ieu nous a préparés d’avance. Le vivons-nous ? Non, la plupart du, temps car nous nous préoccupons trop de nous et pas assez du Maître, des desseins de D.ieu qu’Il a pour nous, notre famille, notre groupe, notre assemblée.
    Alors l’exhortation est simple mais primordiale, voulons-nous oui ou non marcher dans les plans de D.ieu et pas dans les nôtres, pas dans nos raisonnements, pas dans notre volonté, pas dans notre égoïsme. Oui mes frères et sœurs nous devons marcher avec une foi de « charbonnier », être des enfants au sens biblique pas dans l’infantilisme et nous mettre en marche dans l’obéissance . D.ieu cherche des ouvriers aujourd’hui pour le salut des âmes autour de nous, voulons-nous devenir ces ouvriers au service du Maïtre qui a créé toute choses, l’univers ?
    Apocalypse 3.20-21 (version Ostervald)
    20 Voici, je me tiens à la porte, et je frappe; si quelqu’un entend ma voix et m’ouvre la porte, j’entrerai chez lui, et je souperai avec lui, et lui avec moi. 21 Celui qui vaincra, je le ferai asseoir avec moi sur mon trône, comme moi j’ai vaincu et suis assis avec mon Père sur son trône.
    Alain

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *