was successfully added to your cart.

Des musulmans radicaux tuent à Paris, Copenhague, Toulouse, Montauban, mais pour Dalil Boubakeur « Les musulmans sont pris pour cible »…

By 24 février 2015 Lève-toi !


Des musulmans radicaux tuent à Paris, Copenhague, Toulouse, Montauban, mais pour Dalil Boubakeur « Les musulmans sont pris pour cible »…

Réaction surréaliste du CFCM et de Dalil Boubakeur suite aux déclarations de Roger Cukierman à Europe 1 qui indiquait lundi que «toutes les violences aujourd’hui sont commises par des jeunes musulmans» et confirmait le terme employé par Manuel Valls d’islamo-fasciste. Pour le Dalil Boubakeur «Les musulmans sont pris pour cible, ça suffit ! »…

En réalité la phrase complète de Roger Cukierman a été tronquée volontairement par tous les médias qui n’en ont extraits que le début, la voici entièrement, elle reflète une réalité factuelle:

«Il faut dire les choses: toutes les violences aujourd’hui sont commises par des jeunes musulmans. Bien sûr, c’est une toute petite minorité de la communauté musulmane et les musulmans en sont les premières victimes.»

Cukierman a même précisé qu’il s’agissait une infime minorité de 1 pour 1000… Mais pour l’Islam de France « les musulmans sont pris pour cible ».

Malheureusement les faits sont têtus:

  • Attentats de Toulouse et Montauban: un musulman radical
  • Attentats du Musée Juif de Bruxelles: un musulman radical
  • Attentat de Charlie Hebdo: deux musulmans radicaux
  • Attentat de l’Hyper Cacher: un musulman radical
  • Attentats de Copenhague: un musulman radical
  • Viol à Créteil: des musulmans radicaux
  • Décembre 2014: voitures béliers, attaques aux couteaux: uniquement des musulmans qui criaient « Allah Akbar »
  • On pourrait ainsi allonger la liste……..

Et dans la plus grande mauvaise foi, le CFMC et Dalil Boubakeur attaque Roger Cukierman pour avoir confirmé le terme « d’islamo-fasciste » employé par le Premier Ministre : « terminologie d’une autre siècle et d’autres horizons que les nôtres » estime Dalil Boubakeur.

Etrangement Boubakeur n’avait pas critiqué Manuel Valls quand celui-ci avait employé ces termes à propos des violences de l’Islam radical…

« Nous en avons ras-le-bol de ces insultes » déclare Dalil Boubakeur, Recteur de la Mosquée de Paris.

Certes, mais la France attend des dirigeants de l’Islam qu’ils en aient « ras le bol » des violences perpétrées par l’Islam radical !

Reproduction autorisée avec la mention suivante :

© Christian De Lablatinière pour Europe Israël

Join the discussion One Comment

  • Danielle25 dit :

    Hélas, nos dirigeants ne sont pas prêts à gérer ces situations terribles. L’électorat musulman est trop important, et il faut bien sacrifier quelqu’un sur l’autel de la chasse aux voix…

Leave a Reply

Translate »