was successfully added to your cart.

destruction d’Israël diffusée à l’occasion du 66ème anniversaire de l’Indépendance d’Israël !

By 10 mai 2014Etz Be Tzion

Vidéo de propagande du Hamas qui prévoit la destruction d’Israël diffusée à l’occasion du 66ème anniversaire de l’Indépendance !

Voici une vidéo créée par le Hamas à l’occasion du 66ème anniversaire de l’Indépendance d’Israël en 2014. Cette vidéo prédit la destruction de l’Etat d’Israël et la réalisation du voeux le plus cher du monde Arabe: le rejet des Juifs à la mer…

Outre la rhétorique habituelle du vieux rêve de détruire Israël, cette vidéo admet que la présence juive en Terre d’Israël est antérieure à celle des musulmans : le commentaire précise : « Les juifs qui étaient ici une fois».

Plus intéressant encore, elle montre des représentations du Temple Juif et commente « Qu’est-ce qui reste d’eux ? ».

Cette vidéo parle de « ville sainte » or Jérusalem n’est réellement une ville Sainte que pour le Judaïsme et le Christianisme.

Explication: L’invention de Jérusalem qui serait la troisième ville sainte de l’Islam est très récente puisqu’elle date du début des années 80.

Avant cela, aucun musulman n’avait entendu parler de cette pseudo « ville sainte »… Mieux encore, le Prophète Mohamed avait interdit à ses croyants de prier en direction de Jérusalem car il savait que la ville était juive et qu’elle refuserait de se soumettre à lui.

D’ailleurs le Prophète Mohamed ne mit jamais les pieds à Jérusalem… Ce n’est qu’à la fin des années 1980, que certains propagandistes islamistes commencèrent à inventer la légende d’un prétendu rêve du Prophète au cour duquel il se serait rendu à Jérusalem, en rêve et sur un cheval volant…

La chanson dit que Jérusalem doit être rebaptisée « Bayt al-Makdas » en arabe « Le Temple », référence certaine au seul temple ayant existé à Jérusalem, le Temple Juif.

Les paroles en français :

L’armée sioniste est faite de cire, elle a déjà fondu et n’a aucun espoir.

Des Juifs mauvais qui étaient ici une fois, quelqu’un peut il me dire qu’est ce qu’il en reste ?

Deux parties : la première sera retournée dans son pays d’origine, si elle le souhaite

Tandis que le fou qui choisit de rester, son destin est de se coucher sous la saleté.

La ville sainte sera à nouveau appelée par son ancien nom ; ma capitale, Bayt-al-Makdas, le Temple et pas Jérusalem

Dans la scène qui décrit le fantasme du Hamas d’expulser les Juifs de leurs terres, le signe à côté de la passerelle menant au navire dit « expulsion vers la Russie ».

Alors les palestiniens veulent-ils réellement la paix quand leur propagande diffuse de telles vidéos ?

Où essayent ils d’endormir l’Occident sur leur réel dessein: la destruction d’Israël…

Reproduction autorisée avec la mention suivante:

© Christian De Lablatinière pour Europe Israël

Leave a Reply

Translate »