Skip to main content

Des puces implantables dans le cerveau ou sous la peau

By 1 juillet 2021AVERTISSEMENT

Des puces implantables dans le cerveau ou sous la peau

par La Lumière du monde

Il y a plus de cinq ans, le 10 janvier 2016, le fondateur du Forum économique mondial (FEM), Klaus Schwab, a accordé une interview à Dairus Rochebin sur la chaîne de télévision suisse Radio Télévision Suisse (RTS), dans laquelle il prédisait que des micropuces implantables (entre 2 mn 38 s et 4 mn 06 s dans la vidéo plus bas) seraient déployées dans les dix prochaines années.

Et elle (la bête) fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçussent une marque sur leur main droite ou sur leur front, et que personne ne pût acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom.

APOCALYPSE 13:16‭-‬17.

Nous avions là déjà l’annonce d’une technologie rendant possible un passeport vaccinal que tous les gouvernements ont refusé l’an dernier, mais que tous promeuvent maintenant. Nous voyons ici la même folie transhumaniste que celle dont Raymond Kurzweil, directeur de l’ingénierie chez Google, s’est fait le chantre. Il s’agit de la « Quatrième révolution industrielle » déjà en place qui va complètement modifier notre vie quotidienne et réorganiser la vie sociale et économique.

Plus intéressant encore, Klaus Schwab livre ses convictions religieuses. Selon lui, pour faire contre-poids à la technologie dont il reconnaît qu’elle peut être utilisée à mauvais escient, il faut donner à la vie une finalité, un sens à long terme, et même – le mot a été employé – éternel. Il reconnaît qu’il est lui-même croyant (11 mn 43 s – 12 mn 20 s), car la créativité de l’homme lui fait penser que quelque part il y a une « extraordinarité« . C’est après avoir été atteint d’un cancer dix ans auparavant qu’il sait maintenant qu’il n’est pas éternel et qu’il a beaucoup réfléchi sur la finalité de l’homme (entre 4 mn 33 s et 4 mn 49 s).

Par ces mots, Klaus Schwab révèle la foi religieuse qui gît dans le cœur de tout homme, foi que les prouesses de la technologie ne peut effacer, ce qui fait écho à cette parole admirable de l’Écriture :

« … car ce qu’on peut connaître de Dieu est manifeste pour eux, Dieu le leur ayant fait connaître. En effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient comme à l’œil, depuis la création du monde, quand on les considère dans ses ouvrages. »

Romains 1:19‭-‬20.

Mais cette foi en Dieu peut malheureusement être détournée par l’homme qui – au lieu d’embrasser le témoignage de la conscience et de la création attestant l’existence d’un Dieu personnel tout-puissant, et d’accepter la Révélation, seule manière par laquelle le Créateur peut se faire connaître distinctement aux créatures déchues que sont les humains – se construit ses propres idoles, ici celles du transhumanisme, pour calmer sa conscience agitée par le spectre de la mort et atteindre l’immortalité. Et ainsi est dévoilée toute la dimension proprement religieuse du transhumanisme.

La vidéo complète de cette interview de 25 mn 36 s en français qui a eu lieu sur la chaîne suisse RTS peut être visionnée ci-dessous :

L’extrait incriminé de 2 mn 25 s dans lequel Klaus Schab mentionne une puce électronique implantable dans le cerveau ou sous la peau est donné dans la vidéo ci-dessous sous-titrée en anglais :

Ressources recommandées

Leave a Reply

Translate »