Skip to main content

COPAINS-COQUINS de H. Goël (pour une purification du relationnel si nous voulons voir un Réveil en France) Extrait N°1 : Quelques mots.

By 4 novembre 2021LECTURE QUOTIDIENNE

Quelques mots…

Voilà, j’ai atteint mes 73 ans il y a quelques jours et, empreint de cette atmosphère de la marée qui recule et dévoile les plages, j’ouvre tous mes tiroirs pour y faire le tri. Tout y passe et c’est bien ainsi… pour aboutir à l’apaisement. Le vrai et complet apaisement. C’est sans nul doute ce que l’on nomme le déclic tout interne, la porte à franchir qui mène à l’âge de la sagesse, au regard sobre et vrai sur soi et tout ce que l’on a traversé, croisé, humains, lieux et circonstances, golfes bénis mais aussi gouffres de laideurs. Ouvrir les tiroirs ! Les ouvrir, ou plutôt les laisser s’ouvrir tous ; calmement, les uns après les autres, les matériels comme ceux de l’âme, de la mémoire, celui des pardons donnés et des réparations accomplies, vous expose à de belles surprises. La première : la paix souveraine en Yeshoua qui envahit tout couvre tout au final.

Ce livre en est une autre.

En effet, rédigé voici 22 ans, en 1999, alors que j‘étais jeune, dynamique et encore homme de D.ieu empreint de robuste fraîcheur, mais aussi de dangereuse naïveté, ce travail est resté durant des années dans les tiroirs, en pause, presqu’oublié. Et, comme tout ce qui est « oublié » ou apparemment « oublié » revient à la surface à l’âge de la sagesse qui est un formidable et beau tamis du coeur et de l’esprit, cet ouvrage est revenu à la surface comme réclamant sa vie. Je vous le livre et, le relisant, je réalise que ce qui était vrai il y a 22 années l’est encore plus aujourd’hui. Il est donc d’actualité.
Bonne lecture et meilleur Shalom.
Haïm Goël

Join the discussion 2 Comments

  • Milena dit :

    Je me réjouis de pouvoir le lire !

  • Danielle25 dit :

    J’ai lu ce livre, et c’est la vérité qui y est révélée, hélas ! Je pense que ce livre ne plaira pas à ceux qui s’y reconnaitront, les copains-coquins qui ont accepté de vivre leur foi dans le compromis. D.ieu et le compromis : ce n’est tout simplement pas possible. Il fallait que ces choses fussent dévoilées.
    Merci Haïm de l’avoir fait !

Leave a Reply

Translate »