Cisjordanie: Lieberman annonce de nouveaux plans de construction dans les implantations

By 4 janvier 2018 Lève-toi !

Israeli Defense Minister Avigdor Lieberman advocates land-swaps in a peace deal that would see Arab areas of Israel handed over to the Palestinians
Gali Tibbon (AFP)
Le comité central du Likoud a voté le 31 décembre pour la libre construction dans les implantations

Le ministre israélien de la Défense Avigdor Lieberman a annoncé jeudi de nouveaux plans de construction de logements dans les implantations juives de Cisjordanie qui devraient être présentés mercredi prochain.

« En vue de renforcer les implantations en Judée-Samarie, le ministre de la Défense a ordonné la convocation mercredi prochain du conseil supérieur de planification pour approuver de nouveaux projets de mises en vente et de programmation d’unités de logements », selon un communiqué officiel.

Le nombre de logements concernés n’a pas été précisé.

Selon la Paix Maintenant, une ONG israélienne opposée à la politique d’implantations, le conseil supérieur de planification se réunit plusieurs fois par an pour approuver des projets à différents stades de construction de logements.

Une porte-parole de cette ONG a précisé que 6.742 projets de construction de logements ont été approuvés dans les implantations l’an dernier, soit le chiffre le plus élevé depuis 2013. En 2016, 2.629 unités de logements avaient été approuvées.

AFPImplantations
AFP

Approbation du Likoud

Quelque 1.500 membres du comité central du Likoud, la principale instance du parti du Premier ministre Benyamin Netanyahou, ont adopté le 31 décembre à l’unanimité une résolution appelant « les responsables élus du Likoud à permettre la libre construction (dans les implantations) et l’application de la législation (israélienne) à tous les secteurs d’implantation juive libérés de Judée Samarie« .

Le Premier ministre, qui est membre du comité central, était absent mais est opposé à cette mesure.

Ce texte n’a toutefois aucune valeur légale, mais vise à pousser les parlementaires du Likoud en faveur de l’annexion de la Cisjordanie.

Le président palestinien Mahmoud Abbas avait condamné lundi le vote du comité central du Likoud tout en critiquant le silence des Etats-Unis. M. Abbas a estimé que ce vote n’aurait pas « pu avoir lieu sans le soutien total de l’administration américaine ».

Il a déploré que la Maison Blanche ait « refusé de condamner les implantations coloniales israéliennes ainsi que les attaques systématiques et les crimes de l’occupation israélienne contre le peuple de Palestine ».

DAN BALILTY / AFPBenyamin Nétanyahou à Jérusalem, le 13 août.
DAN BALILTY / AFP

En octobre, M. Netanyahou avait reporté un vote sur un projet de loi controversé qui, selon ses détracteurs, équivaudrait à une annexion de facto d’implantations israéliennes de Cisjordanie situées autour de Jérusalem.

Mais le Premier ministre fait actuellement face à la surenchère du lobby pro-implantations et de membres de son propre gouvernement favorables à l’annexion.

La présence d’implantations en Cisjordanie est considérée par la communauté internationale comme illégale et comme un obstacle majeur à la recherche de la paix avec les Palestiniens. Environ 400.000 Israéliens vivent dans les implantations juives de Cisjordanie et 200.000 à Jérusalem-Est.

Leave a Reply

Translate »