D’Olivier Pellarin, en réponse à l’article de Henri-Viaud Murat – « Pour ceux qui resteront après l’enlèvement de l’Eglise ». Merci à Olivier pour sa réaction. Confrontons les deux points de vue et prions.

By 15 janvier 2020 Études bibliques

Bonjour à tous, et que le Seigneur vous bénisse.

Je connais bien Henri-Viaud Murat pour avoir dévoré ses enseignements tout de suite après ma conversion. C’est en général de la très bonne nourriture spirituelle.
Concernant l’enlèvement, il a adopté la position pré-tribulationiste, comme la majorité des évangéliques. C’est-à-dire que l’Eglise serait enlevée secrètement avant une grande tribulation de 7 ans, et que le Seigneur reviendra ensuite une deuxième fois pour mettre fin au règne de l’Antichrist.

Cette position soulève de nombreux problèmes.
Elle crée d’office deux catégories de saints : puisque la Parole nous dit que la Bête fera la guerre aux saints, et les vaincra, les pré-tribeurs sont obligés de séparer les saints qui vont être enlevés, avec des « moins saints » qui devront passer par la tribulation pour être purifiés. Nulle part dans la Bible je ne vois ce genre de raisonnement. Au contraire, la Parole explique à longueur de pages la différence entre le juste et le méchant, entre les boucs et les brebis, etc… Cela me fait en revanche énormément penser au purgatoire catholique, genre de séance de rattrapage pour tièdes. On peut faire confiance à la Bible pour penser que s’il est écrit que les saints seront vaincus pendant la tribulation, c’est qu’ils seront bien présents. Les persécutions sont le lot des chrétiens véritables, comme nos frères nord-coréens, nigérians et autre en sont hélas le triste exemple.

Autre problème :
Alors le signe du Fils de l’homme paraîtra dans le ciel, toutes les tribus de la terre se lamenteront, et elles verront le Fils de l’homme venir sur les nuées du ciel avec beaucoup de puissance et de gloire. Il enverra ses anges avec la trompette retentissante, et ils rassembleront ses élus des quatre vents, depuis une extrémité des cieux jusqu’à l’autre. Matthieu 24 : 30-31

Matthieu 24 nous dit que quand les anges viendront chercher l’Epouse, toutes les nations le verront. Cela exclu totalement l’idée d’un enlèvement secret. A moins qu’il ne s’agisse ici aussi d’élus de seconde zone, mais alors pourquoi Jésus n’aurait pas parlé des vrais élus aussi. Ça ne tient pas debout.

Ensuite je vis des trônes, et ceux qui s’y assirent reçurent le pouvoir de juger. Je vis aussi l’âme de ceux qui avaient été décapités à cause du témoignage de Jésus et à cause de la parole de Dieu, tous ceux qui n’avaient pas adoré la bête ni son image et qui n’avaient pas reçu sa marque sur le front ni sur la main. Ils revinrent à la vie et ils régnèrent avec Christ pendant 1000 ans. Les autres morts ne revinrent pas à la vie avant que les 1000 ans soient passés. C’est la première résurrection. Heureux et saints ceux qui ont part à la première résurrection ! La seconde mort n’a pas de pouvoir sur eux, mais ils seront prêtres de Dieu et de Christ et ils régneront avec lui pendant 1000 ans. Apocalypse 20 :4-6

Si la première résurrection est le retour à la vie de ceux qui n’ont pas pris la marque de la bête, et qui ont été décapités sous le règne de l’Antichrist, il n’a pas pu y avoir, 7 ans plus tôt un autre enlèvement car Paul nous dit que ceux qui sont restés vivant pour l’avènement du Seigneur ne devanceront pas ceux qui sont morts, et que les morts dans le Messie doivent ressusciter premièrement. Si la première résurrection est celle des martyrs de la grande tribulation, elle est concomitante de l’enlèvement.

Les pré-tribeurs s’en sortent en disant qu’il y a deux « premières résurrections », séparées de 7 ans. Franchement………….
Deux catégories de saints, deux genre d’élus, deux « premières résurrections » , il faut drôlement tordre le texte pour en arriver à ce genre de conclusions.

