Ces « petites choses » qui sont grandes….

By 23 octobre 2019 Lève-toi !

Des plombiers arabes ne font pas payer leur cliente qui a survécu à la Shoah

Rosa Meir, âgée de 95 ans, a dit que le geste des deux frères était « tellement émouvant et inspirant »

Une survivante de la Shoah montre son tatouage (Crédit : Christopher Furlong/Getty Images via JTA)

Une survivante de la Shoah montre son tatouage (Crédit : Christopher Furlong/Getty Images via JTA)

À Haïfa, deux plombiers arabes israéliens n’ont pas fait payer une facture de 1 000 shekels (260 euros) après avoir appris que leur cliente était une survivante de la Shoah âgée de 95 ans.

Simon et Salim Matari, qui sont frères, ont récemment été appelés pour intervenir à la maison de Rosa Meir afin de réparer une importante fuite d’eau, selon la Douzième chaîne.

« Quand nous sommes arrivés là-bas, nous avons vu une grande flaque d’eau et nous avons commencé à réparer la fuite, a déclaré Simon. À un moment, alors que nous travaillions, mon frère Salim a commencé à parler à Rosa de sa vie. Elle nous a dit qu’elle avait 95 ans, qu’elle avait survécu à la Shoah et qu’elle avait une fille. »

« Son histoire m’a touchée. À ce moment-là, j’ai décidé de ne rien lui faire payer; »

À la fin des réparations, il a sorti son calepin comme pour la faire payer, mais il a écrit : « Survivante de la Shoah, puissiez-vous vivre jusqu’à 120 ans, de Matari Simon et Matari Salim », ajoutant que le coût de l’intervention était de « 0 shekel ».

Rosa a été émue aux larmes, a précisé le reportage.

« Les frères m’ont vraiment surpris, a-t-elle dit. C’était tellement émouvant et inspirant, je les ai beaucoup remerciés. »

Simon Matari a dit que cela venait « de leurs cœurs ».

Il a également laissé un cadeau d’au revoir : si elle avait besoin de quoi que ce soit, a-t-il dit, ils seraient contents de le faire gratuitement.

Leave a Reply

Translate »