was successfully added to your cart.

Cerfs-volants incendiaires: Binyamin Netanyahou veut faire payer l’Autorité Palestinienne. Les chiffres sont terrifiants: depuis le début des “manifestations pacifiques” provoquées par le Hamas, on enregistre près de 3.000 incendies dus à des cerfs-volants incendiaires, avec la destruction de plus de 1000 hectares dans des champs et bosquets du Néguev occidental. Les dégâts se calculent en dizaines de millions de shekels. Les terroristes dont l’imagination déborde pour détruire ont commencé à utilisé des ballons à l’hélium emplis de produits combustibles qui sont capables d’aller plus loin. / LPH

Les chiffres sont terrifiants: depuis le début des “manifestations pacifiques” provoquées par le Hamas, on enregistre près de 3.000 incendies dus à des cerfs-volants incendiaires, avec la destruction de plus de 1000 hectares dans des champs et bosquets du Néguev occidental. Les dégâts se calculent en dizaines de millions de shekels. Les terroristes dont l’imagination déborde pour détruire ont commencé à utilisé des ballons à l’hélium emplis de produits combustibles qui sont capables d’aller plus loin.

Jusqu’à présent, Tsahal n’a pas encore trouvé une parade efficace contre ce fléau qui est une forme de terrorisme. Mais les pertes financières pour les agriculteurs et les dégâts environnementaux sont là et cela coûte énormément d’argent.

Le Premier ministre Binyamin Netanyahou a décidé de frapper la poche de l’Autorité Palestinienne qui soutient totalement les actes du Hamas contre Tsahal et le territoire israélien. Il a demandé à Meïr Ben-Chabbat, son conseiller à la Sécurité nationale, de préparer une directive qui permettra de retirer les dédommagements dus aux agriculteurs israéliens des sommes qui sont reversées par Israël à l’Autorité Palestinienne dans la cadre de la collecte de la TVA en Judée-Samarie.

Durant les huit années des mandats de Barack Obama, le gouvernement israélien avait à plusieurs reprises tenté de sanctionner financièrement l’Autorité Palestinienne après des attentats ou des initiatives anti-israéliennes dans des institutions internationales, mais avait dû rapidement renoncer sur pressions de l’Administration américaine. Ce qui ne sera pas le cas cette fois-ci!

Par ailleurs, des agriculteurs juifs de la région frontalière ont décidé de poursuivre le Hamas devant la Cour pénale internationale de La Haye. Ils sont représentés par l’organisation juridique de droite Shourat Hadin, qui a déjà obtenu des succès dans des dossiers de terrorisme contre l’AP.

Photo Meïr Vaaknin / Flash 90

 

Leave a Reply

Translate »