Skip to main content

EHAD-UNITE de H. Goël / Extrait N° 64 : Troisième jour- Liens religieux qui cachent l’hypocrisie dans les relations (« Là où est l’Esprit du Seigneur, là est la liberté ». 2 Corinthiens 3:17). Que ce livre puisse éclairer le peuple de D.ieu pour l’amener à la repentance.

By 28 octobre 2021LECTURE QUOTIDIENNE

Troisième jour

 

– Liens religieux qui cachent l’hypocrisie dans les relations (« Là où est l’Esprit du Seigneur, là est la liberté ». 2 Corinthiens 3:17). Que ce livre puisse éclairer le peuple de D.ieu pour l’amener à la repentance.

– D.ieu veut faire miséricorde et donner une espérance, en commençant par les serviteurs qui seront des témoins.

« Le juste vivra par la foi » Hébreux 10:38. Quand nous croyons que la situation est perdue à tout jamais, D.ieu peut intervenir avec sa solution.

– Esprit de destruction qui agit dans les familles. Nous allons contre lui. Car D.ieu veut restaurer.

– Esprit du monde qui influence les femmes chrétiennes : elles s’occupent de futilités au lieu de se tenir à la brèche, au lieu de réclamer la sagesse.

– Jeunes femmes influencées par le féminisme. Besoin de sécurité. Déçues par le manque à ce niveau chez leurs pères ou leurs époux.

Message d’exhortation pour les femmes afin qu’elles renoncent à prendre la place de responsabilité qui n’est pas la leur et qui incomberait à leur mari ou à leur futur mari. Il faut pour cela mettre sa foi en action pendant un certain temps, même si la situation semble devenir floue ou même confuse, voire catastrophique en apparence. Pendant ce temps, prier est le travail de la femme, afin que son mari réalise ce qui ne va pas chez lui.

– D.ieu veut instruire aussi les jeunes gens qui ne sont pas encore mariés, afin qu’ils se mettent en « bonne position » et fassent de bons choix au niveau du conjoint.

– Un mauvais fondement au niveau de l’identité de l’homme et de la femme entraîne la stérilité à beaucoup de niveaux.

– La Suisse : la religiosité a remplacé la foi, comme Mammon qui a pris la place de D.ieu. Les relations sont figées par le légalisme, même dans les familles chrétiennes. D.ieu veut ôter les carcans et faire de Son peuple des témoins véritables. On est très proche de la vraie position biblique et pourtant très éloigné. D.ieu veut libérer.

– Beaucoup d’hommes chrétiens sont des lecteurs de la Bible, des moralisateurs à partir de la Parole. Ils la connaissent et elle leur donne une certaine position, une « assise », mais la mettre en pratique est encore autre chose. L’amour n’est pas quelque chose de théorique.

 

C’est une mise à nu de nous-mêmes qui permet seule de mettre en pratique avec fruit la Parole de D.ieu. HUMILITE qui permet de se laisser sonder par D.ieu. Le désir de plaire à D.ieu devrait être la priorité absolue.

 

Quatrième jour

 

– Les veuves ou divorcées. D.ieu veut les toucher aussi, malgré leur situation « irrémédiable ».

D.ieu veut vraiment être pour elles cet époux invisible qu’elles aimeront suivre. D.ieu veut rendre visible cette relation de la femme seule avec Lui, comme un témoignage puissant. Pourquoi ces femmes ne seraient-elles pas des modèles de douceur, de soumission, telles qu’on les voit décrites dans la Parole ?

– De même pour les hommes : que leur service pour l’Eglise soit béni, à travers un zèle renouvelé, un don de soi total.

– D.ieu veut faire de Son peuple des disciples, mais aussi une armée en marche qui va contre les oeuvres de l’ennemi. D.ieu veut enseigner Son peuple, afin qu’il puisse avoir des victoires. Alors le réveil sera possible.

– IMPORTANT : il y a un Canaan spirituel à conquérir pour chacun de nous. La remise en ordre biblique de nos positions est une condition essentielle pour se lancer dans le combat. Sachons que c’est D.ieu qui combat pour nous.

– Qu’à travers ce livre le désir de plaire à D.ieu soit rendu brûlant, grandissant. Que D.ieu amène Son peuple à la repentance face à ses mauvaises voies, ses habitudes d’indépendance, sa présomption.

« Deux valent mieux qu’un. La corde à trois fils ne se rompt point facilement ». Ecclésiaste 4:9 et 12.

– D.ieu veut mettre à part un peuple qui ne manifestera plus les oeuvres de la chair mais celles de l’Esprit. Prière pour que ce livre soit empreint puissamment de l’Esprit de D.ieu.