Comme les juifs finalement… qui, n’arrivant pas à faire rentrer dans leur théologie du messie des passages aussi contradictoires qu’Esaïe 53 (le serviteur souffrant) et d’autres qui parlent d’un messie victorieux, ont été obligés de se créer deux messies (Machiah ben Joseph et Machiah ben David, théories toujours en vigueur chez les juifs aujourd’hui !). Quand Jésus est venu en tant que fils de Joseph, vu qu’ils attendaient le Fils de David, ils sont passés à côté…

Alors que si l’on s’en tient à ce qui est écrit, tout est assez clair.
L’apocalypse, n’en déplaise à certains, est très bien construite : 7 sceaux, 7 tonnerres, 7 trompettes et 7 coupes. Si, comme le dit Paul, l’enlèvement a lieu à la dernière trompette (1 Cor 15 :52), c’est justement au moment de l’enlèvement des 2 témoins. Viennent ensuite les 7 coupes dont il est écrit que par elles s’accomplit la colère de Dieu.
Apocalypse: 15.1 Puis je vis dans le ciel un autre signe, grand et admirable : sept anges, qui tenaient sept fléaux, les derniers, car par eux s’accomplit la colère de Dieu.
Et effectivement, nous ne sommes pas destinés à la colère (1 Thessaloniciens 5 :9) ! Mais il ne faut pas confondre la grande tribulation avec la colère de Dieu !

Quand on lit la Bible sans idée préconçue, et Dieu sait que cette vision de l’enlèvement avant la tribulation est répandue, de nombreux autres versets viennent confirmer ce que j’avance plus haut. Mais qui aujourd’hui fait comme les béréens et contrôle ce qui est dit du haut de l’estrade ou sur le net ?

Je crois que l’Eglise des derniers jours vit dans une illusion dangereuse, une fausse sécurité, ce qui explique peut-être l’apathie générale qui a gagné ses rangs.

Join the discussion 2 Comments

  • Olivier dit :

    Pour compléter ce que j’ai écrit ci-dessus.

    De tous temps dans le monde agricole, quand le blé était coupé et mis en gerbe, il fallait lui faire subir une dernière opération.
    Je parle évidemment d’un temps avant l’invention de la moissonneuse-batteuse 😉

    Il fallait encore séparer le grain de la balle (l’enveloppe) et de la paille.
    On pouvait le faire de différentes manières, avec un fléau par exemple.
    Du temps de Jésus, et au moyen-orient en général, on utilisait plutôt un traîneau tiré par des animaux et que l’on passait sur les gerbes étendues sur l’aire.
    L’homme se tenait debout dessus pour faire plus de poids.
    Bien sûr, tout cela restait mélangé sur l’aire de battage. Il fallait ensuite enlever la paille, au moyen d’une fourche.
    Ce qui restait, grain et balle mélangés, était vanné. On lançait le tout en l’air et la balle, plus légère, s’envolait sous l’action du vent.

    Ce fameux traîneau était constitué de planches sous lesquelles étaient placées des pierres pointues, des silex en général.

    « Ne crains rien, vermisseau de Jacob, Faible reste d’Israël; Je viens à ton secours, dit l’Eternel, Et le Saint d’Israël est ton sauveur.
    Voici, je fais de toi un traîneau aigu, tout neuf, Garni de pointes; Tu écraseras, tu broieras les montagnes, Et tu rendras les collines semblables à de la balle.
    Tu les vanneras, et le vent les emportera, Et un tourbillon les dispersera. Mais toi, tu te réjouiras en l’Eternel, Tu mettras ta gloire dans le Saint d’Israël. »Esaïe 41:14

    Ce traîneau était appelé planche à dépiquer ou TRIBULUM.
    Je crois que cela doit nous parler du but entrevu par Dieu de la Grande Tribulation : séparer la balle du blé (ce qui est léger de ce qui est solide : Daniel 5:27 ).
    Comme le vent sépare la balle du blé, l’Esprit doit séparer ce qui est de Dieu de ce qui ne l’est pas.

