was successfully added to your cart.

Ce n’est donc qu’une question de temps…

By 2 juin 2014 Lève-toi !

Pourquoi le terroriste du musée juif de Bruxelles n’est pas d’extrême droite néo-nazie ?

Posted On 01 juin 2014

BpBw6O_CYAAxDJ-

L’Europe vient de connaître un nouvelle série de crimes antisémites. Et bien entendu, ils n’ont pas été commis par des extrémistes néo-nazis, mais par un musulman.

Bien entendu, les médias ferons tout pour minimiser, excuser, dissimuler, justifier (les colonies israéliennes ont bon dos), l’acte terroriste, et pas un seul, PAS UN SEUL ne dénoncera les vraies causes : le coran les hadith, les enseignements de la religion musulmane.

Bien entendu, il serait hautement coupable de ne pas pointer un doigt accusateur contre les mensonges des institutions juives, la LICRA, le CRIF, Roger Cukierman son président qui s’inquiète de la montée de l’antisémitisme en évoquant un néo nazi, sans dire un mot sur l’islam, effaçant d’un trait de gomme que 100% des attaques, meurtres, attentats, agressions, qui se sont produites en Europe depuis 40 ans l’ont été par des musulmans. Leur rôle n’est pas de tromper la communauté juive, et encore moins de l’endormir.

Personne n’avait de doute sur le fait que le jihadiste du musée juif de Bruxelles qui a tué quatre personnes ne pouvait être que musulman. Pourquoi cela ? Pourquoi n’avions-nous aucun doute ?

Pourquoi les terroristes qui tuent des Juifs sont-ils tous, sans exception, musulmans ?

Pourquoi les « jeunes » qui agressent des Juifs, en France beaucoup, sont-ils eux aussi musulmans ?

Et pourquoi ne les appellent-on pas terroristes ?

Pourquoi l’islam est-il à la fois responsable de toutes les haines, de tous les terrorismes, et protégé de toutes les dénonciations ?

Pourquoi un seul petit crétin néo-nazi suffit-il pour cacher l’existence de milliers d’agressions anti-juives commises par des gens issus de l’immigration ?

Pourquoi les homosexuels ont-ils honte, eux qui savent s’afficher avec tant de fierté, de dénoncer l’homophobie qui vient de l’islam ?

Pourquoi les agressions de Juifs, en Europe d’après guerre, ne sont jamais commises par des extrémistes de droite ?

Parce qu’il existe une différence entre les comportements antisémites et les sentiments antisémites.

Parce que si, disent les études et les enquêtes, 25% de la population française a des opinions antisémites, ce que je n’ai pas de mal à croire, car n’étant pas juif moi-même, j’ai eu maintes fois l’occasion d’en être le témoin, il ne viendrait pas pour autant à ces 25% d’agresser un Juif parce qu’il est juif, ce que n’hésitent pas à faire les musulmans – et quand je dis les musulmans, je ne dis pas tous les musulmans, évidemment.

La menace contre les Juifs est arrivée à un tel degré de banalité que plus personne ne s’étonne qu’il faille garder les écoles juives avec des hommes armés équipés de gilets pare-balles. Sans ces protections, que feraient les musulmans ? Ils viendraient décapiter, poignarder ou abattre à la Kalashnikov les enfants dans les écoles ?

Je disais plus haut que les agressions de Juifs, les meurtres de Juifs, vont continuer. Nous ne sommes qu’au début d’une longue et terrible descente au enfer, pour les Juifs qui ne se cachent pas.

Nous ne sommes qu’au début d’une longue et terrible descente aux enfers parce qu’il ne vous est pas permis, en France, de dénoncer les causes de la violence contre les Juifs.

Parce que chez vous en France, dénoncer un antisémite est pénalement répréhensible – les juges ont confisqué ce droit aux Juifs et se le sont approprié.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Parce qu’il n’est pas permis en France de s’attaquer aux causes, aux sources du mal, puisqu’il est interdit de les nommer.

Vous n’avez pas le droit de dire « les musulmans », quelque soit la phrase qui suit, car vos lois interdisent de différencier, alors que nous pouvons comparer la criminalité chez les noirs, les hispaniques et les caucasiens, où leurs échecs scolaires. Et le résultat est que vous avez beaucoup d’agressions antisémites, et nous pas.

Les sources du mal sont pourtant évidentes : c’est la violente hostilité contre Israël des médias, pavée de mensonges et de contre-vérités, et qui incite à la haine des Juifs par amalgame, et c’est l’antisémitisme historiquement enraciné dans l’islam, nié comme s’il n’avait pas chassé des pays musulmans 900 000 juifs après 1948, et ne les avait pas, auparavant, traités comme des sous hommes.

Vous noterez que prises séparément, les deux causes ne provoquent pas les agressions contre les Juifs. Car les extrémistes de droite néo-nazis sont eux aussi exposés à la propagande anti israélienne, et cela ne les incite pas pour autant à faire des descentes dans le 19e arrondissement de Paris pour casser du juif. L’extrême droite néo-nazie, en Europe, jusqu’à présent, n’attaque pas les Juifs.

Mais pour combien de temps encore ?

Un jour ou l’autre, les plus excités adeptes d’Alain Soral voudront eux aussi leur part du gateau. Ils ne voudront pas être en reste. Un jour ou l’autre, ils se sentiront autorisés à agresser les juifs par l’impunité médiatique totale qui est accordée aux agressions par les musulmans.

Pire, à force de lire le CRIF, la LICRA, Cuckierman, et les médias pointer du doigt le danger des extrémistes de droite néo-nazis chaque fois q’un juif se fait tabasser par un musulman, un jour la moutarde leur montera au nez.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

Leave a Reply

Translate »