Des lingots d’étain vieux de 3000 ans originaires de Cornouailles découverts…..en Israël !

By 17 septembre 2019 Israël & Moyen Orient

Comment la Grande-Bretagne maîtrisait les océans à l’âge du bronze: Des lingots d’étain vieux de 3000 ans originaires du Devon et des Cornouailles ont été découverts en Israël, révèlant d’anciennes routes commerciales vieilles de 1300 ans avant JC…….Détails……..

Des scientifiques ont découvert en Israël des lingots d’étain vieux de 3000 ans qui avait été fabriqué en Cornouailles, en Grande-Bretagne.
Cela prouve que les îles Britanniques avaient développé des routes commerciales maritimes avec le reste du monde dès l’âge de bronze.
Ceux sont des chercheurs de l’université de Heidelburg, en Allemagne, qui ont découvert que ces lingots trouvés en Israël venaient de Cornouailles et du Devon.
Des lingots du même type, qui remontent à environ 1300 ans avant JC, ont également été trouvés sur des sites archéologiques en Turquie et en Grèce.
Ces résultats sont la preuve que des routes commerciales complexes et sur de grandes distances existaient entre l’Europe et la Méditerranée orientale dès l’âge de bronze.
Certains des lingots d’étain étudiés proviennent d’une épave découvert au large des côtes d’Israël.
Les matières premières telles que l’étain, l’ambre, le verre et le cuivre étaient très appréciées et représentaient les forces motrices de ce réseau commercial international précoce.
Le bronze était utilisé pour fabriquer des armes, des bijoux et tout type d’objets du quotidien, léguant à juste titre son nom à une époque entière.
L’origine de l’étain a longtemps été une énigme pour les archéologues. Les objets en étain sont rares en Europe et en Asie.
La région de la Méditerranée orientale, à l’origine de certains des objets étudiés, ne possédait pratiquement aucun gisement, la matière première était donc importée.
Les métaux étaient commercialisés sous forme de lingots d’étain.
Les scientifiques ont découvert la provenance de l’étain en analysant la composition du plomb et de l’étain, ainsi que de petites quantités d’oligo-éléments.
Cela leur a permis de vérifier que ces lingots correspondaient aux échantillons d’étain provenant de Cornouailles et du Devon.

Source Koide9enisrael

Leave a Reply

Translate »