    Il est écrit que c’est par beaucoup de tribulations qu’il nous faut entrer dans le royaume de Dieu. Et que tous ceux qui veulent vivre pieusement seront persécutés.
    Quand on lit Matthieu 24 pour donner les signes qui précéderont le retour du Seigneur, on cite les guerres, les bruits de guerre, les tremblements de terre, mais plus rarement (on se demande bien pourquoi..) le verset suivant :
    « Tout cela ne sera que le commencement des douleurs. Alors on vous livrera aux tourments, et l’on vous fera mourir, et vous serez haïs de toutes les nations, à cause de mon nom. »

    Et aussi :
    « C’est ici la persévérance des saints, qui gardent les commandements de Dieu et la foi de Jésus… » Apocalypse 14:12
    «Si ces jours-là n’étaient abrégés, personne ne serait sauvé, mais à cause des élus ces jours-là seront abrégés.» ‭Matthieu‬ ‭24:22‬
    « il lui a été donné de faire la guerre aux saints et de les vaincre » Apocalypse 13:7

    Qui sont ces saints ? Qui sont ces élus ?
    Dire que ce sont ceux qui sont restés est un raccourci que pour ma part je ne me risquerais pas à faire.

    Les pré-trib disent que la preuve que l’enlèvement a lieu avant la grande tribulation c’est qu’il n’y a pas de trace de l’Eglise après le chapitre 4. Mais qui compose l’Eglise sinon justement des saints, des élus ?

    Que Dieu nous vienne en aide !

    • Haïm Goël dit :

      Merci à Olivier pour ce complément. J’y suis très favorable et sensible car cela conforte TRES CLAIREMENT ce que D.ieu est en train de me montrer pour cet année 2020 et la suite: tribulations entre marteau et enclume pour forger encore plus, tester ce qui est solide et vraiment sauvé et appeler, ultime et patient appel, le reste au vrai salut… Mais aussi cribler, séparer dans le corps ce qui ne tient pas face à Sa sainteté et sa VRAIE force et grandeur.(Je passe par ces tests en ce moment comme jamais avec des attaques très violentes et la révélation de « mon fond », vierge sage ou folle ? En confidence: je découvre vraiment ce que signifie « MA JOIE EST GRANDE dans l’épreuve ») et aussi appeler, ultime et patient appel, le reste au vrai salut… Mais aussi cribler, séparer dans le corps ce qui ne tient pas face à Sa sainteté et sa VRAIE force et grandeur. Il est question dans nos bibles en Brit ha hadasha de vierges sages et de vierges folles. Les unes ont de l’huile pour leurs lampes (afin de pouvoir marcher dans les ténèbres épaisses, car elles vont devenir d’une densité aberrante), les autres, plus futiles (voyez le « cirque chrétien sur internet en maints milieux »), n’ont pas d’huile ou très peu…

      Comment se fabrique l’huile ? (voici la question essentielle !)

      AU TEMPS DE LA RECOLTE (avez-vous saisi ce que cela signifie, évoque ? L’enlèvement est une RECOLTE), par écrasement et pression forte des olives. Les temps qui s’ouvrent A PRESENT pour tous sont ceux de la pression, de l’épreuve afin de permettre à chacun de voir s’il a de l’huile. J’ai prophétisé il y a environ un an ; « Il vient une persécution démente ». Il ne faut pas considérer cela avec crainte mais joie car c’est le privilège des vrais croyants sauvés et intègres de vivre cela et d’en tirer l’huile caractérielle des profondeurs pour avancer – jusqu’au bout – dans les ténèbres qui vont s’épaissir. Concernant l’huile  il ne s’agit pas des dons de l’Esprit ou pire d’une comédie de faux charismes MAIS D’UNE PARFAITE IDENTIFICATION à tous les étages avec le MAÎTRE.
      Ce sont ces vierges sages là qui iront à la rencontre du Seigneur !
      Haïm Goël

Leave a Reply

Translate »