Des SU35 russes ont protégé le QG kurde de Manbij. / H. Goel: Bravo Trump ! Les russes s’implantent toujours plus en Syrie et Gog et Magog s’approche encore plus puisque Moscou aura un rôle majeur dans cet accomplissement prophétique.

By 16 octobre 2019 Israël & Moyen Orient

By

Des avions russes SU-35 auraient contrecarré la frappe aérienne turque à Manbij

Selon des sources russes, un F-16 de l’armée de l’air turque tentant de frapper le siège des FDS à Manbij, dans le nord-est de la Syrie, a été intercepté par des avions russes SU-35. La date de l’incident, rapportée mardi, n’a pas été citée. On ignore également si les avions russes ont intercepté l’avion de combat turc au-dessus de la Syrie ou dans l’espace aérien turc.

Avec de nombreux détails, mi-triomphalistes devant le genou en terre mis par Trump en Syrie (mais que pouvait-il espérer, etc. ?), mi-empreints de modestie devant l’ampleur de la tâche, Poutine commence à jouer le rôle du Shérif en ville… Son aviation aurait promptement sauvé l’Etat-Major kurde de Manbij. Outre cette mort physique évitée, doit-on aller jusqu’à considérer qu’il demeure une chance de survie politique d’une autonomie kurde au Rojava?

Personne ne sait précisément ce qui s’est réellement négocié à Hmeimim, sous l’égide de l’Etat-Major moscovite. A deviner les postures, on peut croire que les Kurdes aux abois ne disposaient pas de carte majeure dans leur manche, hormis leur bonne volonté. On parle même de la fondation d’une 5ème armée syrienne, entièrement composée des anciens des Forces Démocratiques Syriennes, comme garde-frontières intégrés à l’armée d’Assad. Est-ce à dire que les principaux cadres et le contrôle disciplinaire reviendraient à des officiers supérieurs syriens? Ou que, moyennant leur relative flexibilité identitaire, les Kurdes conserveraient leur fierté sous l’uniforme syrien?

Le mode de gouvernance en Rojava s’effectu(ait)e par la base et des conseils régionaux, une coresponsabilité homme-femme, à parité, une forme de démocratie semi-directe, respectant les appartenances tribales, ethniques, arabe ou kurde,… On sait le pouvoir ultra-autoritaire (dictatorial), centralisé d’Assad totalement aux antipodes de cette tentative de politique inspirée de l’anarchisme originel.

Mais, durant sept années, la neutralité kurde, -ni pour le régime, ni pour l’opposition islamo-pseudo-démocratique,- a payé, bénéficiant d’une expérience de liberté inégalée ailleurs. L’Alaouite se sachant sur la défensive dans la plupart des régions reconquises, n’a  t-il pas intérêt, sous parapluie russe, à continuer de jouer la carte de la magnanimité feinte ou réelle, afin de conforter le retour dans son giron de l’ensemble des minorités syriennes, voire une forme d’oubli occidental de ses crimes de guerre (la fameuse “ligne rouge”-lettre morte d’Obama et Hollande!!!)?

La Russie reprend alors un rôle politique de protecteur des minorités, ce que l’Américain Trump, incapable de se projeter au-delà de la frontière du Mexique, pour des “raisons électoralistes”, n’est plus en mesure d’apporter au monde.

L’autre volet et trait de caractère culturel kurde repose aussi sur l’Occidentalisation, puisée dans le combat contre l’islamisme de Daesh. Il ont été bien peu récompensés de leur fidélité et s’en souviendront. Néanmoins, la seule vie kurde libre aujourd’hui se développe au Kurdistan irakien et il faudra que l’HDP (en turc : Halkların Demokratik Partisi (HDP), en kurde : Partiya Demokratîk a Gelan) se modernise et renonce à certaines parcelles de son idéologie de départ, pour tenter de renaître de ses cendres…

Par Marc Brzustowski

—-

De nouvelles vidéos de la région de Manbij montrent des troupes russes et une base militaire abandonnée dans la région.

Ali Özkök@Ozkok_A

RUSSIAN MILITARY POLICE ENTERED  REGION AND DE FACTO STOPPED ANY TURKISH MILITARY ADVANCE AGAINST YPG/PKK. 

Embedded video

Ali Özkök@Ozkok_A

ANOTHER VIDEO FROM  MILITARY POLICE IN  REGION.

Embedded video

Une base militaire américaine abandonnée à l’ouest de Manbij:

Commentant la situation dans la région, le ministère russe de la Défense a déclaré que Manbij et ses environs contrôlaient désormais entièrement l’armée syrienne. Le ministère de la Défense a indiqué que des unités de la police militaire russe patrouillaient sur la ligne de contact entre l’armée syrienne et les forces soutenues par la Turquie au nord-ouest de Manbij.

JENAN MOUSSA

@JENANMOUSSA

IT KEEPS ON GETTING MORE REMARKABLE…

A RUSSIAN JOURNALIST POSTS A VIDEO OF HIMSELF STANDING INSIDE A MILITARY BASE IN MANBIJ, N-SYRIA, RECENTLY ABANDONED BY THE U.S. ARMY.@AKHBAR

Embedded video

386 people are talking about this

Le 14 octobre, l’armée nationale syrienne, une coalition de groupes militants soutenus par la Turquie, a annoncé une avance sur Manbij. Cependant, aucun affrontement à grande échelle avec l’armée syrienne ni aucune tentative offensive notoire des forces dirigées par la Turquie n’ont eu lieu.

Marc Brzustowski, avec sources russes.

Leave a Reply

Translate »