was successfully added to your cart.

Chapeau Madame! Voilà l’Allemagne où je suis né, comme je l’aime. Un peu d’oxygène anti-Ubu! Enfin!

By 14 mai 2014Lève-toi !

La courageuse Allemande qui a résisté à l’imam invité à l’église du Souvenir de la Réforme

Posted On 13 mai 2014

thumb

Le 10 novembre 2013, un imam a été invité à lancer l’appel islamique à la prière à l’intérieur de l’église du Souvenir de la Réforme dans la ville de Speyer, en Allemagne, église construite en hommage à Martin Luther et à la Réforme protestante.

« Quand la courageuse allemande, Heidi Mund, a entendu parler de l’événement, elle a prié », rapporte CBN News. N’ayant aucune certitude de ce qu’elle ferait au final, elle s’est emparée du drapeau allemand orné des mots « Jésus-Christ est le Seigneur » et elle s’est rendue au concert.

On peut tirer plusieurs leçons importantes de l’incident provoqué par la « courageuse allemande » :

« Avant que l’imam ne commence aux cris d »’Allahu Akbar ! », je ne savais pas vraiment quoi faire. J’étais juste préparée à ce que Dieu voulait que je fasse » a-t-elle dit à CBN News.

Puis, l’appel à la prière musulmane a commencé et Heidi a senti quelque chose se lever en elle. « Je dirai que c’est une sainte colère. Je me suis alors dressée avec mon drapeau tout en criant et affirmant que Jésus-Christ est le Seigneur de l’Allemagne… »

Et elle répéta les paroles de Martin Luther prononcées en 1521 après qu’il ait refusé d’abjurer sa foi en la seule Écriture : « Je suis ici, je ne peux rien faire d’autre. Et « Vive l’église de Martin Luther ! »

La Vidéo d’un autre concert-amateur montre quelqu’un tentant de la calmer : « C’est un concert pour la paix. » On peut entendre Heidi Mund répondre en allemand, « Non ce n’est pas un concert pour la paix ! Allahu Akbar c’est ce que les musulmans crient pendant qu’ils tuent des gens! Ne soyez pas dupes ! Ne soyez pas dupes ! C’est un mensonge ! »

On l’a jetée hors de l’église

« C’est l’imam qu’ils auraient dû expulser de l’église, pas moi parce que je crois en Jésus-Christ, mais lui sert un autre dieu. Allah n’est pas le même dieu. Et ce n’est pas la vérité. »

« Ils utilisent ce « Allahu Akbar » quand ils tuent des gens », a-t-elle soutenu. « Pour moi c’est de l’idolâtrie. Et quand un musulman crie « Allahu Akbar » dans une église, cela signifie que cette église n’en est plus une ; c’est une mosquée. » *

Quelques enseignements sur l’importance de cette anecdote :

• Les observations de Mund sur l’expression « Allahu Akbar » sont parfaitement exactes. Le cri de guerre de l’islam qui signifie la supériorité de la religion de Mahomet sur toutes choses, le takbir « Allahu Akbar » est constamment proféré dans des contextes violents, en particulier lors d’attaque et de massacre des non-musulmans – si ce n’est de décapitation des « infidèles » – ou du bombardement des églises.

• Mahomet lui-même le criait haut et fort avant d’attaquer les tribus non-musulmanes qui refusaient de se soumettre à son autorité et à sa religion.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

• Par conséquent, l’indignation de Mund est justifiée quand elle entend un imam hurlant des appels à la suprématie islamique. Professé dans une église, « Allahu Akbar » – dont la traduction signifie littéralement « Allah est (le) plus grand (que X) » – cela veut dire « Allahu est plus grand que le Dieu judéo-chrétien de la Bible et le Père de Jésus-Christ. »

• Et en admettant que l’imam a proclamé le credo ou shahada de l’islam, comme c’est traditionnel dans l’appel à la prière musulmane (« il n’y a pas d’autre dieu qu’Allah et Mahomet est son messager« ), cela équivaut aussi à déclarer que le Dieu de la Bible est faux mais vrai le message (soit le Coran) délivré par Mahomet qui contient une dénonciation de la divinité du Christ, mort et ressuscité (voir par exemple les chapitres et versets du Coran : 4:157, 4:171, 5:17, 5:116, 9:30-31, 19:35).

• C’est précisément ce qu’avait à l’esprit le vandale qui avait auparavant inscrit en arabe la phrase « Allahu Akbar » sur la porte d’une autre église allemande.