– Le monde a besoin plus encore de cet enseignement et D.ieu veut aussi parler à travers ce livre à ceux qui ne le connaissent pas encore.

– Les mauvaises positions au niveau de l’identité d’homme ou de femme sont aujourd’hui si ancrées qu’on ne peut plus bien souvent distinguer un homme d’une femme, par exemple physiquement. D.ieu veut restaurer l’identité de chacun, et cela va à contre-courant de tout aujourd’hui pour les jeunes notamment. Mais s’ils aiment vraiment D.ieu ils se laisseront changer.

– Besoin d’affirmation de soi chez les garçons, besoin de sécurité chez les filles. Exemple de conséquence : la pratique des arts martiaux (une abomination devant D.ieu).

– SAINTETE pour le peuple de D.ieu.

– Combat contre Satan, mais il a été vaincu.

 

 

Cinquième jour

 

– D.ieu veut travailler dans Son Eglise (construction sans faille).

 

– Pour le dernier combat, D.ieu veut purifier Son peuple, et l’armer pour qu’il gagne la bataille. Il revient bientôt, mais veut se frayer un chemin pour se préparer un peuple, un reste, qui ait la paix avec Lui, qui soit pleinement réconcilié et intègre dans sa marche.

« Si D.ieu est pour nous, qui sera contre nous ? » Romains 8:31.

Même si l’ennemi cherche à nous arrêter, nous savons que le Seigneur est pour nous et que Son oeuvre s’accomplira.

– D.ieu veut nous récolter comme un bon grain mûri au soleil. Il n’a que faire de la balle qui vole au vent, signe de tout ce qui est impropre à son royaume, ce qui est opposé à Sa nature et à Sa sainteté, ce qui est sans frein, sans « maître ».

– Il veut que notre vie, une fois éclairée sur l’ordre divin, sur la perfection divine, soit comme un beau fruit. D.ieu veut dépouiller Son peuple pour qu’il revienne à un chemin simple, uni, et non tortueux et plein de contours (Psaume 131 : « Loin de là, j’ai l’âme calme et tranquille »). Tout ce qui vient du monde, la sagesse du monde, la psychologie du monde,… La sagesse du monde ne produit que le tourment. Celle de D.ieu procure la paix.

– Le peuple de D.ieu marche selon son âme et le Seigneur veut lui apprendre à marcher selon l’Esprit. D.ieu veut que Son peuple n’utilise pas des moyens humains pour avancer mais que ce soit Lui qui le conduise.

– La caractéristique de l’Eglise des temps de la fin est l’esprit de division, alors que D.ieu est infiniment uni, unifiant, relationnel. D.ieu est amour et dans l’Eglise on ne perçoit que si peu Son amour. C’est parce que le peuple n’écoute plus, il ne voit plus, et il se conforme au monde et ne se laisse pas transformer par le renouvellement de l’intelligence.

« Si Mon peuple sur qui est invoqué mon Nom s’humilie, prie et cherche Ma face, et s’il se détourne de ses mauvaises voies, – Je l’exaucerai des cieux, Je lui pardonnerai son péché, et Je guérirai son pays ». 2 Chroniques 7:14.

« un peu de levain fait lever toute la pâte ». 1 Corinthiens 5:6.

Les femmes juives, avant la Pâque, ôtent tout levain de la maison. Pour pénétrer dans le repos parfait de D.ieu, sachons qu’il est important d’enlever tout levain. Cela peut être peu de chose à nos yeux (un manque de pardon, une rancune, peu de chose, …) et pourtant cela peut corrompre toute notre vie.

– Des forteresses très anciennes, sales, érigées depuis longtemps dans les vies, au point qu’on n’y prend même plus garde, le Seigneur veut les abattre.

– D.ieu veut amener un réveil. Mais le peuple de D.ieu s’attend à des manifestations puissantes de l’Esprit (guérisons, miracles) au lieu de s’attacher à ce qu’est réellement l’esprit du réveil (des coeurs qui reviennent à D.ieu dans la repentance, retrouver son premier amour, un amour brûlant pour D.ieu).

– D.ieu veut ramener les coeurs des pères vers les enfants, et celui des enfants vers leurs pères. D.ieu veut guérir les choses à la base (Malachie 4:5-6).

– L’Esprit parle doucement, comme une brise légère, et le peuple n’entend pas. Il s’agite à toutes sortes de choses, à toutes sortes d’oeuvres, et il n’entend pas.

 

Leave a Reply

Translate »