• Pourtant, malgré cela, malgré le fait qu’il y a seulement deux ou trois générations presque chaque chrétien se serait révolté d’entendre dans une église un musulman crier des slogans islamiques, par nature contredisant le christianisme, Heidi Mund a été réprimandée par ses coreligionnaires chrétiens pour s’être dressée, et elle a été expulsée.

Cela en dit long sur la plongée extrême de beaucoup de pays d’Europe occidentale dans un cloaque de relativisme moral quand, même dans d’importantes églises, les vérités chrétiennes sont attaquées et ceux qui s’affirment sont ostracisés pour cause d’ »intolérance ». Cela dénote la naïveté et le nihilisme qui prédominent en occident, les incidences d’années de lavage de cerveau et d’endoctrinement au nom du « multiculturalisme » paralysant la capacité de penser rationnellement, la façon dont le politiquement correct a censuré non seulement les mots, mais l’aptitude des gens à relier les fils entre eux en toute sérénité et indépendance d’esprit.

Cependant, il y a l’envers de tout cela : la vidéo de Heidi Mund dénonçant l’imam « s’est propagée comme un virus » dit CBN News. Et beaucoup de ceux qui l’ont vue interprètent ses actions comme « courageuses », d’où l’appellation. La « bravoure » fait souvent référence à un acte que peu de gens ont le courage de faire bien qu’il soit louable. Le fait que ce titre soit si naturellement et largement donné à Mund indique que beaucoup de gens sont d’accord avec elle. Simplement, ils n’ont pas le même courage ou la même conviction pour prendre position à voix haute, raison pour laquelle elle est « la courageuse allemande ».

Derrière l’apparence nihiliste de l’Europe occidentale, beaucoup de gens seraient d’accord avec les opinions de Mund

Le fait est que derrière l’apparence nihiliste de l’Europe occidentale, beaucoup de gens seraient d’accord avec les opinions de Mund. Ce ne sont pas tous des moutons. Mais en raison des forces ci-dessus mentionnées – des décennies d’endoctrinement par le militantisme laïcité-athéisme, par le multiculturalisme, par le dénigrement du christianisme et par le politiquement correct – ils sont incapables de formuler leurs protestations.

Pourtant, qu’ils soient en mesure de les exprimer ou pas, ils sont mécontents des offenses des musulmans et des pauvres réponses des élites européennes.

Après tout, les hurlements de slogans islamiques dans les églises européennes ne sont pas un phénomène tout à fait rare.

A Noël dernier, l’aumônier de l’Université royale Holloway a invité une femme musulmane voilée à lire les versets du Coran pendant le service de l’église, encore une fois, malgré le fait que le Coran contredise les principes clés du christianisme.

Parfois des musulmans « s’invitent » dans les églises. Ainsi, il y a quelques jours, également au Royaume-Uni, un musulman – « vêtu comme un terroriste » et portant un bandana avec la formule arabe, « Allahu Akbar » – est entré dans une église pendant l’office et a commencé à crier des choses comme « Ce sont des absurdités, vous devriez prêcher Allah, vous convertir à l’islam. Nous envoyons les garçons de 10 ans à la guerre. »

Et à Pâques dernier en France, on a vu un musulman habillé en tenue traditionnelle islamique entrer dans une église pendant la messe, mettre en place son tapis à côté de l’autel et commencer à lire le Coran.

Ceci pour ne rien de dire des crimes violents et des viols dont sont de plus en plus responsables les musulmans d’Europe.

Le fait est que de plus en plus d’Européens occidentaux deviennent plus mécontents, même si la plupart ne sont pas encore suffisamment « courageux » pour le démontrer et même si la classe dirigeante, y compris les médias et le gouvernement, continuent à les minimiser et à les réprimer.

Il y a quelques jours par exemple, le leader du Parti de la liberté de Grande-Bretagne, Paul Weston a été arrêté et il est passible d’une peine pouvant aller jusqu’à deux ans de prison pour avoir simplement cité en public des points de vue peu flatteurs de Winston Churchill sur l’islam.

Bref, le temps nous dira si les dirigeants permettront de laisser libre cours à la critique légitime de l’islam en Europe, ou s’ils continueront de la réprimer jusqu’à ce que déborde le chaudron bouillonnant du mécontentement de façon beaucoup plus dramatique que des citations de Luther ou de Churchill, ainsi que cela s’est bien trop souvent produit dans l’histoire européenne.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction et adaptation Eve Guinsburg pour Dreuz.info.

* Pour plus de précisions sur ce fait, vous pouvez consulter diverses interviews et vidéos de et avec Heidi Mund sur CBN News.

http://www.meforum.org/3816/german-christians-muslim-affronts

Leave a Reply

Translate »